Le « test » du développement durable en bonne voie

Jean-Christophe Carteron, directeur RSE de l’école de commerce Kedge business school et président de Sulitest, nous explique le fonctionnement du test du développement durable.

Source: www.youphil.com

Déjà adapté dans 17 pays (Chine, USA, Brésil, Afrique du Sud, ou Egypte), il est accessible dans huit langues dont le japonais et le chinois. Trois cents universités de 34 pays l’utilisent déjà et plus de 26.000 étudiants l’ont passé. Ce QCM en ligne a donc été massivement plébiscité par la communauté académique.

 

lire notre article http://lc.cx/RPc sur le « Déploiement de l’éducation au DD dans les écoles & Trophées Campus responsables »

See on Scoop.itPertinences sociétales

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :