• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

Les groupes vulnérables … nouvelles parties prenantes des processus décisionnels

La norme NF ISO 26000, parue en novembre 2010, définit l’expression « Groupe vulnérable » comme un « groupe d’individus partageant une ou plusieurs caractéristiques qui constituent la base d’une discrimination ou de circonstances défavorables en matière sociale, économique, culturelle, politique ou touchant à la santé … « . … ou « en situation de risque« . Le « groupe d’intérêt spéciaux » (1) des personnes âgées en fait partie.

Si l’on aborde la « collectivité » (immeuble, lotissement, territoire urbain, territoire rural, couronne périurbaine …) comme une « Organisation« , la sphère des personnes âgées représente un des chaînons, fragilisé par le risque d’isolement et la paupérisation dans certains quartiers. La norme précise que « … toutes les parties prenantes d’une organisation n’appartiennent pas à des groupes organisés qui ont pour but de représenter leurs intérêts face à des organisations spécifiques. » … Négliger ou ignorer de nombreuses parties prenantes non organisées est un facteur de risque supplémentaire pour la société civile et les générations futures.

S’agit-il d’une discrimination ? La norme relève que, dans les pratiques, « … la discrimination peut également être indirecte …  » tant au plan de la Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs, qu’au plan du développement local

La norme s’appuie sur le guide 71 de l’ISO/CEI (2) adressé aux normalisateurs et destiné à répondre aux besoins des personnes âgées … Elle précise que « les capacités des individus dans un groupe d’âge donné sont très variables. »

Au plan local, l’attention et le soutien apportés aux personnes âgées, les modalités de leur prise en charge, les événements ciblés à leur attention … résultent de la formulation d’une politique socio-économique, recommandée par Agenda 21… »il convient de modifier les institutions de manière à ce que les personnes âgées ne soient pas entièrement tributaires de leur famille ».  Ces améliorations reposent … « sur l’instauration de liens d’association entre les secteurs public, privé et communautaire … » et sur la participation des personnes âgées au processus décisionnel.

L’ensemble de ces démarches doit s’inscrire dans les principes d’action, précise le programme ACTION 21 de la Conférence des Nations Unies, adressé aux gouvernements.

L’analyse de la structure démographique d’un territoire est donc essentielle.

(1) cf. Agenda 21

(2) ISO/CEI Guide 71:2001, Principes directeurs pour les normalisateurs afin de répondre aux besoins des personnes âgées et de celles ayant des incapacités.

Publicités
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Présidentielle 2017 : Quels sont les programmes convergents avec l’ISO 26000 ? | Convergence RSO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :