Rapport RSE 2013 de la FIEEC, un guide encourageant la capacité d’innovation…

Fin juin 2014, la FIEEC (Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication) publie son rapport RSE, « guide professionnel » à l’usage de ses adhérents. Comme le rappelle Gilles Schnepp, Président de la FIEEC, « La RSE représente un changement culturel au sein de l’entreprise. Il nous a donc semblé essentiel que notre Fédération donne une impulsion forte pour la mise en œuvre de démarches en accompagnant nos adhérents dans le déploiement de leurs actions. Ce guide vise ainsi à opérer une synthèse des bonnes pratiques constatées dans notre secteur et valoriser les actions des entreprises ».  En ce sens, le guide RSE, résultant d’une « approche collaborative menée avec les syndicats et les entreprises adhérentes », s’inscrit dans une « dynamique de progrès continu ».

FIEEC_RSE_guide 2014

… un document de 124 pages consacré à l’Entreprise et à ses parties prenantes, ainsi qu’au développement durable et la « capacité d’innovation« , considérées comme l’un des « enjeux primordiaux », dès lors que l’entreprise a la « volonté » d’en renforcer l’articulation stratégique.

 

On notera l’importance donnée au Droit [lois, circulaires,…) et à la Réglementation [normes ISO,…] , aux Parties prenantes (clients, fournisseurs, sous-traitants, salariés), au Cycle de vie d’un produit (1) [écoconception, « modélisation de l’empreinte environnementale multicritères », efficacité et performance énergétiques (2), réparabilité (3), durabilité (4), « produits verts », « prévention de la production de déchets », gestion de fin de vie, gestion et recyclage des déchets (5), réduction de la quantité et de la « nocivité des déchets produits », qualité écologique des produits ou des services…] en termes d’impact environnemental. Le rôle des Achats est primordial.

 

On notera également la part conséquente dédiée à la notion de « risques » (hygiène et sécurité / EHS, conflits sociaux, dommages environnementaux, risques éthiques, dommages sanitaires, « dangers pour la santé et la sécurité des consommateurs », inventaire des « substances dangereuses »…). A ce titre, la FIEEC invite toute entreprise adhérente à « améliorer [sa] veille réglementaire » et à « mettre en place des synergies au sein de l’entreprise entre les acteurs internes » en vue de fabriquer des « produits plus sûrs ». Elle insiste sur la nécessaire implémentation de sessions de Formation (santé, compétences, gestion des conflits, sécurité sur le lieu de travail, lutte contre les discriminations et diversité, employabilité,…), en utilisant l’arsenal des dispositifs actuels (DIF, formation tout au long de la vie, crédit formation…).

 

L’engagement de nos industries en matière de responsabilité environnementale améliore la compétitivité des entreprises et constitue un levier de croissance notamment grâce à la création de produits respectueux de l’environnement ou encore à l’apparition d’une économie circulaire avec le recyclage et la valorisation des déchets.

 

Le guide fait état des effets de « la loi relative à l’indépendance de l’expertise en matière de santé et d’environnement et à la protection des lanceurs d’alerte publiée au Journal Officiel du 17 avril 2013 » qui réglemente le droit d’alerte. La loi protège les salariés contre toute mesure de représailles.

 

La réglementation relative aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale, pour les entreprises de plus de 500 salariés, est applicable. La FIEEC rappelle que « le décret du 24 avril 2012 et deux arrêtés du 13 mai 2013 et du 27 décembre 2013 sont venus compléter le dispositif réglementaire, désormais opérationnel ».

 

Nota : les constats et commentaires proviennent d’une analyse comparative entre le contenu du Guide RSE et celui des exigences de la norme internationale ISO 26000, via la méthode de cotation appréciative ConvergenceRSO de LOG’ins consultants

=> l’indicateur « Ess26k » de l’offre « ConvergenceRSO » de LOG’ins consultants situe le guide RSE à très grande proximité du 6° décile de son tout dernier panel 2013 de 33 rapports annuels.

Citations du rapport.

(1)   La FIEEC insiste sur l’éco-excellence des produits, l’efficacité énergétique, la santé du personnel et la culture zéro incident.

(2)   La Directive Cadre 2009/125/CE Erp (Energy related Product) établit un cadre pour la fixation d’exigences en matière d’ éco-conception applicables aux produits consommateurs d’énergie

(3)   Le GROUPE SEB développe la réparabilité de ses produits ; disponibilité des pièces détachées garantie pendant 7 à 10 ans après l’arrêt du produit ;

(4)   Développer des produits ayant une durée de vie plus longue notamment grâce à la qualité

(5)   Les politiques de collecte sélective des déchets et de recyclage s’appuient en grande partie sur les filières de responsabilité élargie du producteur (REP) … principe de proximité (gérer les déchets au plus près du lieu de production)

 

Lire nos articles :

Entreprises : l’innovation, un état d’esprit à adopter par tous les collaborateurs.

Hygiène et Sécurité : Bouygues Construction mutualise les bonnes pratiques internationales

 

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :