• Articles récents

  • Archives

  • Méta

Les visages de l’économie collaborative au Québec

« Les initiatives lancées au Québec sont essentiellement des initiatives citoyennes et des startup très récentes liées à l’économie sociale. Cet écosystème est donc plutôt vulnérable face aux grandes plateformes qui viennent d’Europe ou des États-Unis », explique Alexandre Bigot, connecteur de OuiShare pour le Québec. Inspiré par le modèle de cartographie Honeycomb, qui répertorie les startups les plus influentes au monde, la cartographie OuiShare est open-source, cela signifie que les données collectées sont ouvertes et consultables librement. De plus, elle recense autant les grands joueurs de l’économie collaborative présents au Québec, comme Uber ou AirBnb, que des initiatives locales et directement liées à l’économie sociale comme BonApp ou Maferme.

Sourced through Scoop.it from: www.novae.ca

See on Scoop.itPertinences sociétales

Marchands ambulants de produits bio, le nouveau visage de l’économie sociale dans les campagnes

Comment proposer des produits bio là où il n’y a ni coopératives ni magasins spécialisés, tout en recréant du lien social ?

Deux jeunes femmes ont trouvé la réponse avec leur épicerie bio itinérante, L’Hirondelle. Elles parcourent le sud de l’Indre, pour combler un vide dans l’offre locale, sensibiliser de nouveaux consommateurs et proposer une alimentation bio aux cantines scolaires dispersées dans les villages. Reportage vidéo.

Source: www.bastamag.net

(…) Pour mener à bien leur projet, elles choisissent d’intégrer Cesam, l’antenne du Limousin d’Oxalis, une Coopérative d’activités et d’emploi. Elles bénéficient alors d’une phase d’accompagnement à la création, reçoivent aides et soutiens.

See on Scoop.itL’Effet Lepidoptera

EAG Pâtisserie entreprise adaptée

(c) Isère Magazine

Offrir un emploi salarié à des personnes handicapées pour leur permettre de s’intégrer dans la société… C’est le pari que fait depuis un an l’entreprise adaptée voironnaise EAG Pâtisserie.

Source: www.isere-magazine.fr

L’idée de cette entreprise a germé dans l’esprit du pâtissier, Gilles Cochet. Fort de 30 ans de carrière dans une pâtisserie artisanale grenobloise, et d’une expérience de moniteur d’atelier de personnes handicapées, il avait envie de créer son affaire.

Sa rencontre avec Patrice Haldas, chef de service à l’Afipaeim (Association familiale de l’Isère pour enfants et adultes handicapes intellectuels), a été décisive….2 salariés handicapés ont été recrutés.

See on Scoop.itPertinences sociétales

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter