Manpower France, l’une des entreprises les « mieux disantes » en RSE

Manpower France obtient pour la 5e année consécutive le niveau Gold d’EcoVadis

lire+

« Cette année, nous progressons de quatre points, ce qui permet à Manpower France de figurer dans le cercle très restreint des 1% des entreprises les « mieux disantes » en matière de développement durable et de responsabilité sociale, se félicite Bernard Nebout, Directeur RSE et Fondations de ManpowerGroup.

Manpower_rapport RSE 2014A partir du RAPPORT RSE 2014 (1) et de l’exploration des données textuelles, on notera l’engagement de Manpower France sur le terrain de la Responsabilité sociale, comme par exemple :

  • d’être « la première entreprise du secteur à signer deux accords sur le handicap pour ses salariés permanents et ses salariés intérimaires » dans un contexte de « politique volontariste »  et de « lutte contre la discrimination« . A ce titre Manpower France s’engage « en faveur de la diversité et contre toute forme de discrimination » ;
  • de « promouvoir l’égalité des chances devant l’emploi« .
  • de favoriser la « cohésion sociale » et de répondre à trois impératifs, dont l’égalité dans l’accès à l’emploi, et de faciliter « l’accès à l’emploi des hommes et des femmes les plus fragiles« , notamment par des actions « en direction des publics qui présentent des difficultés particulières dans l’accès à l’emploi« .
  • de « favoriser l’emploi des personnes handicapées » dans un environnement où  « aucun aménagement de poste n’est nécessaire« . Cette démarche est suivie par un « chef de projet Mission Handicap intérimaires« .
  • de mettre en œuvre « une approche rationnelle basée sur les compétences, l’égalité de traitement et sans discrimination aucune » ;
  • de développer l’employabilité (en interne comme en mise à disposition) et « d’accroître les chances d’insertion à l’emploi durable » ;
  • de porter attention au contexte d’employabilité des séniors ;
  • de promouvoir la connexion des candidats à l’emploi via des cycles de formation, parcours professionnel… ;
  • de former les « collaborateurs intérimaires » en proposant des « parcours de formation » ;
  • de « construire de nouvelles carrières » ;
  • de suivre la progression de la politique de l’emploi « dans une optique d’amélioration continue« , pour lui permettre d’apprécier « le niveau de satisfaction et de réussite des parcours en alternance » ;
  • de renforcer son « engagement en faveur de l’Alternance« .

 

Au plan général, on s’intéressera au Tableau de correspondance et informations complémentaires [Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000] en pages 74 à 77, et on pointera la convergence avec certaines des recommandations de la norme ISO 26000, notamment :

  • Le fait d’appréhender les conséquences des décisions et activités « sur des parties prenantes spécifiques« .
  • l’ancrage territorial « fort » et la « réelle contribution au développement local« , notamment en matière d’emploi.
  • La sensibilisation des salariés à la « protection de l’environnement » (module en libre accès pour les intérimaires et candidats, opération ECOCONDUITE)
  • Le respect des « obligations légales« , voire au-delà.
  • L’évaluation des risques de corruption.
  • L’évaluation des « impacts des produits et services sur la santé et la sécurité« , ceci en vue de leur amélioration.
  • Une vigilance continue sur la santé et la sécurité des travailleurs, notamment en assurant la « protection de l’intégrité physique et mentale » des salariés.
  • La mise en place d’un « dispositif d’alerte« .
  • L’attention portée aux comportements « violents » et « illicites« .
  • L’adhésion aux « conventions fondamentales et déclarations de l’OIT (l’organisation internationale du travail), aux principes éthiques d’Athènes sur l’élimination du travail forcé et du travail des enfants, (…) engagements sur le droit du travail, les droits humains, le respect de l’environnement et la lutte contre la corruption édictés par le Global Compact – Pacte Mondial de l’ONU« .
  • La sélection de fournisseurs selon des critères relatifs aux Droits de l’Homme (GRI – G4-HR10).
  • La signature de la charte de la parentalité, tout en proposant un cadre de travail adapté aux « responsabilités familiales« .
  • La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale.
  • Le dialogue (ou communication) avec les parties prenantes.

 

 

On regrettera que :

  • certaines thématiques telles que « intérêts des parties prenantes » ne soient pas explicitement mentionnées ou expressions telles que « groupes vulnérables » ne soient peu ou prou utilisées.
  • une cartographie des parties prenantes ne soit pas présentée ;
  • les thèmes de santé et sécurité ne soient pas couverts par des accords formels avec les syndicats (GRI / G4-LA8 – Travail – Informations sur l’approche managériale)
  • les « impacts négatifs substantiels, réels et potentiels, sur les pratiques en matière d’emploi dans la chaîne d’approvisionnement et mesures prises » (GRI / G4-LA15 – Information sur l’approche managériale ou indicateurs de performance-) ne soient pas communiqués.

 

ConvergenceRSO

Notre indicateur « Sim26k » situe le RAPPORT RSE 2014 dans le 6ème décile de notre panel 2015 de 230 documents de référence et rapports annuels (exercice fiscal 2014). La côte des leaders se situe dans le 1er décile.

 

Autres documents à consulter dans les catégories « Handicap » et « Cotation »

Handicap

* Document de référence 2014 et Handicap… que publient les entreprises ? 

* Plan de lutte contre les discriminations en entreprise : une première étape importante

* La bande dessinée a rencontré le handicap

 

Cotation Cconvergencerso 

Livre blanc RSO… Comment situer votre communication par rapport à l’ISO 26000

DDR2014 de COMPAGNIE DES ALPES 

Baromètre QVT – 30% du NYSE Euronext engagent une politique « QVT »

 

Méthodologie de l’étude

> Exploration du document textuel via la méthode de cotation appréciative ConvergenceRSO et son indice de valorisation de contenu

> Constitution d’une grille d’analyse à la croisée de trois dimensions : Occurrence,  Partage et Évaluation d’expert

> Mise en avant des expressions saillantes par la méthode du rang_décile en regard des expressions clés issues de la norme internationale de comportement ISO 26000

> e-contrôle ex-post de l’efficacité terminotique des expressions

 

Vous aspirez à plus de compléments ?

Une seule adresse :

http://www.loginsconsultants.fr/contacts.html

 

 

Source

  • Rapport RSE 2014 (Compétences et développement : pour une performance responsable), modifié le 23-01-2015 (télécharger)

Posts

 

lien court : http://wp.me/p2OxiV-pp

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :