Le lien entre stérilité et perturbateurs endocriniens confirmé

Les pesticides et certains dérivés du plastique semblent indéniablement liés au recul de la fertilité. Une tendance qui coûterait 1,4 milliard d’euros par an à l’UE. Un article d’EurActiv Allemagne.

Sourced through Scoop.it from: www.euractiv.fr

(…) Les perturbateurs endocriniens seraient à l’origine de 70% des problèmes de fécondité chez les femmes.

La Commission européenne aurait dû définir des critères de test pour les potentiels perturbateurs endocriniens avant mi-décembre 2013. Ces substances chimiques se trouvent dans un très grand nombre de produits d’usage quotidien : aliments, produits de nettoyages, contenants alimentaires, etc. Le délai prévu n’a cependant pas été respecté et à ce jour il n’existe toujours aucune définition officielle qui permettrait l’élaboration de directives en la matière.

See on Scoop.itRisques, Santé, Environnement

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :