Quelle est la responsabilité sociale de l’entreprise?

Est-ce que la responsabilité sociale d’une entreprise est exclusivement d’accroître ses profits?

En septembre 1970, l’économiste Milton Friedman publie dans The New York Times Magazine un texte qui suscite beaucoup d’opposition. Il a comme sous-titre La responsabilité sociale de l’entreprise est d’accroître ses profits. (extraits 1)

Récemment, quinze personnalités françaises publient un collectif prônant « pour la France de jouer un rôle décisif dans le développement d’une économie responsable. »(extraits 2)

Ainsi, la question se pose : est-ce que la responsabilité sociale d’une entreprise est exclusivement d’accroître ses profits?

Source : Quelle est la responsabilité sociale de l’entreprise? | Revue Gestion HEC Montréal

 

(1) Quand je vois l’éloquence d’hommes d’affaires qui parlent des « responsabilités sociétales de l’entreprise dans un système de libre entreprise », cela me rappelle la merveilleuse citation à propos du Français qui découvre à l’âge de 70 ans que toute sa vie il a fait de la prose. Les hommes d’affaires croient défendre la libre entreprise quand ils déclament que l’entreprise ne se préoccupe pas « simplement » du profit mais aussi de la promotion d’objectifs « sociétaux » désirables (…) Les discussions sur la « responsabilité sociétale des entreprises » sont remarquables pour leur faiblesse analytique et leur manque de rigueur. Qu’est-ce que cela signifie de dire que « l’entreprise » a des responsabilités ? Seuls les hommes peuvent avoir des responsabilités. (…) Vraisemblablement, les individus qui doivent être responsables sont les hommes d’affaires, donc les propriétaires individuels ou les dirigeants d’entreprise.

 

(2) Le consensus est de plus en plus fort : la financiarisation du capitalisme est une erreur. Ce consensus, appuyé par les efforts toujours plus nombreux de différents acteurs du monde de l’entreprise et de l’investissement, ne suffit pas à garantir la mutation nécessaire. (…) La poursuite excessive d’une finalité exclusive – maximiser les profits pour les actionnaires – a isolé l’entreprise et nourri la suspicion à son égard. (…) La société (SA, SAS, SARL…) est un véhicule juridique qui permet la réalisation du projet d’entreprise. (…) Nos sociétés contemporaines attendent de l’entreprise qu’elle joue un rôle prépondérant dans la recherche d’une croissance raisonnée, génératrice de bien-être et de progrès.

Cotation DDR16 et ISO26000… des leaders et des suiveurs en progrès

Cotation DDR16 et ISO26000… des leaders et des suiveurs en progrès

Selon l’Article 212-13 du Règlement général de l’AMF (Autorité des marchés financiers), en vigueur au 17 septembre 2015,   » tout émetteur dont les instruments financiers sont admis aux négociations sur un marché réglementé (Arrêté du 4 novembre 2009) « ou sur un système multilatéral de négociation organisé au sens de l’article 524-1 » peut établir, chaque année, dans les conditions fixées par une instruction de l’AMF, un document de référence « .

Ce document de référence peut prendre la forme du rapport annuel destiné aux actionnaires. Dans ce cas, doit être fourni un tableau de concordance entre les rubriques qui figurent dans l’instruction mentionnée au premier alinéa et les rubriques correspondantes du rapport annuel.

DDR capture d'écran

Au 30 avril 2016, l’AMF a publié les documents de références [DDR] de 233 sociétés répertoriées sur le marché EURONEXT de la Place de Paris. Les informations (financières, opérationnelles, sociales, environnementales…) contenues dans ces documents (DDR16) concernent les activités de l’exercice fiscal 2015.

 

 

Comment situer la communication (sociale, sociétale, environnementale…) des DDR par rapport à l’ISO 26000

Sur ce premier lot, LOG’ins Consultants a appliqué sa méthode d’analyse via sa gamme de services ConvergenceRSO,

… qui consiste à  » profiler « , scruter par système expert et  » scorer  » les documents par rapport aux 7 questions centrales de la norme de comportement ISO 26000.

… et qui comprend :

  • un positionnement relatif (par comparaison avec un panel) > Quartile d’un panel de contenus similaires (standard ou personnalisé).
  • un positionnement détaillé, relevant d’expressions terminologiques (ET) et d’expressions voisines (EV) de l’univers de référence normatif.

Pour illustrer la typologie des résultats, nous vous invitons à lire notre livre blanc  Téléchargez le Livre Blanc (jan15) et à parcourir les pages de notre blog ConvergenceRSO et sa rubrique Cotation.

Quelles tendances relevons-nous ? Quels sont entreprises positionnées comme les « mieux disantes » ?

… une pole position constituée d’un leader (TECHNIP) et de challengers avec SCHNEIDER ELECTRIC SE et LEGRAND.

… des acteurs dont le score (cotation ConvergenceRso) progresse notablement entre 2015 et 2016. On citera … ICADE ;  COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN ;  GROUPE GORGÉ ;  ECA ;  ERAMET ; TOUAX SCA ;  JACQUET METAL SERVICE ;  NEURONES…

… des acteurs qui progressent dans le positionnement relatif. On citera … BNP PARIBAS ; COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN; ACCOR [ACCOR HOTELS]; ERAMET; TOUAX SCA; GROUPE GORGÉ…

… des acteurs dont le score (cotation ConvergenceRso) diminue (choix éditoriaux, recentrage des priorités, …) : MANUTAN INTERNATIONAL; FONCIERE DEVELOPPEMENT LOGEMENTS-FDL; ORANGE; CARREFOUR; ALTAREA; NEXITY; CEGID GROUP…

… des acteurs pour lesquels le positionnement relatif 2016 est en retrait par rapport à 2015 : RENAULT; ELIOR; FROMAGERIES BEL; DANONE; IPSOS…

 

ddr16Q1 (233-publiés AMF)_score ess26k

 

 

 

 

 

 

 

Constats généraux :

Dates de publication : en comparant les dates de dépôt de 2016 à celles de 2015, on notera des disparités dans les délais de dépôts (en avance d’un mois à un « retard » de 2 mois). Toutefois, on estimera que 90% des publications 2016 ont lieu dans un intervalle de + ou – 15 jours par rapport à 2015.

Nombre de pages : les années précédentes, nous avions pointé l’inflation textuelle (progression notable du nombre de pages et de la densité textuelle). La génération 2016 entre dans une phase de quasi-stabilité (en moyenne). L’augmentation du nombre de pages de certains rapports est compensée par la réduction des autres.

Correction orthographique : une nouveauté pour cette année. L’orthographe des patronymes des dirigeants est sujette à caution. La relecture des documents semble avoir écarté cette nécessaire mise à niveau !

 

Autres sources d’information :

Nos actualités

… Notre curation RSO

… Les impacts des décisions sur la santé et l’environnement (actualités RSE/RSO)

L’Effet Papillon ou la Représentation de l’influence d’un phénomène sur une situation ultérieure… (actus du Web)

 

lien court : http://wp.me/p2OxiV-ue