Les communautés Emmaüs

Les communautés Emmaüs, solution de dernier recours pour les plus démunis

Entièrement indépendantes, ces structures accueillent des personnes aux profils variés et sans limite de temps, contre la seule promesse d’effectuer leurs heures de travail obligatoires. Reportage à Longjumeau, dans l’Essonne.

Pour devenir « compagnon », comme on appelle les membres des communautés Emmaüs, il suffit d’être majeur et d’accepter de travailler : aller récupérer les objets ou meubles donnés par des particuliers,  tenir la caisse de la boutique où ils sont vendus, participer aux tâches ménagères, etc. « L’exclusion démolit les gens. Lorsqu’ils arrivent chez nous, il faut tout reconstruire, affirme Patrick Azra. Les compagnons sont des personnes dont la société ne veut pas, qui réparent des objets dont la société ne veut plus et ainsi, se réparent eux-mêmes. »

Remarquable définition !

Source : leparisien.fr

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :