Des grandes entreprises encore bien machos

Décriée comme de la discrimination positive, la loi Copé-Zimmermann a réussi à faire entrer plus de femmes dans les conseils d’administration. Mais l’accès aux postes de direction reste une course d’obstacles pour celles-ci.

Source : Des grandes entreprises encore bien machos

Publicités

Prenez du recul avec un administrateur indépendant

Difficile d’ouvrir ses organes de décision à des personnes extérieures. Les entreprises françaises sont encore peu nombreuses à appointer dans leurs conseils un administrateur indépendant [ndlr : ou administratrice indépendante], c’est-à-dire sans fonction exécutive dans l’entreprise et sans lien d’intérêt particulier avec elle (actionnaire significatif, salarié…). La pratique est pourtant recommandée par tous les codes de gouvernance (Afep-Medef, Middlenext…).

Selon une étude du cabinet de recrutement Eurosearch & Associés avec Opinionway, seules 8 % des PME et ETI ont déjà ou prévoient de recruter dans les trois ans un ou plusieurs administrateurs indépendants…

lire+ sur usinenouvelle.com