• Articles récents

  • Archives

  • Méta

Faire bouger autour du Handicap

Faire bouger autour du Handicap : Et si l’authenticité des enfants interrogeait nos représentations d’adultes ?

April : Campagne Mission Handicap

L’intégration de salariés en situation de handicap est un enjeu stratégique pour les entreprises. Pour créer un climat favorable à l’intégration et combattre les idées reçues, la communication interne joue un rôle incontournable. Tour d’horizon des bonnes pratiques avec Fabienne Ernoult, Déléguée Générale à la RSE du groupe et de la Fondation APRIL.

Selon la loi, le handicap est défini comme : « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » Art.L.114, loi 2005-102 du 11 février 2005.

La communication sur le handicap en entreprise recouvre de multiples objectifs : sensibiliser l’ensemble des collaborateurs pour changer de regard sur le handicap, lever les freins à la déclaration d’une situation de handicap au sein de l’entreprise, combattre les idées reçues, faire évoluer les comportements en agissant durablement sur la perception du handicap…

L’enjeu de la communication interne est ainsi d’impliquer les collaborateurs et les managers pour que chacun se sente concerné. De plus, ces prises de parole sont l’occasion de rappeler l’engagement de l’entreprise et provoquer l’adhésion aux valeurs véhiculées, telles que la non-discrimination, l’égalité de traitement, l’acceptation de la diversité et en définitive l’inclusion.

source : e-rse.net

 

Discours d’Emmanuel Macron : répondre à l’état d’urgence économique et sociale ? (10déc2018)

Discours d’Emmanuel  Macron à la Nation, le 10 déc. 2018

Ce 10 décembre 2018, à 20h, le Président de la République, Emmanuel Macron,  s’est adressé aux Françaises et aux Français, en prononçant un discours retransmis à la télévision.  Moment très attendu par la société civile, les « gilets jaunes » et la classe politique, après les événements de crise vécus de ces dernières semaines.

Lire également : ‘Pouvoir d’achat’ … une expression « bannie » des discours du Président ?

Le contenu du discours

D’entrée, le  ton est donné en ce qui concerne le désordre et l’anarchie, car quand la violence se déchaîne, la liberté cesse.

  • Les événements de ces dernières semaines dans L’Hexagone et les Outre-Mer ont troublé profondément la Nation.
  • Ils ont mêlé des revendications légitimes et un enchaînement de violences inadmissibles et je veux le dire d’emblée.

… rappelant le jeu des opportunistes qui ont essayé de profiter des colères sincères pour les dévoyer et pointant les irresponsables politiques dont le seul projet était de bousculer la République.

En deuxième lieu,  le contexte social, économique, financier, politique, sociétal que vit la population reflète quarante années de malaise qui ressurgissent. Le malaise est profond qu’il émane des travailleurs, des territoires, villages comme quartier : altération du cadre de vie, disparition des services publics, et/ou du citoyen qui développe le sentiment de ne pas être entendu.

Et de décréter … l’état d’urgence économique et sociale.

Le discours est construit autour de 10 thèmes clés

Le discours est construit autour de 10 thèmes clés, composé de 2 socles :

– Une introspection personnelle et situationnelle : Le sentiment, Le comportement

– L’annonce de mesures immédiatement mises en œuvre et/ou programmées dans les semaines et mois à venir : La politique; Le temps; La Nation, le pays, le peuple, la France ; Les impôts; Le droit; La communication et le dialogue; L’emploi

 

La politique :

… et d’annoncer des mesures :

  • Ces changements de fond qui demandent une réflexion profonde et partagée, imposent un débat sans précédent. Il devra se dérouler au niveau national dans nos institutions, chacun y aura sa part : gouvernement, assemblées, partenaires sociaux et associatifs ; vous y aurez votre part.
  • un tel débat n’est pas seulement affaire de représentants institutionnels ; il doit se dérouler aussi partout sur le terrain et il est des interlocuteurs naturels, des citoyens qui doivent en recevoir les demandes et s’en faire les relais : ce sont les maires ; ils portent la République sur le terrain.
  • Dès demain, le Premier Ministre présentera l’ensemble de ces décisions aux parlementaires.
  • le devoir d’apprendre pour être un citoyen libre,
  • la prise en compte du vote blanc et même que soient admis à participer au débat des citoyens n’appartenant pas à des partis.

 

Le temps :

  • entendre la détresse du couple de salariés qui ne finit pas le moiset se lève chaque jour tôt
  • écouter ces femmes de courage, la mère de famille célibataire, veuve ou divorcée, qui ne vit même plus, qui n’a pas les moyens de faire garder les enfants et d’améliorer ses fins de mois et n’a plus d’espoir.

… et d’annoncer des mesures :

  • supprimer toutes les augmentations prévues pour le début d’année prochaine;

… et d’annoncer des mesures immédiatement mises en œuvre :

  • Le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019
  • de verser une prime de fin d’année à leurs employés
  • Pour ceux qui touchent moins de 2. 000 euros par mois,
  • nous annulerons en 2019 la hausse de CSG subie cette année ;
  • et prendrai des décisions en ce sens dès cette semaine.

 

La Nation, le pays, le peuple, la France :

  • Nombre d’autres pays traversent ce mal vivre
  • c’est notre vocation au travers de l’Histoire d’ouvrir ainsi des chemins jamais explorés pour nous-mêmes et pour le monde. Je le veux pour nous tous Français parce qu’un peuple qui se divise à ce point, qui ne respecte plus ses lois et l’amitié qui doit l’unir est un peuple qui court à sa perte.
  • Je veux aussi que nous mettions d’accord la Nation avec elle-même sur ce qu’est son identité profonde, que nous abordions la question de l’immigration. Il nous faut l’affronter.
  • Nous voulons bâtir une France du mérite, du travail,
  • une France où nos enfants vivront mieux que nous.

… et d’annoncer des mesures :

  • Le dirigeant d’une entreprise française doit payer ses impôts en France et les grandes entreprises
  • Je veux que soit posée la question de l’organisation de l’Etat, de la manière dont il est gouverné et administré depuis Paris, sans doute trop centralisé depuis des décennies. Et la question du service public dans tous nos territoires. 
  • Nous voulons une France où l’on peut vivre dignement de son travail ? (…)Le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euros de plus pour l’employeur.

 

Le sentiment :

  • je n’oublie pas qu’il y a une colère, une indignation et cette indignation, beaucoup d’entre nous, peuvent la partager (…)je ne veux pas la réduire aux comportements inacceptables
  • ces femmes de courage pour la première fois disant cette détresse sur tant de ronds-points !
  • Leur détresse ne date pas d’hier mais nous avions fini lâchement par nous y habituer et au fond,
  • malaise démocratique où se développe le sentiment de ne pas être entendu ;
  • Il a pu m’arriver de vous donner le sentiment que ce n’était pas mon souci, que j’avais d’autres priorités. Je sais aussi qu’il m’est arrivé de blesser certains d’entre vous par mes propos. que ce n’était pas mon souci,
  • par le dialogue, le respect, l’engagement, nous réussirons.
  • Mon seul souci, c’est vous ; mon seul combat, c’est pour vous. 

NDLR : employer le terme « souci » dans ce contexte peut prêter à confusion, à interprétation. Ici, il faut comprendre le terme souci comme un état d’esprit de quelqu’un qui s’inquiète à propos d’une personne à laquelle il accorde de l’importance. (Cntrl)

 

Le comportement :

  • ces violences ne bénéficieront d’aucune indulgence.
  • Nous avons vu tous le jeu des opportunistes qui ont essayé de profiter des colères sincères pour les dévoyer.
  • Aucune colère ne justifie qu’on s’attaque à un policier, à un gendarme,
  • qu’il y a une colère, une indignation et cette indignation, beaucoup d’entre nous,
  • je ne veux pas la [ie la colère des Gilets Jaunes] réduire aux comportements inacceptables que je viens de dénoncer.
  • Ce fut d’abord la colère contre une taxe
  • mais cette colère est plus profonde,
  • ces femmes de courage pour la première fois disant cette détresse sur tant de ronds-points !
  • Si je me suis battu pour bousculer le système politique en place, les habitudes, les hypocrisies,
  • J’entends que le gouvernement poursuive l’ambition des transformations de notre pays

 

Les impôts :

  • Je sais que certains voudraient dans ce contexte que je revienne sur la réforme de l’impôt sur la fortune

      … et d’affirmer

  • Conformément aux engagements pris devant vous, cet impôt [ISF] a été supprimé pour ceux qui investissent dans notre économie et donc aident à créer des emplois

… et d’annoncer des mesures immédiatement mises en œuvre :

  • les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges dès 2019.
  • c’est pourquoi je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent, de verser une prime de fin d’année à leurs employés et cette prime n’aura à acquitter ni impôt ni charge.
  • nous annulerons en 2019 la hausse de CSG subie cette année ;
  • Le dirigeant d’une entreprise française doit payer ses impôts en France et les grandes entreprises, qui y font des profits doivent y payer l’impôt,
  • nous répondrons à l’urgence économique et sociale par des mesures fortes, par des baisses d’impôts plus rapides, par une meilleure maîtrise des dépenses plutôt que par des reculs.
  • Je veux que soit posée la question de l’équilibre de notre fiscalité

 

Le droit :

… et d’annoncer des mesures immédiatement mises en œuvre :

  • Le dirigeant d’une entreprise française doit payer ses impôts en France et les grandes entreprises qui y font des profits doivent y payer l’impôt, c’est la simple justice.

… et d’annoncer des mesures à mettre en œuvre :

  •  Cependant, le gouvernement et le Parlement devront aller plus loin pour mettre fin aux avantages indus et aux évasions fiscales.
  • la possibilité de voir les courants d’opinion mieux entendus dans leur diversité, une loi électorale plus juste,
  • pour qu’elle [ie. question de l’équilibre de la fiscalité] permette à la fois la justice et l’efficacité du pays.

 

La communication et le dialogue :

  • par le dialogue, le respect, l’engagement, nous réussirons.

… et d’annoncer des mesures à mettre en œuvre :

  • la prise en compte du vote blanc et même que soient admis à participer au débat des citoyens n’appartenant pas à des partis.
  • Ces changements de fond qui demandent une réflexion profonde et partagée, imposent un débat sans précédent.
  • gouvernement, assemblées, partenaires sociaux et associatifs ;
  • et il est des interlocuteurs naturels, des citoyens … ce sont les maires.

Et d’ajouter :

  • C’est pourquoi je rencontrerai moi-même les maires de France, région par région, pour bâtir le socle de notre nouveau contrat pour la Nation.

 

L’emploi :

  • afin qu’on puisse vivre mieux de son travail dès le début de l’année prochaine.
  • que le surcroît de travail accepté constitue un surcroît de revenu ;
  • alors même que nous sommes en train de recréer des emplois dans tous les secteurs.
  • nous avons devant nous à conduire une réforme profonde de l’Etat, de l’indemnisation du chômage et des retraites.

… et d’annoncer des mesures immédiatement mises en œuvre :

  • les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges dès 2019.

 

Les autres thèmes

D’autres thèmes sont évoqués. Entre autres on citera

  • la formation (L’investissement dans la Nation, dans l’école et la formation est inédit… Cela ne peut se faire que par une meilleure école, des universités, de l’apprentissage et des formations)
  • les territoires (C’est pourquoi je rencontrerai moi-même les maires de France, région par région,)
  • la famille (C’est celle des retraités modestes qui ont contribué toute leur vie et souvent aident à la fois parents et enfants et ne s’en sortent pas.)
  • les modes de vie (malaise face aux changements de notre société, à une laïcité bousculée et devant des modes de vie qui créent des barrières, de la distance.)
  • le climat (que soit posée la question de notre quotidien pour faire face aux changements climatiques)
  • le handicap (C’est celle des plus fragiles, des personnes en situation de handicap dont la place dans la société n’est pas encore assez reconnue. Leur détresse ne date pas d’hier… nous avions fini lâchement par nous y habituer et au fond, tout se passait comme s’ils étaient oubliés, effacés.)

 

Certains sujets ont été « effleurés » : l’Europe, l’immigration, les parties prenantes, le commerce et les petits commerçants, les travailleurs précaires, les travailleuses à temps partiel, créer des emplois…

 

Certains thèmes n’ont pas été cités : l’écologie, le transport et la mobilité, l’industrie, les infrastructures, la protection sociale et son modèle, l’ancrage local des entreprises, l’adoption de mesures en faveur de l’environnement, le climat et les catastrophes naturelles, l’agriculture et les circuits courts, l’approvisionnement, le droit international, le droit européen, l’égalité des chances, le pouvoir d’achat, le vieillissement de la population …

 

 

La forme du discours

L’utilisation du « je » est certes employé, mais il est à mettre en regard du « nous » (Je le veux pour nous tous Français)  et du « vous » (Il a pu m’arriver de vous donner le sentiment que ce n’était pas mon souci, que j’avais d’autres priorités. Je sais aussi qu’il m’est arrivé de blesser certains d’entre vous par mes propos. Je veux ce soir être très clair avec vous.).

Plutôt dynamique et porté dans l’action, le discours s’est construit autour d’adverbes d’intensité, tels que plus, moins, tous, à bien des égards, beaucoup…

 

Les termes les plus utilisés

On citera (par ordre décroissant) :

  • nation, France, question, année, travail, impôt, français, colère, changement, malaise, mois, gouvernement, devoir, citoyen…
  • vouloir, devoir, pouvoir, voir, vivre…

 

Source : site de l’Elysée

 

La gestuelle du discours

L’analyse non-verbale du discours d’Emmanuel Macron après le mouvement des gilets jaunes. Youtube avec FabienOlicard 


Permalien : https://wp.me/p2OxiV-OA

Ferme pédagogique de Gabès : Agroécologie au service des handicapés

Tunisie : À la découverte de la ferme pédagogique de Gabès, un projet se sensibilisation à la préservation de la biodiversité et d’insertion socio-économique de personnes en situation de handicap grâce à l’agroécologie et à l’écotourisme.

Le projet «Emplois verts» est financé par l’Union européenne dans le cadre du PGE Gabès, à hauteur de 300.000€, et mis en œuvre par Handicap International, l’Union tunisienne d’aide aux déficients mentaux de Gabès (UTAIM), et l’Agence tunisienne de l’emploi et du travail indépendant (Aneti), sur une période de 24 mois (28/09/2016-27/09/2018).

Le développement durable, c’est aussi aider les plus vulnérables à trouver leur place dans la société.

L’impact le plus important est sans doute l’autonomisation des jeunes handicapés. «Travailler avec eux est très enrichissant. Ils ont tellement à nous apprendre et font preuve d’une motivation sans faille, bien supérieure à celle des “valides”. Ils prennent chaque tâche comme un défi», souligne Marwa Kaabi, qui gère le projet pour l’UTAIM.

Lire l’intégralité de l’article


Permalien : https://wp.me/p2OxiV-KC

 

Politique de handicap et de diversité : abordons la !

Qualité de vie au travail, bonheur au travail, politique de handicap et de diversité : ces concepts émergent et prennent de plus en plus de place dans notre vocabulaire de RH. Cependant, les entendre ne veut pas forcément dire les comprendre ou les appliquer. Chez France Médias Monde, le sujet est assez important pour créer de réelles actions. Le groupe France Médias Monde est une société créée dans l’optique de superviser et de coordonner les activités des radios et des télévisions publiques françaises. Elle regroupe France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya.

Récemment le groupe a décidé de mettre en place un dispositif de sensibilisation au handicap et à la diversité. Par l’utilisation de ce programme, le groupe a réussi à faire changer les perceptions de ses collaborateurs sur le handicap.

Découvrez l’intégralité de l’article

 

Pertinences sociétales – Mini-revue de presse du 3 mars 2018


Prix Irène Joliot-Curie 2017 : trois femmes de science récompensées

Pour la 16e édition du prix Irène Joliot-Curie, le Jury présidé par Catherine Cézarsky, membre de l’Académie des sciences, a choisi de distinguer les trois femmes de science suivantes : Nathalie Palanque-Delabrouille, Hélène Morlon et Aline Gouget.


Créer ou reconvertir l’entreprise dans une logique responsable – l’initiative du groupe HUMANIS 

Le projet Hauts-de-France est une mise en œuvre de la stratégie du Groupe qui s’adapte aux spécificités du territoire Hauts-de-France. Cela se traduit, entre autres, par la co-création avec les clients et les acteurs locaux, la prise en compte des besoins des acteurs du territoire, un laboratoire d’innovation permettant des expérimentations réactives, ou encore le soutien à l’entrepreneuriat.

From  www.bipiz.org


GRUPO MIERES ANGOLA et SNC Lavalin : une joint-venture qui place la RSE au centre du partenariat

Grupo Mieres Angola (GMA) est une compagnie multi-services dans le domaine du gaz et du pétrole, fondée en 2013 en Angola (top-10 des pays les plus corrompus). L’entreprise possède des bateaux et gère les équipages, aide les entreprises qui veulent investir en Angola, s’occupe des visas de travail et de traductions. En voulant pénétrer le marché angolais par une joint-venture, le canadien SNC Lavalin recherchait un partenaire aux préoccupations éthiques fortes et soucieux de ses fournisseurs. GMA a été sélectionné, mais avait besoin de mettre en place une structure de RSE claire.

From www.bipiz.org


MAROC : Un nouveau cadre juridique pour la RSE

Un projet de loi sur la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) est déposé à l’Assemblée nationale des représentants du peuple depuis 2017. Le projet devrait conférer un cadre juridique pour l’action sociétale de l’entreprise. Retour sur le projet de loi dont la discussion est prévue prochainement

From www.leconomistemaghrebin.com


Engagement des entreprises pour l’emploi des travailleurs handicapés

La Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, Mme Sophie Cluzel, a confié à la Plateforme RSE la mission d’identifier les leviers les plus efficaces pour encourager les entreprises à prendre des initiatives volontaires en faveur de l’embauche et du maintien dans l’emploi en milieu ordinaire des travailleurs handicapés.

From www.strategie.gouv.fr


«Nous sommes le grain de sable qui tente d’enrayer la machine du textile low-cost»

Nayla Ajaltouni est coordinatrice nationale du collectif Éthique sur l’étiquette.

Elle a rencontré à Roubaix les futurs ingénieurs textiles de l’Ensait et a échangé avec eux sur les droits humains dans l’industrie de l’habillement. Rencontre.

From www.nordeclair.fr


Made & More, la start-up belge qui entend révolutionner la mode

Constatant les dérives de l’industrie textile, la jeune Liégeoise Stéphanie Fellen veut révolutionner la mode en vendant des vêtements et des accessoires uniquement fabriqués en Europe,

….dans le respect de l’environnement et de l’humain.

From stories.lalibre.be

 


#Top #Employer #QVT : La qualité de vie au travail ne s’improvise pas 

D’une grande diversité, les programmes contribuant à des conditions de travail agréables 
sont conçus en concertation étroite avec les principaux concernés : les collaborateurs.

Via Harmony


L’entreprise de demain devra être responsable

(…) L’entreprise est généralement un projet économique collectif porté par des entrepreneurs cherchant à réaliser un projet (industriel, social ou financier, selon le cas) en mobilisant des ressources (capital, travail, éléments naturels…), généralement dans le but d’en retirer un gain. La société est quant à elle le support juridique institué par la loi pour régir les relations entre les entrepreneurs, et avec les tiers. Notre législation gagnerait donc à préciser, autant que faire se peut, ce qu’est une entreprise. Il est possible de s’inspirer pour cela des récents travaux du Conseil économique, social et environnemental.

From theconversation.com


#Écosystème : Comment les startups peuvent « changer le monde »

Nourrir la planète, réinventer la ville et le lien social, réduire la pauvreté… Des objectifs de grande échelle auxquels contribuent pourtant de petites startups avec leurs solutions concrètes et leur vision de terrain.

From www.maddyness.com


Women4Climate : l’élan des femmes pour le climat continue !

(…) « Nous vivons une époque où la réussite des femmes n’a jamais été aussi importante, que ce soit au sein des conseils d’administration, à la tête des grandes villes ou dans d’autres domaines. Nous nous réjouissons des progrès, mais nous ne saurons nous en satisfaire tant que nous n’aurons pas relevé le défi le plus urgent de notre temps : le changement climatique, » a déclaré Alexandra Palt, directrice de la responsabilité sociale et environnementale de L’Oréal.

From madame.lefigaro.fr


Plutôt que de s’opposer aux quotas, il faut rechercher activement des femmes

Le quota de représentation féminine proposé par la Confédération se heurte à une forte opposition au sein des conseils d’administration suisses. Plutôt que de lutter contre ces prescriptions, les entreprises devraient s’efforcer de féminiser rapidement les conseils, juge Reto Savoia, membre du comité directeur d’economiesuisse.

From www.letemps.ch


La CAMIF veut montrer l’exemple pour les futures « entreprises à mission »

Alors le projet de loi PACTE sera présenté au printemps prochain au Parlement, la CAMIF, consultée directement dans l’élaboration du plan d’action, veut ouvrir la voix aux entreprises responsables. Pionnière de l’ESS, elle a inscrit dans ses statuts en novembre dernier la définition de sa mission sociale, devenant ainsi l’une des premières Sociétés BCorp à Objet Social Etendu (SOSE).

From www.carenews.com


Agroforesterie | Et si les arbres retrouvaient toute leur place dans les champs ? SIA2018

Chassés par l’agriculture intensive au siècle dernier, les arbres reviennent petit à petit dans les campagnes françaises, associés dans ou autour des champs aux élevages et/ou cultures. C’est l’agroforesterie, une piste pour l’agriculture de demain ?…

From www.20minutes.fr


Mines Saint-Etienne en hackaton du 26 au 28 février au service de projets à impacts sociétaux et environnementaux

L’Ecole des Mines de St-Etienne se lance dans l’organisation des deux événements d’envergure. Le quotidien de l’établissement tout entier sera bouleversé du 26 au 28 février prochains pour accueillir Innov’actions sur le campus gardannais et Dynamo Days sur le campus stéphanois. Nous souhaitons offrir la possibilité aux élèves de tous nos campus de participer à ces activités pédagogiques qui se tiendront en quasi-simultanéité et dont les objectifs et l’orientation sont proches.

From www.innovation-pedagogique.fr


SoLocal Group remporte un Prix pour son dialogue participatif

Dans la catégorie « Meilleur projet RSE institutionnel & corporate », catégorie récompensant les organisations qui impliquent le mieux les parties prenantes dans leur stratégie et projet, SoLocal Group a obtenu le trophée de bronze derrière Suchard/Carambar et Showroomprive. Retour sur le projet qui a permis à SoLocal Group de remporter ce prix avec Carole Vrignon, directrice de la Responsabilité Sociétale du Groupe.

From e-rse.net


En Belgique, une association lance un concours de peintures pour malvoyants

Le malvoyant est un voyant qui perçoit le monde par-delà notre façon habituelle et rationnelle. C’est pourquoi la première édition du concours national de dessin et de peintures pour malvoyants a été créée. Prix Charles-Emmanuel Schelfhout. Le concours est gratuit et ouvert à tous, enfants et adultes, résidents en Belgique, débutants ou expérimentés et atteints d’un handicap de la vue officiellement reconnu (moins de 30% de vue avec lunettes ou lentilles). Aucun thème ni sujet ne sont imposés.

From www.lefigaro.fr


EN BREF

 

We’re The Superhumans – Yes I can

Rio Paralympics 2016

Vidéo : We’re The Superhumans – Yes I can

Découvrir

 

capture vidéo

 

 

 

 

lien court : https://wp.me/p2OxiV-Gi

Zapping 2016 : tous les grands moments  » handicap  » !

Pour ce dernier jour de 2016, voici un flash-back sur les grands événements qui ont marqué l’année dans le champ du handicap, mois par mois. Et les coups de cœur de la rédaction de handicap.fr…
Source : Zapping 2016 : tous les grands moments  » handicap  » !

L’usine AMIPI de Nantes vous ouvre ses portes le 10 janvier 2017

Par cette initiative, la Fondation souhaite faire découvrir son organisation unique et son outil industriel. Elle vous fera visiter son usine et vous présentera ses apprentissages et son processus « 1, 2, 3 insertion ». Ce sera également l’occasion d’évoquer les perspectives de recrutement de la Fondation.

Source : L’usine AMIPI de Nantes vous ouvre ses portes le 10 janvier 2017

(Maroc) Loi handicap : une grande avancée

Une loi-cadre relative à la protection et à la promotion des droits des personnes en situation de handicap vient d’être publiée au Bulletin Officiel. Son apport  principal est qu’elle met en place les fondements d’un  système moderne à même de prendre en charge cette problématique dans sa globalité.

par CHENTOUF ABDELHAFID (www.challenge.ma)

Source : Loi handicap : une grande avancée

La FFTélécoms cherche à faciliter les services de communication pour les personnes handicapées

La Fédération française des télécoms (Orange, Numericable-SFR et Bouygues) et ses partenaires ont organisé, hier matin, une rencontre sobrement intitulée « Évènement FFTélécoms en faveur de solutions innovantes dans l’assistance à la communication des personnes sourdes et malentendantes ». (…)

Sourced through Scoop.it from: www.universfreebox.com

(…) Elle a surtout été l’occasion pour la FFT de lancer un concours dont le thème est « les solutions d’accessibilité aux services de communication », auprès des acteurs concernés (chercheurs, entrepreneurs, etc). Les participants ont jusqu’au 13 mai pour faire connaître leurs projets. 40 000 euros seront alloués en prix et récompenses.

See on Scoop.itPertinences sociétales

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter