Solidarité : l’association « Let’s go ! »

AINSI EST NÉE LET’S GO, non pas à Kinshasa, mais étrangement à Evry, dans la banlieue parisienne.Au départ, Let’s go est un collectif, un groupe dont l’objectif est la perte de poids.

Sur les conseils de son médecin généraliste, Huguette MVUEMBA, une maman franco-congolaise, décide de rassembler 10 filles pour pratiquer la course à pieds. Rapidement, ce mouvement se répand à une échelle mondiale, par le biais des réseaux sociaux. Elle parvient jusqu’à rassembler 50 femmes, des mères de famille, jeunes et moins jeunes, au pied de la Tour Eiffel, pour un entraînement sportif avec un coach avisé.

(…) Let’s go se donne alors pour mission d’éveiller les liens mères/enfants, de favoriser les échanges intergénérationnels, de soutenir les jeunes filles devenues mamans très jeunes par choix ou par défaut, et surtout de les encourager dans la poursuite de leurs études…

Source : Pressenza – Si la République démocratique du Congo, RDC, était une femme, elle nous dirait « Let’s go ! »

Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l’école

Pauline est enseignante de CM1 et féministe. Dans une vidéo diffusée par StreetVox, elle explique comment elle lutte contre les stéréotypes de genre dans sa classe. Un combat important: en début d’année, le Haut conseil à l’égalité s’inquiétait de la trop grande présence du sexisme à l’école.

Source : Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l’école – ChEEk Magazine

Présidentielle 2017 : les enseignements à retenir pour les communicants…

Calendrier institutionnel et prochains rendez-vous médiatiques obligent : les séquences de la campagne et de l’élection présidentielle sont à peine refermées que chacun a déjà le regard tourné vers les échéances suivantes, à commencer par la désignation d’un premier ministre par Emmanuel Macron et la constitution de l’équipe gouvernementale, mais également (et on l’a bien vu toute la semaine passée) vers la prochaine échéance des législatives, dont les résultats détermineront la configuration de l’exécutif et de l’Assemblée nationale pour les années à venir.

Mais tandis que la passation de pouvoir officielle entre François Hollande et Emmanuel Macron a lieu aujourd’hui même, il me semblait important, comme je l’avais annoncé la semaine passée, de revenir « à froid » sur les principaux enseignements de cette Présidentielle pas comme les autres, notamment en termes de marketing et de communication…

C’est ce que je vous propose de faire aujourd’hui en compagnie d’Olivier Cimelière¹ et de Thierry Herrant², qui ont tous deux accepté de revenir sur les évènements de ces derniers mois pour en analyser la « substantifique moëlle » et en tirer tous les enseignements pour les professionnels et les passionnés que nous sommes.

Source : Présidentielle 2017 : les enseignements à retenir pour les communicants… – The brandnewsblog l Le blog des marques et du branding

Les symboles du discours d’Emmanuel Macron au Louvre

LE CERCLE/POINT DE VUE – Le président élu a prononcé, au soir de sa victoire, un discours sur l’esplanade du Louvre, à Paris. Un moment historique dont la mise en scène regorge de symboles.

Pour comprendre le réel, l’écrivain Roland Barthes affirmait qu’il fallait « déchiffrer les signes du monde ». Pour lui, les gestes, le lieu où l’on s’exprime, la mise en scène ou les paroles prononcées véhiculent un sens. Ils nous disent quelque chose, ils ont un but précis. Au coeur des sciences du langage, la sémiologie (du grec « sêmeion », « signe ») dessine ainsi une véritable « rhétorique de l’image ».

Source : Les symboles du discours d’Emmanuel Macron au Louvre

Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

L’égalité homme – femme : voilà un enjeu où il y a encore beaucoup d’avancées à faire. Dans de nombreux pays, y compris en France, les inégalités de salaire, d’accès à la politique ou les discriminations persistent envers les femmes. Et malgré les progrès, peu de pays peuvent encore se targuer d’être proches d’atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.Malgré tout, certains pays sont plus avancés dans ce combat que d’autres.

Chaque année, le Word Economic Forum entreprend de quantifier les progrès qui sont faits dans ce domaine, d’analyser comment les politiques publiques de tous les pays du monde progressent sur les enjeux de la parité, afin de promouvoir plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Dans ce cadre, ils publient chaque année le Global Gender Gap Report, qui analyse toutes ces évolutions.

Et la France dans tout ça ?

Sur la question de la parité hommes-femmes, la France rentre à peine dans le top 20. Le pays pointe à la 17ème place, derrière la Suisse, les Pays-Bas ou l’Allemagne, mais aussi derrière la Namibie, l’Afrique du Sud, ou le Burundi. Ce qui bloque pour la France ? Une place peu envieuse sur la question de l’égalité des salaires à poste égal, où elle est située à la 134ème place.

Source : Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

DDR16 Cyberfraude, un risque qui s’amplifie !

8 entreprises sur 10 ont subi au moins une tentative de fraude en 2016.

C’est le constat de la troisième enquête sur le risque de fraude en entreprise en France. Euler Hermes, le leader européen de l’assurance fraude, et la DFCG, l’association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion, se sont associés pour interroger deux cent directions financières sur leur exposition, leur ressenti et leurs mesures de prévention face au phénomène de la fraude.

De l’usurpation d’identité au risque cyber, la fraude est une menace protéiforme. Courant avril, la DFCG (en partenariat avec Euler Hermes) a proposé à ses membres et aux personnes appartenant à une direction financière, une formation intitulée « Piloter la lutte contre le risque de fraudes et cyber-fraudes : le rôle clé du DAF ».

Les entreprises craignent toutes une accentuation des attaques pour l’année à venir. « La fraude n’est pas un sujet nouveau, mais il ne cesse d’évoluer », confie Sophie Macieira-Coehlo, la vice-présidente de la DFCG. Les nouvelles technologies démultiplient les possibilités d’escroquerie et facilitent les attaques à répétition.

L’étude souligne néanmoins que 63% des entreprises n’ont pas mis en place de plan d’urgence à activer en cas de fraude. Un chiffre inquiétant, la réactivité étant primordiale pour limiter le préjudice subi.

A la lecture des documents de référence 2016 (publiés sur le site de l’AMF – Autorité des Marchés Financiers, au cours du premier trimestre 2017), et via nos méthodes de cotation et d’appréciation des thèmes RSE-minded, on notera que :

  • 62% des sociétés évoquent le contexte de la cybercriminalité
  • 32% indiquent la protection des données
  • 18% nomment explicitement la notion de cyber-attaque
  • 13% citent la protection des données personnelles

Politique, dispositifs de prévention et/ou protection, voire de contre-attaque sont soit mentionnés, soit énumérés. La typologie des risques est parfois explicitement détaillée. Le comité d’audit, principalement  interagit avec la direction des risques (direction de la gestion des risques), la direction du contrôle interne, la direction de la conformité (direction compliance), la direction financière… mais interfère peu avec la direction informatique.

Dans certains cas, un responsable Protection des données (DPO, Data Protection Officer) est en charge en charge de la protection des données (et/ou données à caractère personnel) et en relation avec les Responsables de la Sécurité de l’Information.

La fonction de Délégué à la protection des données sera obligatoire dès 2018 dans de nombreuses entreprises.

 

 

 

Cybercriminalité, de quoi parle-ton ?

Associée à la notion de délit en terme de Droit (ensemble des règles juridiques), la cybercriminalité vise à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter ou de les revendre (données bancaires, identifiants de connexion à des sites marchands, etc.). Hameçonnage (phishing) et «Rançongiciel» (ransomware) sont des exemples connus d’actes malveillants portant préjudices aux internautes. Ce délit est notifié comme un risque majeur.

L’exploitation des documents de référence 2016 (DDR16) livre le champ sémantique auquel tout visiteur pourra se référer : piratage, data protection, cyberattaque, cybersécurité, cyber, cybercriminalité, protection des données, fraude, acte de malveillance

Le cyber (cybersécurité, cyberattaque…) est mentionné dans 50% des DDR, ce sur des déclarations de nature différente (pure citation déclarative, actions et/ou plan d’actions affirmées, détail de la politique mise en œuvre).

TF1, Cap Gemini sont les entreprises les plus disantes sur ce thème.

Par ex.

  • Mettre en oeuvre les contre-mesures nécessaires face à une cyber-agression (TF1, Bouygues).
  • BNP PARIBAS continue sa démarche de gestion des risques des systèmes d’information identifiés et d’optimisation des moyens.  (…) Au cours des années passées, les institutions du secteur financier ont été touchées par nombre de cyber-incidents, notamment par des altérations à grande échelle de données compromettant la qualité de l’information financière….  Les autorités réglementaires prennent des initiatives visant (…) à mettre en place des plans efficaces de rétablissement consécutifs à un cyber-incident (BNP).
  • Résister à la menace des cyber-attaques. (HSBC)
  • SCOR est exposé aux cyber-attaques…  le Centre a été sélectionné pour mener le Cyber Risk Test Bed Project, un programme de recherche soutenu par le Monetary Authority of Singapore (MAS).
  • politique de prévention en matière de cyber-criminalité. (Mersen)
  • Au cours de l’année 2016, une cartographie des risques cyber a été réalisée avec l’aide d’un prestataire spécialisé dans ce domaine. (Foncière des Murs)
  • L’Oréal ajuste ses efforts de sécurité de manière permanente en fonction des nouvelles menaces de cyber-attaques.

La protection des données n’est citée que par 32% des DDR16. Par ordre décroissant, Vivendi, TF1-Bouygues, Cap Gemini, Société Générale, Schneider sont les plus disants.

Par ex.

  • Le groupe demande à chaque filiale d’adhérer aux normes internes de sécurité et de protection des données, (Téléperformance)
  • Sanofi et ses prestataires extérieurs mettent en place des infrastructures technologiques sécurisées pour assurer la protection des données et la détection des attaques…
  • Société Générale investit donc en permanence pour garantir la sécurité des opérations et la protection des données de ses clients.
  • Les dispositifs de sécurité informatique et de protection des données clients sont décrits au chapitre 8 (Altareit)

Et de compléter pour la protection des données personnelles

Par ex.

  • a nommé notamment dès 2011 un Data Protection Officer (DPO), en charge de la protection des données à caractère personnel, que les quatre sociétés européennes du Groupe (SCOR SE, SCOR Global P&C SE, ..)
  • le déploiement de plans de contrôle génériques dans le domaine de la protection des données personnelles, … (BNP Paribas)
  • Un pôle Protection Des Données Personnelles Groupe, au sein de la Direction juridique spécialisé sur les enjeux de protection de la vie privée, (…)  la Direction Des Ressources Humaines Groupe a adopté des règles de protection des données personnelles RH applicables aux candidats et aux employés. (Société Générale)
  • Le Groupe se prépare à l’entrée en vigueur du nouveau Règlement européen sur la gestion et la protection des données personnelles. (La Poste)
  • ou du respect et de la protection des données personnelles. La société a mis en place des procédures adaptées… Dans le cadre de la protection des données personnelles, une attention particulière est apportée à la protection des mineurs. (Vivendi)
  • La Société dispose d’un Responsable de la protection des données personnelles rattaché au Responsable Global de la Conformité, (Biomérieux)

A noter que  BASTIDE LE CONFORT MEDICAL est le seul à porter attention au risque de « vol d’ordinateur ».

 

Sources : DFCG, Euler Hermes, Usine Nouvelle, Portail du gouvernement, plate-formes diverses (e-marketing, blog du modérateur, wikipédia).

Images : Pixabay

lien court : http://wp.me/p2OxiV-Ca

Twitter … #docderef

Vous pourriez être intéressé.e par notre vidéo sur la Corruption

Le réseau Medersat.com, engagé en faveur du préscolaire (Maroc)

Depuis 2000, le réseau Medersat.com représente une belle illustration de l’engagement des entreprises citoyennes en faveur du préscolaire dans le milieu rural

La programmation du préscolaire dans le réseau des écoles Medersat.com par le biais de la scolarisation des enfants à partir de 4-5 ans répond à un double objectif, d’une part lutter contre la déscolarisation précoce des enfants et d’autre part lutter contre le travail des enfants à bas âge, indique un document rendu public en marge du 2ème colloque international sur l’enseignement préscolaire organisé, les 2 et 3 mai à Rabat, sous le thème « La généralisation de l’enseignement préscolaire entre qualité et équité ».

Lire+ sur lemag.ma

 

Alimentation, les circuits courts en plein envol

Un rapport du ministère de l’Environnement, intitulé « Les systèmes alimentaire durables territorialisés », met en avant cinq projets de développement de territoires et d’alimentation durable par des circuits courts. L’objectif est de montrer que la production locale est un levier de premier choix.

Ce document montre que la transition agricole est à portée de main. « L’alimentation et l’agriculture sont créatrices de paysages, de services, de richesses, et d’emplois. C’est un levier parmi d’autres pour valoriser un territoire. Du côté du consommateur, la tendance est à l’alimentation durable et aux produits locaux, issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement » commence le texte de présentation du rapport.
lire+ sur rse-magazine.com

Les entreprises doivent prendre conscience de l’intérêt à investir sur leurs seniors

Résultat d’un ensemble de lois ayant mené au recul de l’âge légal de la retraite, l’allongement de la vie professionnelle a un impact à la fois sur les individus et les entreprises. Face à un public vieillissant, à quels enjeux nouveaux l’entreprise fait-elle face et comment doit-elle les prendre en compte pour maintenir sa performance ? Thomas Barnay, chercheur spécialisé dans les relations entre état de santé et emploi, donne quelques pistes pour comprendre le problème.  

Quel est l’impact de l’allongement de la vie professionnelle sur la santé des salariés ?

En période de récession, ils [les plus de 50 ans] représentent – avec les plus jeunes – une « variable d’ajustement » sur le marché du travail. En fait, plus on est âgé et plus on est sélectionné sur le marché du travail. À partir d’un certain âge, ne restent donc sur le marché du travail que ceux qui ont la capacité physique d’y rester, parce qu’ils sont en meilleure santé ou que leur niveau de qualification est plus élevé. Cela pose alors la question des personnes contraintes de rester en activité parce qu’elles n’ont pas les ressources suffisantes pour subvenir à leurs besoins. Certaines vont se trouver en situation de précarité de santé importante.

Lire+ sur HubSanté

Présidentielle 2017 : les professions de foi sont-elles RSE-minded ?

Cette semaine, les électeurs français ont reçu les professions de foi des 11 candidat.e.s à l’élection présidentielle du 23 avril 2017.

Via sa gamme de services ConvergenceRSO, LOG’ins avait appliqué sa méthode d’analyse sur les programmes des candidat.e.s publiés sur la Toile. Les indicateurs ESS26k et Sim26000 (grille de lecture ISO 26000) ont permis de surligner l’essentiel et de noter le degré de convergence avec la norme ISO 26000. Ces indicateurs ciblent les thèmes clés de la norme, au travers d’expressions thématiques et/ou de mots directeurs (cf. page).  Nous avons procédé au même type d’analyse sur les professions de foi.

Profession de foi, définition…

Une profession de foi (du supin professus du verbe latin profiteor, de pro- (‘en avant’) et de fateor (‘déclarer’)) est la déclaration ouverte et publique d’une croyance ou d’une foi. Elle est individuelle. Par extension, on appelle profession de foi toute déclaration publique d’un corps de doctrines. On peut parler de profession de foi d’un homme politique ou d’un parti, par exemple. (source : wikipédia, l’encyclopédie libre)

RSE, Redonner du Sens à l’Entreprise « France »

En introduction de ce paragraphe, nous utiliserons le libellé donné à l’acronyme « RSE » par Nora Barsali, Fondatrice des Trophées RSE, et attirons votre attention sur les valeurs partagées… « RSE comme Redonner du Sens à l’Entreprise, à l’Economie, à l’Engagement, à l’Éthique des affaires, croire dans les vertus d’une économie responsable et innovante constituent les fondements des Trophées Défis RSE. »

Quelle est la profession de foi la « mieux disante » en matière de responsabilité sociétale ? Qui répond au mieux aux enjeux sociétaux ?  Quel est le contenu le plus proche des lignes directrices de la norme de comportement ISO 26000:2010 ?

ASSELINEAU, LASSALLE, LE PEN sont sur le podium…. suivis par CHEMINADE, FILLON, POUTOU.

Quelles sont les professions de foi dont les thématiques ISO 26000 sont les plus proches de celles déclinées dans les programmes…  le podium est constitué de ASSELINEAU, LASSALLE, LE PEN. .

 

DENSITÉ LEXICALE

Nous nous sommes intéressés au poids des informations publiées dans un « 4 pages ». Un des enjeux de chaque candidat a été de synthétiser son programme sans en perdre la « substantifique moelle », tout en mettant en avant les déclarations d’intention et les engagements qui ont permis de capter l’attention et/ou de fidéliser les électeurs.

Le plus disert est ASSELINEAU, le moins disert est FILLON.

 

 

 

 

 

 

CONTENUS DES PROFESSIONS DE FOI

Le style

Pour la profession de foi de ARTHAUD, le style est plutôt argumentatif, tout en restant dans la déclaration. ASSELINEAU et MACRON énoncent leurs points de vue.  LE PEN s’engage, argumente, persuade…

Pour la construction du texte présenté par LE PEN, nous constatons un équilibrage de la typologie des attributs (l’adjectif) liés aux substantifs utilisés. Le discours est autant objectif que subjectif.  Une tendance du même ordre s’applique pour ARTHAUD, POUTOU, LASSALLE. Pour les autres, l’objectivité prime.

DUPONT-AIGNAN et FILLON sont plutôt dans l’action, suivis par ARTHAUD, HAMON, LASSALLE,  CHEMINADE et MACRON.

 

Les verbes d’action… pour agir !

ARTHAUD… pouvoir, falloir, faire, devoir, voter, appeler, augmenter, prétendre, opposer, changer, avoir, dire

ASSELINEAU… faire, devoir, avoir, engager, assurer, mettre, garantir, pouvoir, permettre, oeuvrer, démocratiser

CHEMINADE… créer, pouvoir, devoir, permettre, faire, organiser, servir, contrôler, mettre, proposer, battre, financer

DUPON-AIGNAN… supprimer, faire, refuser, permettre, renforcer, imposer, augmenter, payer, avoir, expulser

FILLON… pouvoir, développer, renforcer, défendre, assurer, soutenir, faire, libérer

HAMON… faire, créer, mettre, avoir, proposer, donner, placer, lancer

LASSALLE… mettre, pouvoir, faire, donner, retrouver, placer, vouloir

LE PEN…  créer, savoir, garantir, revaloriser, faire, fonder, permettre, changer, soutenir, instaurer

MACRON… vouloir, faire, protéger, avoir, redonner, vivre, proposer, prendre, créer, entreprendre, donner, retrouver, réussir, libérer

MELENCHON… pouvoir, devoir, faire, rendre, sortir, organiser, permettre, libérer

POUTOU… vouloir, falloir, défendre, avoir, voter, faire, mettre, pouvoir

Les comportements et sentiments exprimés.

La profession de foi  est une déclaration publique. Au travers de son contenu déclaratif, la coloration du discours est un enjeu. Sentiment, jugement, opinion, ressentiment sont de nature à teinter le déclaratif, à embellir les engagements, à rehausser ou aviver l’affirmation, à provoquer une émotion. Le comportement est l’ensemble des actions et réactions (mouvements, modifications physiologiques, expression verbale, etc.) d’un individu dans une situation donnée. (wikipédia, l’encyclopédie libre).

Au titre d’illustrations, nous vous en proposons …

POUTOU refuse la soumission aux classes dirigeantes ; cible une droite corrompue et réactionnaire ; propose de mettre fin à l’hypocrisie ; répond aux exigences élémentaires en terme de démocratie (indemnités d’élus, pouvoir, sénat…) ; note l’absence de solidarité pour accueillir les migrants et souligne le mépris de l’environnement, ainsi que le mépris des conditions de travail.

MELENCHON, ou la France insoumise, liberté égalité fraternité, promeut le protectionnisme solidaire.

MACRON propose que nous soyons solidaires car la réussite de quelques-uns ne peut pas être le projet pour tout notre pays, envisage de réformer l’assurance chômage pour en faire un droit universel avec des exigences nouvelles pour chacun ; entreprendra pour une europe ambitieuse et une stratégie d’investissements ambitieuse.

LE PEN, face au laxisme judiciaire, décidera d’appliquer la tolérance zéro ; propose un protectionnisme intelligent pour stopper la concurrence internationale déloyale et les délocalisations.

LASSALLE,  liberté égalité fraternité, organisera en tout point du territoire les moyens de l’égalité et de la fraternité ; s’adresse, entre autres, aux chefs d entreprise volontaires ; exigera une réforme des statuts de la banque centrale et décrètera une nouvelle politique de la mer à la hauteur de l’ambition maritime qui nous anime.

HAMON propose une république bienveillante et humaniste et une politique éducative ambitieuse, créera des observatoires citoyens de la qualité du service public et adossé à un futur désirable le travail est un facteur d’émancipationnotre modèle de production intègre l’exigence écologique.

FILLON, par volonté d agir, ne tolérera aucun prosélytisme ; exigera une présence régulière de deux années sur le territoire national avant le versement de toute prestation sociale.

ASSELINEAU invoque le désintéressement personnel, refuse le mépris des électeurs, rétablira un budget militaire décent et fera cesser immédiatement la politique de confrontation avec la Russie et les ingérences illégales et contraires aux intérêts de la France au Moyen-Orient (Libye, Syrie, etc.).

ARTHAUD prône un vote de conscience et de dignité ouvrières ; appelle les travailleurs à mettre en avant cette exigence fondamentale… un travail et un salaire décent pour tous ; à mettre en avant leurs exigences communes  et à se retrouver autour de ces exigences vitales.

 

lien court : http://wp.me/p2OxiV-BV