Responsable diversité : un métier en quête de légitimité

L’Association française des managers de la diversité (AFMD) a révélé début mai une enquête inédite et qualitative réalisée auprès d’une cinquantaine de responsables diversité exerçant ou ayant exercé leur métier depuis le milieu des années 2000. En voici les principaux enseignements.

70% des responsables diversité sont des femmes.

Encore peu ou mal connue, la fonction diversité est parfois perçue comme marginale, trop éloignée du business, éclipsée par des enjeux RH jugés plus urgents, ou qualifiée de « politiquement correcte » destinée à entretenir ou à redorer l’image de l’entreprise. Peu la considère comme stratégique.

Source : Responsable diversité : un métier en quête de légitimité – Diversité – Focus RH

Publicités

Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l’école

Pauline est enseignante de CM1 et féministe. Dans une vidéo diffusée par StreetVox, elle explique comment elle lutte contre les stéréotypes de genre dans sa classe. Un combat important: en début d’année, le Haut conseil à l’égalité s’inquiétait de la trop grande présence du sexisme à l’école.

Source : Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l’école – ChEEk Magazine

Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

L’égalité homme – femme : voilà un enjeu où il y a encore beaucoup d’avancées à faire. Dans de nombreux pays, y compris en France, les inégalités de salaire, d’accès à la politique ou les discriminations persistent envers les femmes. Et malgré les progrès, peu de pays peuvent encore se targuer d’être proches d’atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.Malgré tout, certains pays sont plus avancés dans ce combat que d’autres.

Chaque année, le Word Economic Forum entreprend de quantifier les progrès qui sont faits dans ce domaine, d’analyser comment les politiques publiques de tous les pays du monde progressent sur les enjeux de la parité, afin de promouvoir plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Dans ce cadre, ils publient chaque année le Global Gender Gap Report, qui analyse toutes ces évolutions.

Et la France dans tout ça ?

Sur la question de la parité hommes-femmes, la France rentre à peine dans le top 20. Le pays pointe à la 17ème place, derrière la Suisse, les Pays-Bas ou l’Allemagne, mais aussi derrière la Namibie, l’Afrique du Sud, ou le Burundi. Ce qui bloque pour la France ? Une place peu envieuse sur la question de l’égalité des salaires à poste égal, où elle est située à la 134ème place.

Source : Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

La loi sur le devoir de vigilance des donneurs d’ordre est votée

Au niveau international, le G7 de 2015 avait déjà abordé le sujet et encouragé les entreprises à améliorer la transparence et la « responsabilité » de leurs chaînes d’approvisionnement.

Article 1er : « Le plan comporte les mesures de vigilance raisonnable propres à identifier les risques et à prévenir les atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l’environnement, résultant des activités de la société et de celles des sociétés qu’elle contrôle […], directement ou indirectement, ainsi que des activités des sous-traitants ou fournisseurs avec lesquels est entretenue une relation commerciale établie, lorsque ces activités sont rattachées à cette relation. »

 

Nous rappelons que le « devoir de vigilance » est abordé dans la norme de comportement ISO 26000:2010, notamment en termes de domaines d’action liés aux questions centrales (droits de l’Homme, responsabilité sociétale, redevabilité et transparence, relation avec les parties prenantes…). La norme en donne la définition suivante : « démarche globale, proactive d’identification, visant à éviter et atténuer les impacts négatifs sociaux, environnementaux et économiques, réels et potentiels, qui résultent des décisions et activités d’une organisation sur tout le cycle de vie d’un de ses projets ou activité. »

Source : La loi sur le devoir de vigilance des donneurs d’ordre est votée – Stratégies Logistique

Devoir de vigilance : une loi historique pour des entreprises plus responsables

(…) l’apport principal de cette loi devrait être de rendre les entreprises françaises plus compétitives, car plus responsables, notamment grâce à une meilleure gestion de leurs risques. En intégrant dans toutes les dimensions de l’entreprise des enjeux extra-financiers, celles-ci devraient également recréer de la confiance auprès des consommateurs, de plus en plus sensibles aux actions responsables des entreprises.

 

Source : Devoir de vigilance : une loi historique pour des entreprises plus responsables

Incasables ? Les chômeurs handicapés partent en campagne

Pour lutter contre la stigmatisation sur les chômeurs et précaires, et notamment handicapés, 25 associations partent en campagne pour montrer leur « vrai visage » à l’approche des élections. RV le 22 janvier à Paris pour une soupe « étoilée ».

« Les chômeurs handicapés sont incasables, les chômeurs sont des fainéants qui coûtent cher à la société, ils n’ont qu’à chercher du boulot, les sans-abri sont irrécupérables, les intermittents des privilégiés, les locataires précaires des mauvais payeurs, les sans-abri des bons à rien, la misère moins pénible en outre-mer, le chômage c’est la faute au droit du travail ou aux étrangers… »

Source : Incasables ? Les chômeurs handicapés partent en campagne

Responsabilité et chaîne d’approvisionnement : les grandes références internationales

la d?claration des droits de l'hommeLes textes internationaux se sont multipliés au cours des dernières années pour affirmer que les entreprises doivent respecter les droits humains. La plupart de ces instruments ne sont pas contraignants mais les États et la société civile peuvent s’appuyer dessus pour inciter les entreprises à être responsables tout au long de leur chaîne d’approvisionnement.

Passage en revue des textes et standards qui font références.

Lire+ sur Novethic

lien court : http://wp.me/p2OxiV-xW

Pour les salariés, l’égalité des chances est une priorité de leur entreprise

Le MEDEF, dans le cadre de ses travaux relatifs à l’égalité des chances et aux diversités, a créé en 2012 un baromètre national de perception de l’égalité des chances en entreprise. Reconduit en 2016, les résultats de la 5e édition ont été présentés ce matin à la presse.75 % des salariés Français pensent que le respect des diversités et l’égalité des chances est une priorité de leur entreprise. C’est 17 points de plus qu’en 2012 à la création du Baromètre National de perception de l’égalité des chances par le MEDEF.

Toutefois « Les stéréotypes de genre ont aussi la vie dure, même si la tolérance à l’égard des comportements sexistes s’amenuise. »

Source : Plus de 7 salariés sur 10 estiment que l’égalité des chances est une priorité de leur entreprise

Bientraitance et relation de soins

La bientraitance « nécessite un questionnement tant individuel que collectif de la part des acteurs. » Le prendre soin ne va pas toujours de soi dans un contexte économique tendu pour les établissements de santé et du médico-social…

La Haute Autorité de santé (HAS) définit la bientraitance comme une démarche globale dans la prise en charge du patient, de l’usager et de l’accueil de l’entourage visant à promouvoir le respect des droits et libertés du patient, de l’usager, son écoute et ses besoins, tout en prévenant la maltraitance. Cette démarche globale met en exergue le rôle et les interactions entre différents acteurs que sont le professionnel, l’institution, l’entourage et le patient, l’usager. 3 Ainsi, ce concept introduit dans les institutions sanitaires lors de la campagne de certification 2010, permet notamment la mise en œuvre concrète de la loi du 4 mars 2002.

Source : Dossier de mai 2016 de la revue SOINS sur la bientraitance

DDR16… QVT vs RPS… des préoccupations et des préventions multiformes (4)

Près de la moitié des salariés considère la Qualité de Vie au Travail comme un critère essentiel de motivation dans leur travail. C’est le constat relevé par Parlons RH (avril 2016).

(c) Parlons RH (capture infographie)

(c) Parlons RH (capture infographie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les documents de référence, sources d’information pour une veille curative ?

Les documents de référence 2016 [déposés par les entreprises auprès de l’AMF (1) et publiés entre janvier et avril 2016] sont des publications intéressantes pour connaitre les engagements, les démarches de prévention et les actions de déploiement des politiques « santé » relatives aux RPS et à la QVT (Qualité de Vie au Travail).

LOG’ins Consultants a souhaité en savoir + et s’est intéressé aux contenus de ces rapports.  Quelles sont les tendances ?

 

La Qualité de Vie au Travail

La QVT est évoquée dans 30% des documents. Voire la qualité de vie de ses collaborateurs (familiale, professionnelle, équilibre de vie). L’ambiance de travail n’est citée que par 2% des documents et le bien-être par 9%. Ces ratios sont toutefois à relativiser par rapport aux 17% qui invoquent le climat social et aux 79% qui se dotent d’une organisation du temps de travail. Gestion de la charge de travail et optimisation de l organisation du travail sont mentionnés à la marge.

L’accompagnement de proximité est cité (3%). Pour parvenir à de meilleures situations, les sociétés privilégient dorénavant le coaching (30%).

Enfin, les conditions de travail (80%), les  conditions de santé et de sécurité au travail (56%),  l’environnement de travail (44%), les TMS – Troubles Musculo-Squelettiques (16%), la pénibilité au travail (9%) sont la cible de toutes les attentions en interne et/ou chez les sous-traitants & fournisseurs. On appréciera le fait que des espaces de discussion sur le travail soient mis à disposition (MAROC TELECOM).

On regrettera que la réduction de la pénibilité, la notion de « qualité des  relations de travail » ou « qualité des relations humaines » ne soient citées que par 2% des sociétés.

Enfin, 6% indique le label Great place to work.

 

Près de la moitié des salariés considère la Qualité de Vie au Travail comme un critère essentiel de motivation dans leur travail. C’est le constat relevé par Parlons RH (avril 2016).

 

Comme illustrations, on citera…

VICAT

Par le travail en équipe, le coaching, les formations et le partage des meilleures pratiques, les objectifs sont d’identifier les talents féminins, (…)

Le management direct et de proximité, toujours ouvert aux échanges avec le personnel, est un des facteurs clé de succès du dialogue social et de ce bon climat social. (…) Aucun événement significatif n’est venu perturber le dialogue social ou le climat social

(…) la prise en compte dans l’élaboration des produits, très en amont, de la pénibilité au travail pour nos propres employés ainsi que pour ceux de nos clients dans la mise en oeuvre des solutions.

world-1185076__180(…) le Groupe renforce sa culture santé sécurité (…) Les analyses d’accidents, les supports de sensibilisation, les outils de communication et tous les documents en matière de prévention, de santé et de sécurité sont mis en commun sur une base de données en réseau accessible aux préventeurs et aux managers. (…)  le plan de formation du Groupe est resté concentré sur la sécurité et la santé au travail, l’environnement, l’optimisation des performances industrielles et la performance commerciale.

 

ACCOR

Améliorer la qualité de vie au travail et promouvoir la santé (…) Suite à une enquête sur les risques psychosociaux et à l’élaboration d’un diagnostic pénibilité, un accord sur la santé et les conditions de travail au sein de l’hôtellerie a été signé en France en septembre 2013  pour une durée de trois ans.

 

(c) loreal.fr

(c) loreal.fr

L’OREAL

Les conditions de travail, définies dans le code de conduite sont contrôlées notamment sur les sites de production des fournisseurs (94 audits ont été réalisés en 2015). 6 sites fournisseurs font l’objet d’un programme ciblé d’accompagnement.

 

 

TELEPERFORMANCE

(…) ces enquêtes ont été menées auprès de plus de 100 000 salariés dans 41 pays. Elles permettent de continuer à déployer de nombreuses procédures pour améliorer les conditions de travail et d’intégration des collaborateurs (…)  permettent d’adapter les conditions de travail aux caractéristiques psychophysiologiques des salariés.

(c) teleperformance.com

(c) teleperformance.com

Satisfaction des salariés. Une enquête de satisfaction des salariés de grande envergure est réalisée chaque année. (…)  et améliorer tout ce qui permet de générer reconnaissance et satisfaction des salariés.

Le taux d’absentéisme moyen s’élève à 7, 3%(contre 7, 1%l’an dernier) avec quelques disparités en fonction de l’environnement social et réglementaire local:

Cette politique s’appuie sur un management de proximité et de larges enquêtes de satisfaction auprès de ses collaborateurs. (…) espaces communs, zones de travail, espaces de formations, espaces détente et de repas (cafétéria, salle de pause) et délivre des préconisations en termes d’éclairage, d’acoustique, de technologies de l’information et de la communication, de sécurité, de management de proximité

(…) Passion 4u est une initiative mondiale pour promouvoir le bien-être et une meilleure qualité de vie au travail, grâce à la sensibilisation à des sujets liés à la santé et à la réduction du stress des collaborateurs. (…) encourager la reconnaissance

 

FAURECIA

L’engagement de Faurecia en matière de sécurité et des conditions de travail se traduit par une diminution constante du nombre d’accidents du travail depuis 2003.

Les maladies professionnelles déclarées dans l’ensemble du Groupe concernent essentiellement des troubles musculosquelettiques. (…) des démarches ont été engagées par Faurecia depuis plusieurs années pour mieux prendre en compte la pénibilité des postes (…)  66%des maladies professionnelles enregistrées au sein reconnus par les instances appropriées.

 

LAFUMA

(..) analyses par des groupes de salariés visant à améliorer les conditions de travail. (…) il est apparu que des conditions de travail pénibles pouvaient exister notamment dans les fonctions logistiques:

(…) un accord sur la prévention de la pénibilité au travail (Sherpa Logistique…); Suite à ces audits, un rapport évaluait la performance sociale et environnementale des sous-traitants

 

KORIAN

Le 26 janvier 2012, Korian a négocié en France avec ses partenaires sociaux un accord de Groupe concernant l’ensemble des établissements, filiales et sous-filiales détenues à plus de 50% en France, relatif aux conditions et à la pénibilité au travail. Cet accord a notamment pour objet d’identifier l’ensemble des risques professionnels inhérents au secteur d’activité (risque de TMS, infectieux, psycho-sociaux, chimique, etc.) et de définir les mesures de prévention et de correction – tant au niveau physique que mental – liées aux conditions de travail. (…) ce que l’ambiance de travail au sein des établissements soit en constante amélioration. (…) Phönix adhérait ainsi au programme great place to work, (…)

 

A customer pushes a shopping cart along an aisle at a Casino supermarket in Paris, France, on Thursday, July 21, 2011. Casino Guichard Perrachon SA's board said a proposal by GAMA to merge Cia. Pao de Acucar with Carrefour SAÕs Brazil unit is contrary to its own and investors' interests. Photographer: Fabrice Dimier/Bloomberg

Casino supermarket in Paris, France, 2011 Photographer: Fabrice Dimier/Bloomberg

CASINO GUICHARD

Cette étude a permis de confirmer les attentes des collaborateurs quant à l’engagement social et solidaire de GPA, la qualité de vie, (…) en avril 2015, en France, un accord sur la durée du travail, les avantages sociaux et les conditions de travail prévoyant, entre autre, une amélioration significative des dispositifs en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ainsi que sur l’équilibre vie professionnelle vie privée,

 

CREDIT MUTUEL ARKEA

Un baromètre de la qualité de vie au travail a été lancé fin 2015 sur le périmètre de l’unité économique et sociale (représentant près des trois quarts des salariés du groupe), (…)

 

INTERPARFUMS

En vue de se conformer à la nouvelle législation relative à la pénibilité du travail, (…) 2011 Trophée «Great Place To Work » – Prix spécial de l’Inspiration

 

lire la partie (1), la partie (2), la partie (3)

(1) Autorité des marchés financiers

convergenceRSO

 

 

 

Notre méthode d’analyse 

Sur les documents de référence 2016 & 2015, LOG’ins Consultants a appliqué sa méthode d’analyse via sa gamme de services ConvergenceRSO, qui comprend :

  • un positionnement relatif (par comparaison avec un panel) > Quartile d’un panel de contenus similaires (standard ou personnalisé).
  • un positionnement détaillé, relevant d’expressions terminologiques (ET) et d’expressions voisines (EV) de l’univers de référence normatif.

Comment situer la communication (sociale, sociétale, environnementale…) des DDR par rapport à l’ISO 26000

Pour illustrer les résultats, nous vous invitons à lire notre livre blanc  Téléchargez le Livre Blanc (jan15) et à parcourir les pages de notre blog ConvergenceRSO et sa rubrique Cotation

Autres sources d’information :

Nos actualités 

… Notre curation RSO

… Les impacts des décisions sur la santé et l’environnement (actualités RSE/RSO)

L’Effet Papillon ou la Représentation de l’influence d’un phénomène sur une situation ultérieure… (actus du Web)

Twitter : #docderef

images : Pixabay, shutterstock, GIR, Getty-images

 

Biblio

Comité 21… Cahier Bien-être et Développement durable

Parlons RH

 

lien court : http://k6.re/sforu