• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

Nations Unies (CDS) : organisation de dialogue entre parties prenantes.

Nations Unies (Commission du développement social) : États, experts et ONG débattent sur l’intégration d’objectifs sociaux dans le développement durable.

Le 8 février, plusieurs experts sont intervenus au cours du débat organisé par la CDS autour des travaux sur la « dimension sociale du programme de développement mondial pour l’après 2015 ».

La commission du développement social salue la  » création récente d’un fonds d’appui pour les personnes handicapées « , les stratégies de développement social basées sur les  » composantes droits de l’homme  » tout en insistant sur les priorités de  » durabilité du document final de la conférence Rio+20 « .

Il a été rappelé que lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable  » Rio+20  » (juin 2012 à Rio de Janeiro, au Brésil), les dirigeants mondiaux ont demandé que soit renforcé le pilier social du développement durable, en même temps que le seront les deux autres piliers –économique et environnemental- de ce concept.

L’UNRISD (1) a reconnu que  » le pilier social du développement durable a souvent été négligé  » et a suggéré de ne plus percevoir les aspects sociaux du développement comme étant des « problèmes » qui concernent uniquement les « groupes marginalisés« , mais plutôt de reconnaître le pouvoir de transformation des institutions sociales.

Divers actions et prises de positions ont été appréciées :

  • l’examen de l’économie verte à la lumière des aspects sociaux et de  » l’inclusivité « , sachant que, dans le passé, les risques climatiques, par exemple, ne faisaient pas partie des risques sociaux.
  • l’importance de la participation et de l’engagement de tous en vue mettre en œuvre et d’atteindre les objectifs de développement durable.
  • les progrès qui ont été accomplis notamment dans l’accès à l’éducation et à l’eau potable, ainsi que les actions visant à réduire le taux de pauvreté (dixit Ghana)

Toutefois, de nombreuses questions méritent une attention particulière et des réponses concrètes dans l’Agenda post-2015.

  • la promotion de politiques visant la création d’emplois décents et facilitant l’accès à l’emploi, tout en considérant que la création d’emplois incombe non seulement au secteur privé, mais aussi aux institutions financières internationales (dixit OIT).
  • la mise en place de politiques d’emploi  » vertes « , qui veillent à la protection des richesses naturelles et garantissent la sauvegarde de l’environnement.
  • le déploiement de dispositifs précis qui permettraient de mieux cibler les groupes de personnes les plus vulnérables.
  • une veille pour que le volet relatif aux droits de l’homme soit dûment intégré dans les politiques de l’emploi.
  • l’insertion d’un socle de protection sociale, comme condition pour assurer la participation de tous au développement des sociétés (dixit Togo : « certains groupes vulnérables, notamment les personnes handicapées et les personnes âgées, sont souvent exclues des systèmes de protection »).
  • la nécessité, pour chaque société, de trouver et établir des conditions qui encouragent la prise de décisions et l’entrepreneuriat, tout en favorisant la mobilité sociale.

De telles mesures invitent à ce que :

  • la cohérence des politiques de développement soit abordée sous le prisme de l’emploi ;
  • la question de l’inégalité, qui est souvent cachée par les rapports et statistiques, soit véritablement abordée ;
  • toute approche du développement social préconisée pour le développement et la croissance économique ne marginalise pas les questions sociales.

La prochaine session aura lieu le 11 février.

 

(1) UNRISD : United Nations Research Institute for Social Development (Institut de recherche des Nations unies pour le développement social). Lire également sur Wikipédia.

 

Source : CR du 8 février 2013 de la Commission du développement social – Cinquantième et unième session.

 

 

Publicités
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Inexorablement la « culture sociétale » imbibe tous les rouages de nos sociétés
    Merci Convergencerso pour cette contribution

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :