Redonner vie aux maisons traditionnelles amazighes

Le collectif de jeunes « Tamazgha Builders » redonne vie aux maisons traditionnelles amazighes

Mû par la volonté de restituer un patrimoine architectural ancestral, le collectif « Tamazgha Builders » dont les membres sont des étudiants en architecture et tourisme, a lancé au mois d’août dernier le premier chantier participatif d’architecture vernaculaire. L’objectif : reconstruire les vieilles maisons traditionnelles du village d’Ibakouren à Bejaïa.

Daouia est une jeune étudiante en fin de cycle à l’université d’architecture de Bejaïa. Elle et son binôme de la thèse de fin d’étude sont les initiateurs du collectif et du chantier. elle confie que l’idée de créer le collectif Tamazgha Builders et le chantier est intervenue simultanément. Elle est principalement née d’un constat.

Le collectif « Tamazgha Builders » ne va pas s’arrêter là. La deuxième édition du chantier participatif d’architecture vernaculaire est déjà en préparation. Selon l’étudiante-architecte, celle-ci comptera plus de participants et touchera plusieurs maisons. « Nous essayons de trouver un sponsor afin de nous financer car la première édition a été financé par les participants eux-mêmes, et le budget collecté a servi à l’achat du matériel et autres. Avec une aide financière nous serons plus efficients« , conclut-on.

source : huffpostmaghreb.com

biblio : Berbères (Wikipédia) – Histoire de la langue Amazighe  – Mouvement Culturel Amazighe

 

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :