Prenez du recul avec un administrateur indépendant

Difficile d’ouvrir ses organes de décision à des personnes extérieures. Les entreprises françaises sont encore peu nombreuses à appointer dans leurs conseils un administrateur indépendant [ndlr : ou administratrice indépendante], c’est-à-dire sans fonction exécutive dans l’entreprise et sans lien d’intérêt particulier avec elle (actionnaire significatif, salarié…). La pratique est pourtant recommandée par tous les codes de gouvernance (Afep-Medef, Middlenext…).

Selon une étude du cabinet de recrutement Eurosearch & Associés avec Opinionway, seules 8 % des PME et ETI ont déjà ou prévoient de recruter dans les trois ans un ou plusieurs administrateurs indépendants…

lire+ sur usinenouvelle.com

Publicités

Earth on board : nouvelle initiative RSE au sein des conseils d’administration

Philippe Joubert, ancien directeur général délégué du groupe Alstom et désormais à la tête du WBCSD (le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable) vient de créer un nouvel outil…

Sourced through Scoop.it from: ethiquedesorganisations.fr

See on Scoop.itPertinences sociétales

 

Mais en quoi consiste ce Earth on Board ?
Un questionnaire a été créé en collaboration avec les experts de l’Université britannique de Cambridge qui sera diffusé en France par le cabinet Beyond. Ce questionnaire doit donc permettre de dresser un état des lieux de la gouvernance et de la connaissance du conseil d’administration sur les enjeux du climat. Il s’articule autour de quatre grandes thématiques : responsabilité du board, expertise, stratégie, et gestion des risques consécutifs aux changements liés au nouvel équilibre écologique.