Leadership Féminin et Afrique : portrait de Nathalie Kpanté

RSE et PED est allée à la rencontre de Nathalie Kpanté, jeune femme entrepreneure togolaise. Découvrez le portrait d’une femme leader africaine.

Nathalie Kpanté a commencé à travailler avec des ONG locales spécialisées dans l’aide à l’enfance et le développement rural. Elle y a acquis des expériences et programmé de créer sa propre entreprise.
Sa plus grande fierté concerne sa participation au Mandela Washington Fellowship du programme YALI initié par le Président OBAMA en 2016.

Pourriez-présenter votre activité CHOCO TOGO ?

« SCOOPS CHOCO TOGO est une coopérative spécialisée dans la promotion, la production, la commercialisation et la transformation du cacao togolais. Nous faisons la transformation artisanale du cacao en chocolat et divers produits dérivés en vue de leur valorisation et leur commercialisation sur le marché local, régional et international, pour accroître et diversifier les revenus des transformateurs et favoriser ainsi la création d’emploi.

CHOCO TOGO est un chocolat artisanal produit en utilisant les méthodes traditionnelles depuis la sélection des fèves jusqu’à l’obtention du produit fini. Comparé au chocolat industriel, qui contient des additifs chimique ou huiles, CHOCO TOGO fait ressortir l’arôme naturel qui provient du cacao.  Nous n’utilisons aucun arôme chimique. Nous utilisons juste la pâte de cacao, le sucre roux, l’arachide, le gingembre, la noix de coco suivant un processus qui donne une originalité à notre chocolat.

Nous formons aussi des femmes et jeunes filles des milieux ruraux en transformation du cacao et avons initié le tourisme responsable’sur la route du cacao’’ pour créer un pont entre le monde des producteurs du cacao et celui des consommateurs du chocolat.

CHOCO TOGO est aujourd’hui la première structure productrice de chocolat au Togo. »


Permalien : https://wp.me/p2OxiV-J2

Publicités

Women’s entrepreneurship continues its upward trend

Women’s entrepreneurship is on the rise globally. In the past year, 163 million women were starting businesses across 74 economies worldwide, while 111 million were running established businesses – according to the GEM 2016/2017 Women’s Report, published today.

Source 

lire également l’article

 

Quand les femmes dirigent, la croissance revient

163 millions : c’est le nombre de femmes qui ont créé leur entreprise l’an passé, d’après un récent rapport de GEM (global entrepreneurship monitor) qui a étudié 74 pays. Par ailleurs, 111 millions de femmes dirigeaient des entreprises déjà constituées. Le taux d’activité entrepreneuriale des femmes a ainsi augmenté de 10%, réduisant au passage l’écart avec les hommes…  Si l’égalité était parfaite entre hommes et femmes, aussi bien en matière de participation au marché de l’emploi et de salaire que de taux entrepreneuriat, la France, par exemple, engrangerait 9,4 % de croissance supplémentaire sur 20 ans, soit 0,4 % par an, selon l’OCDE.

Source

 

lien court : https://wp.me/p2OxiV-FM

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter