Mini-Revue de presse RSO – avril 2013 (part 1)

Santé.
> Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’obésité gagne du terrain en Algérie. Les spécialistes ont tiré la sonnette d’alarme sur l’expansion inquiétante de ce phénomène qui est en passe de devenir un véritable problème de santé publique.

Droits de l’Homme.
> Rapport semestriel sur la situation des droits de l’homme en Haïti. La Section des droits de l’homme de la MINUSTAH/Haut-Commissariat aux droits de l’homme en Haïti publie un rapport semestriel sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

> L‘ONU-Femmes et la Banque mondiale adoptent un plan stratégique Genre pour la côte d’ivoire.

> MAROC: Le droit des femmes en débat à Fès. Les missions du CCDS (Centre Chourouk pour le Développement Social) : Défendre les droits des femmes.  A partir de 2007, en partenariat avec l’Union européenne, le centre a organisé des ateliers de sensibilisation dans le cadre d’un programme intitulé lutte contre les violences faites aux femmes à travers la diffusion des valeurs de citoyenneté et d’égalité des sexes dans la région Fès Boulmane.

Environnement.
> Selon le rapport du FAO « L’Ombre portée de l’élevage », celui-ci serait responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Chaque année, c’est une surface équivalent à la Belgique qui est déboisée pour laisser place à des cultures. Lire…
« La vérité sur la viande  » (Meat the Truth): L’appel de 23 experts internationaux contre les menaces de l’élevage industriel.

> Le Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF) reconnaît la contribution des forêts à l‘économie et décide d’étudier l’idée d’un Fonds mondial pour leur gestion durable.

Parlement européen.
> Adoption du « Paquet de deux » par le Parlement européen. L’exercice des pouvoirs de la Commission, consolidés par ces nouveaux textes, serait néanmoins contrôlé plus étroitement par les Etats membres et le Parlement européen, de même que ceux de la « Troïka » (Banque centrale européenne, Commission, Fonds monétaire international) chargée de contrôler les réformes dans les pays en difficulté.

Modèle social.
> la France est constituée en contre-modèle sous le rapport de ses performances et c’est sur la base de ce constat que la nécessité de réformes s’impose comme une évidence logique. (en réf.  La publication par la Banque mondiale d’un classement de l’attractivité des systèmes juridiques est à l’origine d’un large débat au sein de la communauté nationale des juristes). Lire…

Groupes vulnérables.
> Le bouche à oreille influence les clients pauvres.

Gestion des risques.
> Le respect de la législation ne suffit pas.  L’entreprise est exposée à des risques physiques et immatériels de plus en plus diversifiés.

Mesure extra-financière : le Capital immatériel.
> Définition du capital immatériel (anciennement baptisé capital intellectuel) « Ensemble des compétences, des techniques ou des pratiques possédées par une entreprise qui lui permettent d’obtenir une rentabilité supérieure à la rentabilité minimale exigée par ses pourvoyeurs de fonds ». Ce capital immatériel n’a souvent aucune valeur comptable. Selon une étude de la Banque mondiale, l’économie française est immatérielle à 86%.

Institutions.
> Conseil économique, social et environnemental.
La section des affaires sociales et de la santé désigne un rapporteur et réfléchit sur la stratégie d’investissement social : les mutations des risques sociaux. En mars, la section du travail et de l’emploi a examiné l’avant-projet d’avis (partie recommandations) sur la prévention des risques psychosociaux.

Politique RSE.
ONUDI_logo

> La CONECT en partenariat avec l’ONUDI/SECO Organise sa 2ème Conférence sur la Responsabilité sociétale de l’entreprise en Tunisie, sour le thème « RSE levier pour la compétitivité de l’Entreprise Tunisienne : Défis et opportunités ». Lire l’engagement du SECO en Afrique du Nord.

> Signataire de la Charte de la Diversité, CREMONINI Restauration publie ses engagements RSE. Sa « Charte des Achats » prend en compte la loi de « Modernisation Économique », le traitement des litiges, la gestion des coûts et les enjeux environnementaux. Les 10 points traduisent sa responsabilité dans un cadre de confiance réciproque avec les fournisseurs, dans la connaissance et le respect des droits et des devoirs respectifs.

> Charte du SAMU Social : … assurer à la personne recueillie le droit à l’information, la participation et l’exercice de ses droits et devoirs civiques.

Leem_rse2012> LEEM : La Responsabilité sociétale et les 10 engagements, le rapport 2012, publié le 1 mars 2013. On citera : … Élaborer des recommandations de bonnes pratiques du lobbying… Élaborer des recommandations à destination des sites de production pour améliorer la prise en charge des résidus de médicaments dans l’eau… Lancer de nouvelles initiatives en matière d’achats responsables

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :