• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

Classement des fournisseurs d’énergie les plus « verts »

Afin de « démêler le vert du faux », vendredi 28 septembre dernier, l’ONG Greenpeace a mis en ligne sur son site, un classement des fournisseurs d’électricité selon leur contribution au développement des énergies renouvelables.

Six fournisseurs sont classés « en bonne voie », à savoir, Planète oui, ekWateur, Energem, GEG, Sélia et Alterna : tous se procurent en partie de l’électricité d’origine nucléaire. Pour Greenpeace, quatre fournisseurs proposant de l’électricité verte sont « à la traîne ». Il s’agit de Plüm énergie, Proxelia, Lucia et Energies du Santerre, qui s’approvisionnent en majorité « sur le marché de gros, qui est essentiellement non renouvelable », explique l’ONG.

 

Total, Direct énergie, EDF, Engie… dans le bas du classement

Engie « continue de produire une électricité émettrice de gaz à effet de serre et très polluante », et Direct énergie « produisait et achetait en 2017, encore principalement de l’électricité non renouvelable », peut-on lire sur le site de l’ONG.

 

capture d’écran

 

Source : environnement-magazine

 

Publicités

Innovation : quand l’écologie booste les entreprises marocaines -…

Dans un pays qui s’est doté depuis plusieurs années d’un programme solaire et éolien très ambitieux, le secteur privé aussi commence à s’intéresser au développement durable.

Valorisation des déchets, utilisation rationnelle de l’eau, investissements dans les énergies renouvelables ou encore efficacité énergétique ainsi que construction de bâtiments écologiques… autant de domaines dans lesquels le Maroc a réalisé d’importantes avancées ces dernières années.

Pourtant, les défis sont également énormes. En matière de traitement des déchets, par exemple, un plan de réhabilitation des décharges a été mis en place dès 2008, mais il reste encore loin de ses objectifs initiaux. S’il prévoyait de mettre en place, pour une échéance en 2015, des décharges contrôlées dans la totalité des communes urbaines du royaume, seulement 48 % des ordures sont aujourd’hui traitées dans des déchetteries aux normes environnementales.

Source : Innovation : quand l’écologie booste les entreprises marocaines -…

Orange annonce l’ouverture du 1er incubateur au Niger

Après l’incubateur CTIC au Sénégal et Ebène à l’Ile Maurice, Orange (http://www.orange.com) annonce l’ouverture du 1er incubateur au Niger. Orange Niger et ses partenaires locaux* ont contribué à la création du Centre Incubateur des PME au Niger (CIPMEN) pour favoriser l’émergence d’entreprises innovantes au Niger.

Source: www.rse-et-ped.info

(…) Le CIPMEN a été conçu pour accompagner les petites et très petites entreprises, depuis leur démarrage jusqu’à ce qu’elles atteignent un niveau de maturité et de rentabilité satisfaisant pour être autonomes et pérennes…. L’incubateur accueillera des entreprises travaillant dans des secteurs d’avenir de l’économie tels que les TIC, les énergies renouvelables et l’environnement.

See on Scoop.itPertinences sociétales

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter