La culture d’entreprise, c’est un métier

De plus en plus, apparaissent dans les organigrammes des entreprises des titres qui évoquent les clubs de vacances : Chief Happiness Officer, Culture Provider, Culture Manager…

Cette tendance, venue des États-Unis, est parfois considérée avec perplexité dans notre pays attaché aux organisations traditionnelles. Pourtant, l’analyse de la réussite – ou de l’échec – des entreprises et de leurs projets souligne constamment le rôle prépondérant du facteur culturel. Aussi, est-il loin d’être superflu d’y consacrer une fonction dédiée.

Source : La culture d’entreprise, c’est un métier – EconomieMatin

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :