Les innovations des NTIC ne tirent pas la productivité vers le haut

La machine à vapeur, l’électricité : les précédentes révolutions industrielles ont stimulé la productivité dans l’ensemble des secteurs de l’économie, entrainant dans les pays concernés une croissance forte. Pour Bernard Guilhon, professeur d’économie à Skema Business School, les Nouvelles Technologies de l’information et de la communication n’ont pas eu cet « effet miracle ».

 

Photo : Bernard Guilhon, professeur d’économie à Skema Business School

Source: www.usine-digitale.fr

Plus de dépenses en conseil qu’en hardware…

Une technologie s’inscrit toujours dans une organisation. Les systèmes informatiques sont complexes et exigent pour fonctionner des dépenses de maintenance et de support technique. Un rapport de Gartner Group publié en 1999 indiquait déjà que pour chaque dollar dépensé en « hardware », les firmes américaines engageaient 2,3 dollars en conseil, mise au point,  entretien des serveurs et sécurité informatique. Ces dépenses ont augmenté avec la complexité technique des matériels : robots, lasers, systèmes de véhicule à guidage automatique.

See on Scoop.itL’Effet Lepidoptera

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :