• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

DDR16 Verbatim « Conditions de travail »… quels engagements ?

Toute société dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé ou un système multilatéral de négociation organisé peut établir, chaque année, un document de référence. Ce document d’information présente l’organisation, l’activité, la situation financière, les résultats et les perspectives de la société. (source : AMF [1])

Des détails sont annexés en fin de page.

Nous rappelons que le décret n°2012-557 met en application l’obligation pour les sociétés d’inclure des informations sociales, environnementales et sociétales dans le rapport annuel du conseil d’administration ou du directoire instituée par la loi n°2001-420 du 15 mai 2001 dite « NRE ». (lire+)

 

Cotation SIM26k des DDR [2]

Via sa méthode de classement ConvergenceRSO, LOG’ins Consultants a constitué un panel du TOP10 des meilleurs scores ISO 26000 – cotation Sim26k – relatifs aux documents de référence déposés auprès de l’AMF au premier semestre 2017.

Ce panel (10ème décile) regroupe 22 sociétés cotées sur la place de marché Euronext. Les 3 meilleurs documents RSO-minded (les mieux-disants) concernent ELECTRICITE DE FRANCE, RENAULT, BNP PARIBAS.

 

Conditions de travail… quels engagements ?

Le thème des conditions de travail fait régulièrement l’objet de l’actualité journalière (Loi Travail, QVT, Bien-être, Télétravail, CHSCT, IRP, Médecine du travail…) . Du danger à la prévention des risques professionnels, tous les secteurs d’activité sont concernés par les domaines de la Santé et Sécurité au Travail [3].

Comment les entreprises cotées présentent-elles ce thème ? Quels engagements mentionnent-elles ?

La norme de comportement ISO 26000 donne le ton « Les relations et conditions de travail d’une organisation englobent toutes les politiques et pratiques liées au travail réalisé au sein d’ une organisation, par elle ou pour son compte, y compris en cas de sous-traitance. (…) Les relations et conditions de travail vont au delà de la relation d’une organisation avec ses employés directs ou des responsabilités … sur un lieu de travail qu’elle détient ou qu’elle contrôle directement »

L’ensemble du panel évoque et présente la politique Santé et Sécurité au Travail. LOG’ins consultants en extrait le verbatim suivant :

ELECTRICITE DE FRANCE « Une priorité absolue : Garantir les meilleures conditions de santé et de sécurité au travail pour tous » (…) « À titre d’exemple, EDF s’engage …À favoriser, enfin, l’engagement des salariés par une meilleure articulation des temps de vie, par des conditions de travail adaptées et une organisation du travail encourageant les femmes à occuper des postes clés et à responsabilités dans l’entreprise. »

  • Objectifs : Charte de la parentalité signée et déclinée. Guide de la parentalité communiqué à l’ensemble des salariés. Une ambition de mixité des équipes de Direction. Déploiement du télétravail et du droit à se déconnecter pour tous.

RENAULT  « L’implication du management à tous ses niveaux et son soutien dans la réalisation des actions H&S assure une dynamique à la démarche. Tous les sites partagent la même politique d’amélioration continue qui encourage les employés et leurs représentants à s’impliquer encore davantage de façon à améliorer leurs conditions de travail et ainsi la compétitivité et l’attractivité de Renault. »

  • Après avoir créé une Direction HSE, le Groupe recrute un Directeur HSE (en 2016) et constitue une équipe.

BNP PARIBAS  « Les risques ESG des clients grandes entreprises appartenant à des secteurs non couverts par les politiques sectorielles sont également analysés à travers un outil dédié, le « CSR(1) Screening » (…) Au total, une vingtaine de risques sont mesurés pour rendre compte des enjeux liés à la pollution et à la protection des ressources naturelles, à la sécurité et aux conditions de travail des employés, à l’impact sur les communautés, à l’éthique et à la corruption. »

  • Action  : les entités dans 45 pays, couvrant près de 80 % des effectifs, négocient ou discutent des accords mieux-disants sur la santé et la sécurité des salariés ou prennent des mesures positives.

On citera :

CAP GEMINI « Nos politiques de santé et sécurité sont axées sur l’information, les instructions et la formation dans ces domaines (…) les initiatives visant à améliorer les conditions de travail, y compris les programmes d’équilibre travail-vie personnelle, les relations employé-manager, le bien-être physique et psychologique ; ... »

WORLDLINE   » Worldline a créé un module de formation dédié à la prévention des risques psycho-sociaux en vue d’améliorer les conditions de travail et l’équilibre vie professionnelle-vie privée »

LA POSTE  « … un effort de formation sans précédent, l’accompagnement des managers et l’intensification de la prévention et de l’amélioration des conditions de travail... »

VALEO [faits marquants] « En matière sociale, la santé et la sécurité au travail demeurent un objectif prioritaire. Ainsi en 2016, le Groupe a lancé les « Safety Talks », discussions de sécurité sur le terrain par des managers qui consistent à détecter, comprendre et corriger les comportements dangereux de collaborateurs. »

KERING « En 2015, la santé, la sécurité et la qualité de vie professionnelle forment le premier axe des engagements de Kering dans le cadre de l’accord Européen signé le 19 février 2015 avec le Comité d’Entreprise Européen du Groupe. »

(…)

Conditions de travail… les accords collectifs

Le thème des conditions de travail et des accords collectifs (ou locaux) est traité par l’ensemble du panel. On notera que ces accords concernent la Santé Et Sécurité, les Conditions de santé et de sécurité au travail, la Sécurité au travail, les Conditions de travail, la Santé au travail. LA POSTE évoque les négociations sur les conditions de travail. 

Chacune des parties améliore et/ou s’engage à améliorer les conditions de travail, ce de manière continue ou dans le cadre de programmes (ou démarche globale) de formation et/ou de prévention.

ARKEMA : « Ces accords, d’une durée moyenne de trois ans, portent notamment sur les rémunérations, la sécurité des salariés et des procédés et la qualité de vie au travail.  »

CAP GEMINI : « … Chaque jour, davantage d’entités développent des initiatives spécifiques pour améliorer la santé et le bien-être des collaborateurs… »

THALES : « … L’accord cadre Groupe relatif au télétravail, signé le 24 avril 2015 et complété par des accords sociétés s’inscrit pleinement dans la démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail.  »

 

Conditions de travail… les facteurs de pénibilité ?

32% du panel évoque le contexte de la pénibilité du travail (suivi, critères, traçabilité, réduction…) et des facteurs de pénibilité (âge, sédentarité, travail de nuit…).

On notera que WENDEL, bien que n’étant pas soumis à la pénibilité, (…) la société a travaillé en étroite relation avec le CHSCT dans le cadre de l’analyse des facteurs de pénibilité au travail.

 

Les conditions de travail décentes sont évoquées par une seule entreprise. 50% du panel se préoccupe des TMS (troubles musculosquelettiques), 100% évoque les RPS (risques psychosociaux, stress), à des niveaux d’occurrence différents, le secteur bancaire étant le plus impacté (CREDIT AGRICOLE, BNP, BPCE).

Hygiène, Santé, Sécurité est évoqué (politique générale, gouvernance,  CHSCT, management, responsables, services dédiés, dispositifs d’amélioration continue, règles, chartes…) et s’appuie sur le renforcement de compétences via la formation, la prévention, la sensibilisation…

 


 

En application de son règlement général, notamment de l’article 212-23, l’Autorité des marchés financiers enregistre les documents de référence (date, numéro d’enregistrement).  Ce document a été établi
par l’émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. L’AMF  vérifie « si le document est complet et compréhensible, et si les informations qu’il contient sont cohérentes ». Il n’implique pas l’authentification par l’AMF des éléments comptables et financiers présentés. [ndlr : extrait du liminaire apposé par l’AMF dans chaque publication]

Le document de référence est un document d’information et de reporting qui vise a améliorer la gouvernance des entreprises cotées, et qui doit donc être objectif et crédible, généralement éclairé par un commentaire des résultats financiers et perspectives. Il ne concerne généralement pas ou peu les questions fiscales « qui doivent en revanche être présentées dans la comptabilité fiscale » (wikipédia)

Le document de référence est établi par plus de la moitié des sociétés françaises cotées sur Euronext Paris et peut désormais être utilisé par les sociétés cotées sur Alternext Paris. Les éléments constitutifs de son contenu informationnel sont précisés sur le site de l’AMF.

A noter que le reporting RSE est remplacé par la déclaration de performance extra-financière [publication d’informations non financières et transposition de la directive RSE n°2014/95/UE]. L’ordonnance a été publiée le 19 juillet 2017 par le ministère de l’Économie et des Finances. Les dispositions de ce texte entrent en vigueur au 1er août 2017.

 


Autres sources d’information :

Nos actualités 

… Nos curation RSO, curation RSE

… Les impacts des décisions sur la santé et l’environnement (actualités RSE/RSO)

L’Effet Papillon ou la Représentation de l’influence d’un phénomène sur une situation ultérieure… (actus du Web)

Comment situer la communication (sociale, sociétale, environnementale…) des DDR par rapport à l’ISO 26000 ? Pour illustrer les résultats, nous vous invitons à lire notre livre blanc  Téléchargez le Livre Blanc (jan15) et à parcourir les pages de notre blog ConvergenceRSO et sa rubrique Cotation

 

Twitter : #docderef

Lien court : http://wp.me/p2OxiV-B4

(1) Autorité des marchés financiers

(2) Document De Référence

(3) SST, Santé et Sécurité au Travail

Images : Pixabay

Publicités

Présidentielle 2017 : Quels sont les programmes convergents avec l’ISO 26000 ?

Le 18 mars, le Conseil constitutionnel a publié la liste officielle des candidats à l’élection présidentielle des 23 avr. 2017 – 7 mai 2017. Par tirage au sort, la liste est arrêtée comme suit : M. Nicolas DUPONT-AIGNAN ; Mme Marine LE PEN ; M. Emmanuel MACRON ; M. Benoît HAMON ; Mme Nathalie ARTHAUD ; M. Philippe POUTOU ; M. Jacques CHEMINADE ; M. Jean LASSALLE ; M. Jean-Luc MÉLENCHON ; M. François ASSELINEAU ; M. François FILLON.

 

LOG’ins Consultants, positionnée sur la cotation RSO de différents contenus (1), s’est intéressée aux programmes des candidats. Quel est le programme le « mieux disant » en matière de responsabilité sociétale ? Qui répond au mieux aux enjeux sociétaux ?  Quel est le contenu le plus proche des lignes directrices de la norme de comportement ISO 26000:2010 ? Quel programme contribuerait au mieux et répondrait aux principes du développement durable ? … pour quels engagements ?

Les publications sont accessibles sur les différentes plateformes des candidats. Nous en donnons l’accès en fin de page. Leur capture a été faite entre le 16 mars et le 17 mars. Depuis cette date, et au regard de l’officialisation de la liste, certains programmes ont pu donner (ou pourront donner) lieu à des « ajustements ». Les débats publics ou débats internes, les pressions médiatiques, les luttes d’influence sont de nature soit à infléchir les propositions, soit à les renforcer.  L’analyse que nous vous proposons reste ancrée sur les publications originales captées.

Via notre gamme de services ConvergenceRSO, nous avons donc appliqué notre méthode d’analyse sur les contenus texte, après en avoir vérifié l’intégrité. Dans un premier temps, nos indicateurs ESS26k et Sim26000 permettent de surligner l’essentiel et de noter le degré de convergence avec la norme ISO 26000. Ces indicateurs ciblent les thèmes clés de la norme, au travers d’expressions thématiques et/ou de mots directeurs.

DENSITÉ LEXICALE

Un des premiers constats réside dans le poids des informations publiées.  La palme des documents pdf les plus paginés est adressée à Dupont-Aignan, Fillon et Poutou.

Le podium des plus diserts est constitué par Cheminade, Dupont-Aignan et Fillon.  Celui des moins diserts concerne Artaud, Le Pen et Lassalle.

Le podium des candidats dont les documents contiennent les pages les plus « denses » concerne Mélenchon, Macron, Dupont-Aignan.

CONVERGENCE ISO26000

L’indicateur Sim26000, outil d’évaluation et d’aide à la décision, situe les scores dans un intervalle de 13% à 50% de convergence.

Aucun candidat ne cite la responsabilité sociétale, comme support, engagement ou démarche.

Mélenchon prévoit de redéfinir le statut des grandes entreprises en tenant compte de leur responsabilité sociale.

Mélenchon, Poutou s’engagent sur la lutte contre l’effet de serre.

Concernant l’écologie, le plus disert est Cheminade, suivi de Dupont-Aignan, Hamon et Poutou. Lassalle, Fillon, Macron sont les moins diserts.

Asselineau, Cheminade, Dupont-Aignan, Macron, Mélenchon prévoit la lutte contre la corruption.

Salarié.e.s… comment parle-t-on de vous ? Asselineau, Cheminade, Fillon, Le Pen, Mélenchon évoquent les personnels ; Arthaud nomme les ouvriers, les employés… ; Dupont-Aignan, Hamon indique les employés, les personnels… ; Macron cite les employés ; Poutou désigne les employés, les employées, les travailleurs, les travailleures, les personnels.

Cheminade et Dupont-Aignan portent une forte attention au troisième âge et au vieillissement de la population. Cheminade, Dupont-Aignan, Fillon, Macron prévoient de soutenir les populations les plus fragiles.

 

SCORAGE ISO26000 DES PROJETS

On remarquera que 2 projets, que nous qualifierons de leaders, ont fait l’objet d’une attention particulière dans leur rédaction « sociétale ». Le duo en ligne avec la norme ISO 26000 est constitué de DUPONT-AIGNAN et CHEMINADE.

Il est suivi par un groupe de challengers, constitué par FILLON et MELENCHON.

Le troisième est un groupe de suiveurs, sensibilisés pour certains, non investis pour les autres. La strate supérieure est constituée de HAMON et POUTOU, la middle-strate se compose de ASSELINEAU. La strate inférieure (MACRON, LE PEN) « peut mieux faire » ou  « pourrait mieux faire ».

Enfin, le quatrième groupe (ARTHAUD et LASSALLE) est en danger.

 

 

 

CONTENU DES PROJETS

Nous vous proposons une sélection de 5 thèmes sociétaux.

  • PARTIES PRENANTES

Tandis que Fillon et Hamon intègrent la société civile, comme partie prenante, dans le circuit démocratique décisionnel…

(FILLON) …Encourager toutes les initiatives solidaires de la société civile…  en associant mieux les collectivités locales et la société civile aux décisions environnementales. …  en associant le Parlement et la société civile.

(HAMON) … j’associerai les acteurs de la SOCIÉTÉ CIVILE, notamment les organisations non gouvernementales (ONG), à la construction de notre politique étrangère….

 

Lassalle, Cheminade et Dupont-Aignan accompagnent leurs démarches en s’appuyant sur les communautés territoriales et la communauté internationale…

(LASSALLE) … dépossession des communautés locales …   La sauvegarde de la biodiversité repose en premier lieu sur les communes, les communautés locales….

(CHEMINADE) notre veille spatiale doit aussi faire l’objet d’une mise en commun des données collectées par la communauté internationale,

(DUPONT-AIGNAN) met l’accent sur les engagements que doit prendre la communauté européenne… apporter une contribution digne de l’intérêt qu’elle porte au développement du continent africain, ensuite en utilisant sa puissance diplomatique pour promouvoir un tel projet auprès des autres membres de la communauté internationale.

 

Lire nos billets sur le thème « Parties prenantes » : [Etude] Responsabilité d’Entreprise : les Nouvelles Attentes des « Parties prenantes » ; Les groupes vulnérables … nouvelles parties prenantes des processus décisionnels ; FDI Habitat, créateur de lien social ; Cotation ‘ConvergenceRSO’ – Quelles seront les tendances des Documents de référence 2016 (exercice 2015) ?

Lire nos billets sur le thème « société civile » :  Alcatel-Lucent, un rapport DD 2013 à l’écoute des attentes de la société civile ; La RSE « est une manière de vivre » ; DDR16… QVT vs RPS… des préoccupations et des préventions multiformes (1)

 

  • DIALOGUE SOCIAL

Fillon, Hamon, Macron encadreront les dispositions du dialogue social, tandis que Poutou exprime ses craintes sur les bénéfices du dialogue social.

(FILLON) …Je veux redonner la priorité au dialogue social… refonte du dialogue social par les nouvelles règles des élections professionnelles.

(HAMON) …Je m’appuierai sur un DIALOGUE SOCIAL RENFORCÉ, impliquant, à tous les niveaux, tous les acteurs.

(MACRON) …Nous redéfinirons le dialogue social.

(POUTOU) … Compter sur nos propres forces, cela veut également dire ne pas nous en remettre au « dialogue social », qui consiste en réalité à négocier des reculs pour les salariés.

 

Lire nos billets sur le sujet « Dialogue social » : « Dialogue social ou dialogue de sourds ? » ; la Notation sociétale, …une référence pour entretenir le dialogue social ? Comment les IRP outillent le dialogue social !

 

  • SANTÉ ET TRAVAIL DÉCENT

Cheminade s’engage sur la mise en œuvre de conditions idoines propres au travail et à la santé publique.

(CHEMINADE)…Je viserai ainsi à établir un cadre juridique, applicable à tous les travailleurs sans distinction qui concourent à la production de valeur, leur garantissant les conditions d’un travail décent et protégé…  Sécurité sociale : Dans l’esprit de celle fondée par Ambroise Croizat et Pierre Laroque, elle doit offrir à tous la protection de la santé publique.

 

Lire nos billets sur le sujet « Travail décent » : Cotation ‘ConvergenceRSO’ – Quelles seront les tendances des Documents de référence 2016 (exercice 2015) ? ; Travail décent et Intégration sociale

 

  • PLEIN EMPLOI

Eu égard à la conjoncture économique, au développement de nouvelles formes d’activités, aux paradigmes économiques et sociaux, aux enjeux sociétaux et sociaux, au vieillissement de la population…  le « travail », l’ « emploi » sont assurément des thématiques abordées par l’ensemble des candidats. Ils font d’ailleurs partie du TOP10 des thématiques. Nous y porterons attention lors d’un prochain billet.

Toutefois, on notera que les engagements sur le « plein emploi » ne sont portés que par le trio… Fillon, Cheminade, Mélenchon,

(FILLON)…Le plein emploi est possible en France.

(CHEMINADE)…Une économie organisée de plein emploi qualifié est le but de mon projet …

(MELENCHON)… Nous agirons dans une logique de plein emploi, de réduction du temps de travail, d’abolition de la précarité et d’installation d’une « sécurité emploi-formation »…

 

Lire nos posts sur le sujet « Plein emploi » : Document de référence 2014 et Handicap… que publient les entreprises ?

 

  • QUALITÉ DE VIE

(CHEMINADE) …  améliorer les conditions de travail (…) le stress au travail et où les situations vécues par les salariés demandent de plus en plus d’écoute. (…), robotique, cobotique (pour réduire la pénibilité du travail), nanotechnologies, bio-mimétisme (…) Je propose également de redonner les moyens de leur mission à la médecine du travail et aux infirmiers et intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP….) (…) Les ouvriers victimes de la pénibilité physique restent les premiers touchés. (…) et recréer ainsi les conditions sociales d’égalité d’accès aux connaissances.

(ASSELINEAU) … améliorer les conditions de travail

(MELENCHON) droit à la santé… que nous définissons comme un état de bien-être physique… (…) Le niveau des indicateurs de santé révèle avant tout les inégalités socio-économiques. (…) avec la prise en compte de la pénibilité de professions particulières donnant droit à des départs anticipés.  (…)  Les politiques d’emploi, d’éducation, de santé publique, de transport, de culture et de sport devront elles aussi contribuer à faire de la ville un espace d’épanouissement personnel et familial. (…) Les atteintes à l’égalité professionnelle seront combattues et les sanctions renforcées. (…) Nous améliorerons les conditions de travail des journalistes pour permettre une information indépendante, pluraliste et de qualité. (…) condamnant les discriminations et insultes à caractère sexiste,…

(DUPONT-AIGNAN) …  améliorer les conditions de travail  … lutter contre les violences physiques et psychologiques  … Notre recherche et nos filières industrielles nous permettront de construire une société du bien-être, (…) Équilibrer le territoire pour améliorer les déplacements et la qualité de vie des Français. (…) [la famille] est la cellule de base de notre société, source d’épanouissement et de partage. (…) Mieux prendre en compte la pénibilité du travail pour tous les travailleurs du privé et du public ainsi que les situations de handicap.  (…) Accroître la prise en compte de la pénibilité du travail du personnel hospitalier (infirmières, aides-soignantes, brancardiers) par la création de primes spécifiques (…)  Respect des conditions de travail en environnement numérique (…)  Faire du harcèlement scolaire une grande cause : exclure les élèves coupables de harcèlement

(MACRON) … Mais, par exemple, les horaires effectifs ou l’organisation du travail seront négociés au plus près du terrain. (…) Le harcèlement des femmes, les insultes, la dégradation du mobilier urbain, les crachats; Ces incivilités seront punies d’amendes immédiates et dissuasives. (…)  Les principes fondamentaux (durée légale du temps de travail, égalité professionnelle, salaire minimum…

(FILLON) …  amélioration des conditions de travail … qui conciliera production et protection, écologie et économie, développement et durabilité au service de la libération de l’économie, du rayonnement de la France et du bien-être des Français.  (…) Développer la qualité de vie au travail au sein de la fonction publique.(…) Abroger le compte pénibilité inapplicable car trop complexe.

(HAMON) …  POUR DES SERVICES PUBLICS FORTS, MODERNES ET PROTECTEURS POUR LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE (…) Je poursuivrai le chantier de l’amélioration des conditions de travail, par le renforcement de la médecine du travail, la prévention de la pénibilité et la RECONNAISSANCE DU BURN-OUT, syndrome d’épuisement professionnel. (…) investir d’abord pour l’avenir, pour l’emploi, pour la compétitivité, dans la prévention des risques, de la santé, dans la protection de l’environnement et des salariés.  (…) et le compte personnel d’activité, confortera le droit à la déconnexion, (…)

(LE PEN)Il soutiendra tous les projets de montée en gamme des exploitations, d’adaptation aux normes environnementales et de bien-être animal. (…) guichet unique dédié (social, fiscal et administratif), généralisation du titre emploi service entreprise aux TPE, remplacement du compte pénibilité, inapplicable dans sa forme actuelle, (…)

(POUTOU) … et de ne pas augmenter les exigences de productivité ni dégrader les conditions de travail.

 

Voir nos posts sur la « Qualité de vie », dont loi Travail… quel niveau de convergence avec l’ISO 26000 ? ;  DDR16… QVT vs RPS… des préoccupations et des préventions multiformes (4)

 

Annexes

(1) tous types de documents :

  • environnements réglementaires (référentiels, normes… procédures),
  • reporting (documents de référence, rapport/reporting RSE, Reporting RSE – Développement durable…)
  • supports d’échanges internes /externes (rapports, comptes-rendus, Internet…),
  • règles RH (contrats, profil de poste, CV, courrier…).

 

(2) liste des liens pour téléchargement

  • Nicolas Dupont-Aignan – DLF => lien
  • Marine Le Pen – FN => lien
  • Emmanuel Macron – EM => lien
  • Benoît Hamon – PS => lien  (Le programme était initialement accessible sur les pages html du site. Depuis le 17 mars, le programme est sous forme pdf )
  • Nathalie Arthaud – LO => lien
  • Philippe Poutou – NPA => lien
  • Jacques Cheminade – S&P => lien  (Le programme est accessible sur les pages html du site)
  • Jean Lassalle – Indépendant => lien  (Le programme est accessible sur les pages html du site)
  • Jean-Luc Mélenchon – FI => lien
  • François Asselineau – UPR => lien
  • François Fillon – LR => lien

 

(3)  Nous vous invitons  à parcourir notre Livre blanc sur la RSO.

 

lien court : http://wp.me/p2OxiV-zH

La Banque de France fait faire un grand saut à la RSE…

Présentée récemment à Nantes, au terme d’une longue expérimentation dans la région des Pays de Loire, la BDF vient d’annoncer qu’elle introduirait bientôt une dimension RSE, qualitative notamment, à sa cotation risque des entreprises à laquelle elle procède régulièrement, sur une base de 250 000 entreprises françaises, dont l’essentiel est constituée de PME. C’est une initiative exceptionnelle qu’il faut saluer, et ceci pour trois raisons.

Sourced through Scoop.it from: mr21.org

(…) La proposition de la Banque de France tire vers le haut le management de nos entreprises (compétitivité hors coût) et fait de la relation entreprise et société un point fort de la résilience des entreprises, qui sont là deux effets de levier du sujet RSE.

See on Scoop.itPertinences sociétales

Cotation ‘ConvergenceRSO’ – Quelles seront les tendances des Documents de référence 2016 (exercice 2015) ?

La Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) est un des axes majeurs de la stratégie de toute entreprise du 3ème millénaire. Gouvernance, transparence, engagements affirmés et réels, indicateurs, états d’avancée sont scrutés par l’ensemble des parties prenantes (actionnaires, salariés, clients, fournisseurs, société civile…). Le Document de référence (DDR) permet à l’entreprise de présenter, entre autres, ses actions et/ou initiatives RSO/RSE [publication d’informations extra-financières].

Au lendemain de la COP 21, les documents de références 2016 (exercice 2015) seront particulièrement examinés sur les thématiques suivantes.

  • La ligne éditoriale…
  • La gouvernance, les rémunérations indexées, les pratiques de vérifications, le système d’audit et/ou de contrôle…
  • Le système de lutte contre la corruption… (visionnez notre vidéo)
  • La place accordée à l’environnement, à l’écologie, à la gestion des déchets, aux économies énergétiques…  pour quels apports significatifs en matière de réduction des émissions de CO2 ?
  • Les attentions portées (et comment ?) au bien-être des salariés (QVT, qualité de vie, vie professionnelle/vie familiale, burn-out, bore-out…; à l’évolution de leur travail (espaces de travail, formation, mobilité, qualification, …); à la pyramide des âges et à l’inter-connectivité intergénérationnelle…
  • Les actions (politique, prévention, code éthique, dispositions…) pour lutter contre le Travail des enfants, contre la discrimination, contre le travail illégal… ?
  • Le système de prévention mis en place avec les fournisseurs et sous-traitants (sécurité, conditions de travail, travail décent, salaire décent…); les effets sur la chaîne d’approvisionnement;  les progrès, les bénéfices pour les « deux » parties…
  • Les politiques Santé et sécurité;  les dispositions prises pour le travail et l’apprentissage des personnes handicapées (hommes et/ou femmes); la sensibilisation au handicap visible, comme au handicap invisible…
  • La politique de mécénat; les initiatives partagées dans la société civile…
  • Pour quels impacts (financiers, sociaux, écologiques, sociétaux …) ?

Les réponses à ces questions sont accessibles dans les informations livrées par le document de référence. Elles y sont précises, mais peuvent également être soit absentes, soit en partie mentionnées, soit juste évoquées, soit disséminées voire éparpillées, soit imprécises ou strictement déclaratives… Comment se faire une conviction sur une publication constituée de 260 pages en moyenne (de 60 à 560 pages !) ? Quelles sont les entreprises les mieux disantes ? les plus diseuses ?

En 2014, LOG’ins Consultants s’est intéressée au sujet et, dans un premier temps, a sélectionné un panel de 20 DDR, qui a été « profilé », scruté par système expert et scoré par rapport aux 7 questions centrales de la norme de comportement ISO 26000. Les constats ont donné lieu à un post, ainsi qu’à un rapport d’étonnement / livre blanc (accessible sur le site). Dès la publication des DDR 2015 (fiscal 2014), LOG’ins Consultants a renouvelé cet examen.

De cette analyse, il est constaté 4 tendances :

des leaders déclarés.

des challengers poursuiveurs, qui conquièrent du terrain.

des DDR « en danger » ou « en instabilité » dont le score diminue d’année en année, et concourt à la baisse de la moyenne des 20 scores.

Des leaders affirmés, des engagements marquants, des actions perfectibles… sur le registre de la convergence avec les lignes directrices de l’ISO 26000.

lire également notre synthèse sur le panel DDR2014

Visionnez la vidéo sur nos outils (l’aide à la décision par le sens) de profilage, de surlignage de l’essentiel en terme de communication.

Pour élargir le champ d’appréciation, notre panel 2015 a été porté à 225 documents de référence et rapports annuels (exercice fiscal 2014). L’indicateur « Sim26k » situe chaque Document de Référence dans une grille de 10 déciles. Notre méthode permet de situer la politique RSO et conforte les positionnements en termes de transparence et de performance, cités par les différents organismes de cotation ou ceux délivrant des prix et/ou récompenses.

Exemple : Arkema; Peugeot PSAAltran … lire+ sur Cotation Convergencerso

 

Ci dessous, nous vous proposons le score Sim26k pour l’ensemble du panel.

Diagramme de scorage de 235 ddr pour l'exercice 2014

Diagramme de scorage de 235 ddr pour l’exercice 2014

… un lot de 7 leaders proposés comme référents, suivi de 58 « engagés ». Soit 30% du panel reconnu pour leurs démarches RSO… et des perspectives de progression pour les autres, dont les plus prometteurs.

 

 

Méthodologie de l’étude (découvrir une illustration)

> Constitution de 3 thésaurus non consanguins ( 235 DDR15, 13 textes de référence et revue quotidienne d’articles de presse )

> Constitution d’une grille d’analyse à la croisée de trois dimensions : Occurrence,  Partage et Évaluation d’expert

> Mise en avant des expressions saillantes par la méthode du rang_décile

> e-contrôle ex-post de l’efficacité terminotique des expressions de rang_décile 01   (Top10%)

 

Vous voulez en savoir +  ? Où vous situez-vous ? Êtes-vous plutôt leader ou « prometteur », « challenger » ou « instable » ? Quels thèmes privilégiez-vous ? Quels thèmes sous-éclairez-vous…

Vous aspirez à plus de compléments ?

Une seule adresse : contactez-nous


Autres sources :

Nos actualités

… Notre curation RSO

… Les impacts des décisions sur la santé et l’environnement (actualités RSE/RSO)

L’Effet Papillon ou la Représentation de l’influence d’un phénomène sur une situation ultérieure… (actus du Web)

 

 

Saft , DDR2014 orienté « Environnement » & « Gestion des risques »

Saft : Mise à disposition du Document de Référence 2014

 

Paris, 19 février 2015 – Saft informe que son Document de Référence 2014 a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 18 février 2015, conformément à l’article 212-13 de son règlement général. Ce document est tenu gratuitement à la disposition du public dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.

Saft_ddr14

L’analyse comparative entre le contenu du DDR2014 et celui des exigences de la norme internationale ISO 26000, via la méthode de cotation appréciative ConvergenceRSO de LOG’ins Consultants, livre les constats suivants :

l’indicateur « Sim26k » situe le DDR 2014 à 49,5% de convergence avec la norme internationale de comportement ISO 26000,

la progression par rapport à 2013 reste néanmoins modeste.

 

On notera :

  • Une gouvernance s’appuyant sur des codes et bonnes pratiques, et privilégiant des règlements intérieurs (Corporate, Conseil de surveillance, Directoire…)
  • Une politique Contrôle interne renforcée et adossée à des mesures en gestion des risques financiers
  • Des actions en matière de gestion des risques industriels, technologiques et chimiques.
  • L’exercice d’audits réguliers
  • Des engagements en matière environnementale (tri des déchets, traitement des effluents, réduction des polluants, prévention de la pollution et gestion des litiges, solutions de valorisation…)

 

On saluera les dispositions prises en matière de santé et sécurité au travail, mais on précisera qu’il y a des sources de progrès notable non exploitées. En 2014, des systèmes de veille et/ou d’alerte (questionnaire « e-SAT ») ont fait l’objet d’une communication organisée auprès des salariés.

 

Document source : Saft DDR14

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter