Pour les seniors, la solitude est plus lourde à porter pendant l’été

300.000 personnes de plus de 60 ans en situation de « mort sociale »

Des seniors « abandonnés » le temps d’un été par leurs enfants, « ce sont des situations marginales« , abonde Florence Leduc, présidente de l’Association française des aidants. Elle préfère évoquer ces « situations où les familles ne s’entendent pas ou ne se sont jamais entendues, ou bien où le senior n’a plus personne pour l’aider, parce que les enfants sont déjà très vieux eux-mêmes ou sont morts« .

En France, quelque 300.000 personnes de plus de 60 ans sont en situation de « mort sociale« , car elles n’ont aucune relation amicale, familiale ou de voisinage, selon une étude publiée en septembre dernier par les Petits frères des pauvres.

Source : huffingtonpost.fr

Lire également : Les personnes âgées, … un précieux nœud de réseau !

Publicités

Manpower France, l’une des entreprises les « mieux disantes » en RSE

Manpower France obtient pour la 5e année consécutive le niveau Gold d’EcoVadis

lire+

« Cette année, nous progressons de quatre points, ce qui permet à Manpower France de figurer dans le cercle très restreint des 1% des entreprises les « mieux disantes » en matière de développement durable et de responsabilité sociale, se félicite Bernard Nebout, Directeur RSE et Fondations de ManpowerGroup.

Manpower_rapport RSE 2014A partir du RAPPORT RSE 2014 (1) et de l’exploration des données textuelles, on notera l’engagement de Manpower France sur le terrain de la Responsabilité sociale, comme par exemple :

  • d’être « la première entreprise du secteur à signer deux accords sur le handicap pour ses salariés permanents et ses salariés intérimaires » dans un contexte de « politique volontariste »  et de « lutte contre la discrimination« . A ce titre Manpower France s’engage « en faveur de la diversité et contre toute forme de discrimination » ;
  • de « promouvoir l’égalité des chances devant l’emploi« .
  • de favoriser la « cohésion sociale » et de répondre à trois impératifs, dont l’égalité dans l’accès à l’emploi, et de faciliter « l’accès à l’emploi des hommes et des femmes les plus fragiles« , notamment par des actions « en direction des publics qui présentent des difficultés particulières dans l’accès à l’emploi« .
  • de « favoriser l’emploi des personnes handicapées » dans un environnement où  « aucun aménagement de poste n’est nécessaire« . Cette démarche est suivie par un « chef de projet Mission Handicap intérimaires« .
  • de mettre en œuvre « une approche rationnelle basée sur les compétences, l’égalité de traitement et sans discrimination aucune » ;
  • de développer l’employabilité (en interne comme en mise à disposition) et « d’accroître les chances d’insertion à l’emploi durable » ;
  • de porter attention au contexte d’employabilité des séniors ;
  • de promouvoir la connexion des candidats à l’emploi via des cycles de formation, parcours professionnel… ;
  • de former les « collaborateurs intérimaires » en proposant des « parcours de formation » ;
  • de « construire de nouvelles carrières » ;
  • de suivre la progression de la politique de l’emploi « dans une optique d’amélioration continue« , pour lui permettre d’apprécier « le niveau de satisfaction et de réussite des parcours en alternance » ;
  • de renforcer son « engagement en faveur de l’Alternance« .

 

Au plan général, on s’intéressera au Tableau de correspondance et informations complémentaires [Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000] en pages 74 à 77, et on pointera la convergence avec certaines des recommandations de la norme ISO 26000, notamment :

  • Le fait d’appréhender les conséquences des décisions et activités « sur des parties prenantes spécifiques« .
  • l’ancrage territorial « fort » et la « réelle contribution au développement local« , notamment en matière d’emploi.
  • La sensibilisation des salariés à la « protection de l’environnement » (module en libre accès pour les intérimaires et candidats, opération ECOCONDUITE)
  • Le respect des « obligations légales« , voire au-delà.
  • L’évaluation des risques de corruption.
  • L’évaluation des « impacts des produits et services sur la santé et la sécurité« , ceci en vue de leur amélioration.
  • Une vigilance continue sur la santé et la sécurité des travailleurs, notamment en assurant la « protection de l’intégrité physique et mentale » des salariés.
  • La mise en place d’un « dispositif d’alerte« .
  • L’attention portée aux comportements « violents » et « illicites« .
  • L’adhésion aux « conventions fondamentales et déclarations de l’OIT (l’organisation internationale du travail), aux principes éthiques d’Athènes sur l’élimination du travail forcé et du travail des enfants, (…) engagements sur le droit du travail, les droits humains, le respect de l’environnement et la lutte contre la corruption édictés par le Global Compact – Pacte Mondial de l’ONU« .
  • La sélection de fournisseurs selon des critères relatifs aux Droits de l’Homme (GRI – G4-HR10).
  • La signature de la charte de la parentalité, tout en proposant un cadre de travail adapté aux « responsabilités familiales« .
  • La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale.
  • Le dialogue (ou communication) avec les parties prenantes.

 

 

On regrettera que :

  • certaines thématiques telles que « intérêts des parties prenantes » ne soient pas explicitement mentionnées ou expressions telles que « groupes vulnérables » ne soient peu ou prou utilisées.
  • une cartographie des parties prenantes ne soit pas présentée ;
  • les thèmes de santé et sécurité ne soient pas couverts par des accords formels avec les syndicats (GRI / G4-LA8 – Travail – Informations sur l’approche managériale)
  • les « impacts négatifs substantiels, réels et potentiels, sur les pratiques en matière d’emploi dans la chaîne d’approvisionnement et mesures prises » (GRI / G4-LA15 – Information sur l’approche managériale ou indicateurs de performance-) ne soient pas communiqués.

 

ConvergenceRSO

Notre indicateur « Sim26k » situe le RAPPORT RSE 2014 dans le 6ème décile de notre panel 2015 de 230 documents de référence et rapports annuels (exercice fiscal 2014). La côte des leaders se situe dans le 1er décile.

 

Autres documents à consulter dans les catégories « Handicap » et « Cotation »

Handicap

* Document de référence 2014 et Handicap… que publient les entreprises ? 

* Plan de lutte contre les discriminations en entreprise : une première étape importante

* La bande dessinée a rencontré le handicap

 

Cotation Cconvergencerso 

Livre blanc RSO… Comment situer votre communication par rapport à l’ISO 26000

DDR2014 de COMPAGNIE DES ALPES 

Baromètre QVT – 30% du NYSE Euronext engagent une politique « QVT »

 

Méthodologie de l’étude

> Exploration du document textuel via la méthode de cotation appréciative ConvergenceRSO et son indice de valorisation de contenu

> Constitution d’une grille d’analyse à la croisée de trois dimensions : Occurrence,  Partage et Évaluation d’expert

> Mise en avant des expressions saillantes par la méthode du rang_décile en regard des expressions clés issues de la norme internationale de comportement ISO 26000

> e-contrôle ex-post de l’efficacité terminotique des expressions

 

Vous aspirez à plus de compléments ?

Une seule adresse :

http://www.loginsconsultants.fr/contacts.html

 

 

Source

  • Rapport RSE 2014 (Compétences et développement : pour une performance responsable), modifié le 23-01-2015 (télécharger)

Posts

 

lien court : http://wp.me/p2OxiV-pp

Mini-Revue de presse RSO – avril 2013 (part 1)

Santé.
> Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’obésité gagne du terrain en Algérie. Les spécialistes ont tiré la sonnette d’alarme sur l’expansion inquiétante de ce phénomène qui est en passe de devenir un véritable problème de santé publique.

Droits de l’Homme.
> Rapport semestriel sur la situation des droits de l’homme en Haïti. La Section des droits de l’homme de la MINUSTAH/Haut-Commissariat aux droits de l’homme en Haïti publie un rapport semestriel sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

> L‘ONU-Femmes et la Banque mondiale adoptent un plan stratégique Genre pour la côte d’ivoire.

> MAROC: Le droit des femmes en débat à Fès. Les missions du CCDS (Centre Chourouk pour le Développement Social) : Défendre les droits des femmes.  A partir de 2007, en partenariat avec l’Union européenne, le centre a organisé des ateliers de sensibilisation dans le cadre d’un programme intitulé lutte contre les violences faites aux femmes à travers la diffusion des valeurs de citoyenneté et d’égalité des sexes dans la région Fès Boulmane.

Environnement.
> Selon le rapport du FAO « L’Ombre portée de l’élevage », celui-ci serait responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Chaque année, c’est une surface équivalent à la Belgique qui est déboisée pour laisser place à des cultures. Lire…
« La vérité sur la viande  » (Meat the Truth): L’appel de 23 experts internationaux contre les menaces de l’élevage industriel.

> Le Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF) reconnaît la contribution des forêts à l‘économie et décide d’étudier l’idée d’un Fonds mondial pour leur gestion durable.

Parlement européen.
> Adoption du « Paquet de deux » par le Parlement européen. L’exercice des pouvoirs de la Commission, consolidés par ces nouveaux textes, serait néanmoins contrôlé plus étroitement par les Etats membres et le Parlement européen, de même que ceux de la « Troïka » (Banque centrale européenne, Commission, Fonds monétaire international) chargée de contrôler les réformes dans les pays en difficulté.

Modèle social.
> la France est constituée en contre-modèle sous le rapport de ses performances et c’est sur la base de ce constat que la nécessité de réformes s’impose comme une évidence logique. (en réf.  La publication par la Banque mondiale d’un classement de l’attractivité des systèmes juridiques est à l’origine d’un large débat au sein de la communauté nationale des juristes). Lire…

Groupes vulnérables.
> Le bouche à oreille influence les clients pauvres.

Gestion des risques.
> Le respect de la législation ne suffit pas.  L’entreprise est exposée à des risques physiques et immatériels de plus en plus diversifiés.

Mesure extra-financière : le Capital immatériel.
> Définition du capital immatériel (anciennement baptisé capital intellectuel) « Ensemble des compétences, des techniques ou des pratiques possédées par une entreprise qui lui permettent d’obtenir une rentabilité supérieure à la rentabilité minimale exigée par ses pourvoyeurs de fonds ». Ce capital immatériel n’a souvent aucune valeur comptable. Selon une étude de la Banque mondiale, l’économie française est immatérielle à 86%.

Institutions.
> Conseil économique, social et environnemental.
La section des affaires sociales et de la santé désigne un rapporteur et réfléchit sur la stratégie d’investissement social : les mutations des risques sociaux. En mars, la section du travail et de l’emploi a examiné l’avant-projet d’avis (partie recommandations) sur la prévention des risques psychosociaux.

Politique RSE.
ONUDI_logo

> La CONECT en partenariat avec l’ONUDI/SECO Organise sa 2ème Conférence sur la Responsabilité sociétale de l’entreprise en Tunisie, sour le thème « RSE levier pour la compétitivité de l’Entreprise Tunisienne : Défis et opportunités ». Lire l’engagement du SECO en Afrique du Nord.

> Signataire de la Charte de la Diversité, CREMONINI Restauration publie ses engagements RSE. Sa « Charte des Achats » prend en compte la loi de « Modernisation Économique », le traitement des litiges, la gestion des coûts et les enjeux environnementaux. Les 10 points traduisent sa responsabilité dans un cadre de confiance réciproque avec les fournisseurs, dans la connaissance et le respect des droits et des devoirs respectifs.

> Charte du SAMU Social : … assurer à la personne recueillie le droit à l’information, la participation et l’exercice de ses droits et devoirs civiques.

Leem_rse2012> LEEM : La Responsabilité sociétale et les 10 engagements, le rapport 2012, publié le 1 mars 2013. On citera : … Élaborer des recommandations de bonnes pratiques du lobbying… Élaborer des recommandations à destination des sites de production pour améliorer la prise en charge des résidus de médicaments dans l’eau… Lancer de nouvelles initiatives en matière d’achats responsables

Emploi des handicapés : les services du blog Talentéo

Premier incontesté des blogs de recrutement online en France à destination des personnels handicapés, la structure grenobloise souhaite accroître ses effectifs et part en quête de partenaires entreprises et investisseurs.

« job board 2.0 » et précurseur du recrutement via les réseaux sociaux, le site, commente Stéphane Rivière, fondateur et gérant, est une véritable plateforme de communication professionnelle pour la communauté du handicap, via les réseaux sociaux comme Twitter (avec 5 000 personnes en lien), et Facebook, postant de l’actualité sur les démarches handicap des entreprises et des collectivités, et offrant parallèlement du conseil à l’emploi.  …l’innovation 2.0 au service du recrutement, du handicap et de la diversité.

Une démarche RSE, qu’il convient de féliciter.

Source : Le Dauphiné

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter