Après le TOEFL pour l’anglais, voilà le « Sustainability Literacy Test » pour le DD

Et si on testait son niveau en développement durable comme on teste son niveau d’anglais ? Telle est l’idée derrière le « Sustainability Literacy Test », un test de connaissance minimum sur le développement durable lancé le 1er avril 2014. Jean Christophe Carteron est fier lorsqu’il parle de cette initiative. Pour cause, le responsable RSE de Kedge Business School la porte avec force de convictions depuis plusieurs mois: « parce que nous formons des futurs leaders, nous avons un rôle primordial dans la diffusion des concepts auprès de nos étudiants, apprenants et partenaires. Aujourd’hui pour rentrer dans beaucoup d’établissements d’enseignement supérieur, les étudiants doivent prouver qu’ils savent se « débrouiller en anglais » avec des tests comme le TOEFL. L’objectif de notre test est de créer un standard reconnu à l’échelle mondiale, avec l’idée qu’un jour plus aucun étudiant ne sortent sans un minimum de connaissances sur les grands enjeux du monde et la responsabilité des organisations » explique-t-il.

Source: alternatives.blog.lemonde.fr

See on Scoop.itPertinences sociétales

Publicités
Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :