• Articles récents

  • Archives

  • Méta

La carte des luttes contre les grands projets inutiles

Aéroports, fermes-usines, barrages, entrepôts, centres commerciaux… Les grands projets inutiles et dévastateurs prolifèrent en France. Face à eux, des collectifs citoyens se mobilisent pour défendre leur environnement. Reporterre publie une carte de toutes ces luttes locales, réalisée avec Le Mouvement et Partager c’est sympa. Elle servira d’outil pour celles et ceux qui veulent empêcher la destruction du monde.

La Carte des luttes a été présentée et discutée ce mardi 7 janvier 2020 sur l’émission La Terre au carré, animée par Mathieu Vidard, sur France inter, avec la journaliste de Reporterre Laury-Anne Cholez et la sociologue Lea Sebastien.

source : reporterre

Ces investisseurs qui prêtent en échange de créations d’emplois

Ces investisseurs qui prêtent en échange de créations d’emplois

C’est une première en Europe. Le propriétaire des chaînes de restaurant Léon de Bruxelles, Burger King et Hippopotamus a emprunté 40 millions d’euros à des taux faibles en échange de l’engagement de créer 3 500 emplois en CDI. Une activité appelée à se développer, sur fond d’attentes sociétales et environnementales accrues.

« Il s’agit d’une première en Europe », revendique Antoine Maspétiol, gérant d’Eiffel Impact Debt. Ces engagements d’impact peuvent être des objectifs en termes d’emploi, d’éducation, de diversité, etc. « Il y a une multitude de thèmes possibles. Nous n’avons pas voulu en faire un fonds thématique », poursuit le dirigeant.

Les fonds de dette privée sont moins connus que les fonds d’investissement. Alors que ces derniers lèvent de l’argent auprès d’investisseurs pour renforcer les fonds propres d’une entreprise, les fonds de dette privée utilisent les sommes collectées pour en faire des prêts aux entreprises. Ils jouent finalement le même rôle qu’une banque mais sont souvent capables de prendre davantage de risques, car ils ne sont pas soumis aux mêmes réglementations.

source : lacroix.com

 

L’agriculture biodynamique…

Viticulture, l’agriculture biodynamique pour soigner les maux de la terre

La biodynamie est une agriculture holistique, c’est-à-dire qu’elle considère la terre comme un écosystème vivant. Les produits utilisés pour entretenir la vigne sont donc uniquement faits à base de plantes, minérales ou animales, constituant une sorte de traitement homéopathique. « Un individu n’a pas besoin d’aller se soigner tous les jours si son organisme est sain ; pour la vigne c’est pareil. Si la terre dans laquelle s’enracine la vigne est saine, la vigne va trouver tous les éléments dont elle a besoin dans le sol. »

La biodynamie c’est 30 % de travail en plus pour 30 % de récoltes en moins. La barrière qui empêche les vignerons de passer en biodynamie est essentiellement dans la tête. Il faut changer de schéma mental pour pouvoir faire de la biodynamie.

Aussi appelée « anthroposophie« , la biodynamie utilise le calendrier lunaire pour optimiser la qualité de ses produits, afin que le sol, la plante et la lune se combinent au mieux.

Qualifiée « d’agriculture positive« , la biodynamie permet de lutter contre les aléas climatiques et environnementaux. « Ici en Savoie, nous sommes dans des coteaux très pentus, puisqu’on a 30 à 40 % de pentes. Lors de gros orages, les vignes de nos voisins sont ravinées, la terre s’en va. Pour notre part, depuis que nous sommes en biodynamie, nous n’avons plus aucun problème de ravinement. »

Source : linfodurable

 

 

Ne m’appelez plus RP, je suis Marketing de Notoriété

Bénéficiant aujourd’hui d’un territoire d’expression vaste, les RP font partie des métiers les plus impactés par les nouveaux usages. Les agences se tournent donc vers le marketing de notoriété. Une discipline qui élargit ses horizons et intègre désormais de nouvelles compétences.

Vieux métier de la communication, les relations presse usent de méthodes quasi similaires depuis leurs créations au XIXème siècle. À l’époque, pour construire la notoriété d’une marque ou d’une personnalité, elles utilisaient la méthode du« copinage » ou du lobbying. Les médias se comptaient alors par dizaine et la lutte était acharnée pour s’offrir une place de choix dans les belles pages des magazines, des radios et des shows TV.

200 ans plus tard, chaque individu est son propre média. Un modèle qui renverse totalement les codes de la consommation médiatique, délaissant les journaux pour des médias dits « sociaux ».

Ainsi, s’adapter aux nouveaux usages du marché signifie créer de nouveaux schémas d’agence tout en conservant la mission principales et historique : apporter aux annonceurs crédibilité et notoriété.

Lire l’intégralité de l’article

Permalien : https://wp.me/p2OxiV-Y2

 

Train de nuit : une alternative écologique à l’avion ?

Après des décennies d’abandon, le train de nuit retrouve l’attention du gouvernement et des médias. « Cet été, les rares trains de nuit en Europe ont connu une hausse de la fréquentation« .  Est-ce l’amorce d’une relance pour cette alternative écologique à l’avion ? Il reste plusieurs obstacles à franchir.

C’est une petite musique (de nuit) dont le refrain se fait régulièrement entendre depuis cet été : le retour des trains de nuit est annoncé. Porté par les préoccupations écologiques et la « honte de l’avion », il deviendrait à la mode, désormais présenté — au moins dans les discours — par les politiques comme un moyen de transport du futur (…) le gouvernement doit rendre d’ici juin 2020 un rapport sur les perspectives de relance. « On fait pression pour que cette étude renverse la table, espère Nicolas Forien, du collectif Oui au train de nuit. Au départ, le projet de loi ne mentionnait pas du tout les trains de nuit. »

Les exemples européens fleurissent : la Finlande, la Suède et le Royaume-Uni ont vu des lignes modernisées, soit par les États, soit par des compagnies privées. Les liaisons internationales Moscou-Berlin-Paris et Moscou-Nice ont été relancées par la compagnie russe RJD.

reporterre.net

Tag : #loiMobilité #écologie #transports #TGV

 

Rendre accessible les produits locaux

Sensibiliser et rendre accessible, y compris aux plus précaires, les produits locaux : voilà le défi que se sont lancées dix instances territoriales et associatives.

150 familles ont déjà bénéficié de deux achats groupés passés à titre « expérimental ». Lancé, ce projet d’alimentation durable et pour tous doit maintenant se structurer. Une réunion décidera de son avenir le 25 février.

Source : L’Est Républicain

Permalien :https://wp.me/p2OxiV-PO

Le mécénat n’est pas réservé aux seules grandes entreprises

Le mécénat n’est pas réservé aux seules grandes entreprises. Boîte à outil pour orienter les PME vers des dons au profit de leur territoire d’implantation et les accompagner dans le processus juridique, le club Entreprises & Mécénat en Bourgogne-Franche-Comté a réuni le 5 février à Dijon, entreprises et porteurs de projets.

Encore une idée reçue, le mécénat ne se traduit pas seulement par un don en numéraire, la pratique la plus courante car la plus facile. Ce peut être un apport en nature au profit d’associations le plus souvent caritatives, ou une offre de compétences : l’entreprise met un ou plusieurs de ses salariés à disposition d’un projet, quelques heures par semaine, sur leur temps de travail ou réalise gratuitement une prestation avec pour but de transférer un savoir-faire. Les trois formes de mécénat bénéficient d’une déduction fiscale de 60% de la valeur du don dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires.

Au moment où la RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise) est une réflexion de plus en plus présente dans l’entreprise, elle peut être un catalyseur, explique Corinne Strauss, présidente de France Qualité Performance. « Le mécénat est un des volets possibles de l’implication sociétale de l’entreprise qui recherche un ancrage territorial et un dialogue avec son environnement économique et social qu’il s’agisse de ses salariés, de ses fournisseurs ou des consommateurs. »

Source

 

‘Ferme France’, la référence de la notation sociétale des produits ?

Les produits alimentaires comme le jambon, les œufs ou la brique de lait pourraient voir sur leur emballage une nouvelle indication : la « note sociétale ». Aboutissement de la démarche « Ferme France », cette note constituerait un « étiquetage collaboratif d’évaluation de la performance sociétale des produits issus de la production agricole ».

Chaque produit est noté sur 100 points, en fonction d’un référentiel composé de 36 objectifs, 185 catégories d’actions et 4 niveaux de performances. À chaque étape de la production d’un produit, sont ainsi évalués l’impact sur l’environnement, la nutrition et la santé, le bien-être animal, les conditions de travail, la traçabilité, l’équité et la contribution du produit à l’économie, et l’intérêt général.

Source : combustor

Permalien : https://wp.me/p2OxiV-PD

Tech, Numérique : l’embauche des femmes, un enjeu sociétal

L’embauche des femmes, enjeu majeur des entreprises de la Tech

Le numérique commence à souffrir économiquement du manque de parité. Des idées, parfois des initiatives, commencent à fleurir en particulier dans les start-up du numérique, où les femmes sont très fortement minoritaires, dans la création comme dans les effectifs.

« Grammaticalement, l’entrepreneuriat est féminin. Financièrement, ce n’est pas le cas », alors que « les femmes doivent, autant que les hommes, être parties prenantes dans l’élaboration des usages, biens et services qui définiront le monde de demain. C’est un enjeu sociétal majeur ».

Une étude du Boston Consulting Group a conclu que les entreprises fondées par des femmes sont plus profitables que celles fondées par des hommes.

Source


Autres sources :

Les TPE dirigées par des femmes sont plus solides…

Les TPE dirigées par des femmes sont plus solides, mais moins nombreuses

Selon le 5e baromètre parité de Manageo, le nombre de petites entreprises créées et dirigées par des femmes est en baisse pour la première fois en 6 ans. Dans le même temps, les TPE dirigées par des femmes ont 40 % de risque en moins de déposer le bilan.

Source

Infographie

 

 

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter