Externalités positives et négatives : définition et exemples pour comprendre un concept clé de l’économie de l’environnement

La notion d’externalité, positive ou négative, est au cœur des politiques de l’environnement. Que cache ce concept ? Définition et exemples.

Sourced through Scoop.it from: energie-developpement.blogspot.fr

(…) Même si la politique de l’environnement continue à s’appuyer sur la réglementation et sur des démarches volontaires, l’internalisation des externalités négatives progresse depuis les années 1970. En France, elle a même été inscrite dans la Constitution en 2005 avec le principe pollueur-payeur (art. 4 de la Charte de l’environnement).

 

[niveau de pollution acceptable et droits de propriété sur l’émission] Cette approche l’a donc largement emporté au cours des années 2000 débouchant sur une financiarisation de l’environnement avec, par exemple, la création de la « première bourse mondiale de l’environnement » (Bluenext) en 2007.

See on Scoop.itL’Effet Lepidoptera

Permalien : https://wp.me/p2OxiV-sj

Publicités
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. RSE. Les Français toujours plus attentifs aux politiques des grandes entreprises… | Convergence RSO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :