• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

ONU Climat – Guterres salue les ‘voix de l’espoir’

Photo: CCNUCC – Des enfants participant à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Bonn (COP 23), en Allemagne.

Le chef de l’ONU a salué l’engagement des milliers de jeunes qui ont marché vendredi 15 mars 2019 partout dans le monde contre le dérèglement climatique et appelé tous les dirigeants à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat.

« Hier, des dizaines de milliers de jeunes sont descendus dans la rue pour adresser un message clair aux dirigeants de ce monde : agissez maintenant face à l’urgence climatique pour sauver notre planète et notre avenir », a écrit le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans une tribune publiée dans le quotidien britannique The Guardian. « Ces écoliers et écolières ont compris ce qui semble échapper à bon nombre de leurs aînés : nous luttons pour notre survie, et nous sommes en train de perdre la bataille ».

Vendredi, plus d’un million d’étudiants, de lycéens et de collégiens ont défilé dans 2.000 villes de 125 pays pour demander à leurs dirigeants d’agir contre le dérèglement climatique.

« Ma génération n’a pas été à la hauteur face à la menace titanesque des changements climatiques », a reconnu António Guterres, « et les jeunes font les frais de cette inaction. Rien d’étonnant à ce qu’ils soient en colère ». 

Source : ONU Info

Publicités

Pertinences sociétales – Mini-revue de presse du 2 février 2018

Powered by Scoop.it

lien court : https://wp.me/p2OxiV-GK

 

Le fonds vert de la ville de Paris va investir 200 millions d’euros dans les PME vertes

Le fonds vert de la ville de Paris va investir 200 millions d’euros dans les PME vertes | Pertinences sociétales | Scoop.itUne vingtaine de PME vertes seront soutenues par le Fonds vert de la ville de Paris, piloté par la société de gestion spécialisée dans la transition écologique Demeter. Une démarche inédite qui doit permettre à la capitale de concrétiser ses engagements climat.

Daniel Lebègue (ORSE) : « La dynamique en cours sur la RSE est impressionnante »

Daniel Lebègue (ORSE) : "La dynamique en cours sur la RSE est impressionnante" | Pertinences sociétales | Scoop.itLa création de l’ORSE, en 2000, s’est faite au moment de l’émergence de trois dynamiques. Celles de la transparence, de la gouvernance et de la responsabilité des entreprises. En 15 ans, ces sujets ont pris une ampleur impressionnante, que ce soit au niveau français, européen mais aussi international.

J’en veux pour preuve deux évènements d’actualité. D’abord, le discours d’Emmanuel Macron au Forum Economique mondial de Davos autour du bien commun. C’est la première fois, à ma connaissance, qu’un chef d’État place au cœur de sa vision internationale la défense de l’intérêt général. Ensuite, la lettre du patron de BlackRock, le numéro 1 mondial de la gestion d’actifs qui demande à toutes ses entreprises de prendre en compte le bien commun et le long terme.


« Nous voulons introduire le climat dans la Constitution », Pascal Canfin (WWF France)

"Nous voulons introduire le climat dans la Constitution", Pascal Canfin (WWF France) | Pertinences sociétales | Scoop.itPascal Canfin, le patron du WWF France veut se battre en 2018 pour introduire la notion de changement climatique dans la Constitution française. Une issue logique à l’Accord de Paris de 2015, mais surtout un moyen de rendre nos lois compatibles avec le climat. Parmi les autres chantiers de l’année, il cite la mobilisation des entreprises autour de la biodiversité et l’intégration de la question environnementale dans la gestion des conflits


La féminisation des instances de direction des PME et ETI françaises : Un état des lieux

La féminisation des instances de direction des PME et ETI françaises : Un état des lieux | Pertinences sociétales | Scoop.itL’analyse des données récoltées dans 230 PME et ETI françaises montre que les taux de féminisation, faiblissent lorsque l’on monte en responsabilité et restent stables dans la durée lorsqu’il n’y a pas de quotas imposés.

 


Mécénat, les entreprises donnent près de 3 milliards d’euros aux associations

Mécénat, les entreprises donnent près de 3 milliards d’euros aux associations | Pertinences sociétales | Scoop.itCe sont des chiffres inédits qui prouvent l’essor du mécénat. L’étude de Recherche et Solidarités, que publie La Croix en exclusivité, illustre la croissance continue depuis 2010 des sommes versées par les entreprises au secteur associatif.

congruence-RSO’s insight:
(…) Une entreprise peut également « prêter » ses salariés, comme le fait #Sodexo en envoyant ses cuisiniers auprès de l’association Stop Hunger afin d’apprendre aux personnes en difficulté les astuces pour manger sainement à moindres frais.

« En Suède, l’égalité homme-femme est une priorité absolue »

"En Suède, l'égalité homme-femme est une priorité absolue" | Pertinences sociétales | Scoop.itL’ambassadrice de Suède en France, Veronika Wand-Danielsson, décrypte les ressorts du féminisme « à la suédoise ». Dans son pays, « l’affaire Weinstein » a relancé le débat.

(…) Plus tard, au 18e siècle, les Suédoises ont obtenu, durant une période, le droit de vote. Voilà près d’un siècle, en 1921, elles ont acquis le droit d’être candidates et de voter aux élections législatives. De nos jours, la question de l’égalité homme-femme est omniprésente dans le débat public: c’est une priorité de tous les partis politiques depuis au moins trois décennies.


Les musées comme producteurs de savoirs

Les musées comme producteurs de savoirs | Pertinences sociétales | Scoop.it

Ouverte en fin d’année, l’exposition «Local Dreams» se penche sur l’évolution de la Kunsthalle de Berne depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle fait partie d’une tendance large qui voit les grandes institutions mieux valoriser leurs archives


RSE. La start-up Toovalu rejoint la certification B Corp

La start-up nantaise Toovalu édite un logiciel pour aider les entreprises à calculer leur empreinte carbone et mettre en place leur stratégie en RSE (responsabilité sociétale des entreprises). C’est la première entreprise labellisée B Corp à Nantes.

RSE. La start-up Toovalu rejoint la certification B Corp | Pertinences sociétales | Scoop.it« Concilier business et RSE », c’est le slogan de B Corp, label d’entreprises « citoyennes » de l’ONG B-lab. Le 28 novembre dernier, la start-up nantaise Toovalu a fêté son introduction dans la communauté B Corp.

 


Petit manuel de l’investisseur engagé

Petit manuel de l'investisseur engagé | Pertinences sociétales | Scoop.it24 avril 2013, l’immeuble Rana Plaza du quartier ouest de Dacca, au Bangladesh, s’écroule. Bilan: 1135 morts. Dans les jours précédents, l’immeuble avait été déclaré dangereux et son évacuation recommandée.

Le Bangladesh Accord on Fire and Building Safety: une initiative créative


Lutter contre les discriminations dans le sport demande de la lucidité

Le sport, amateur et professionnel, n’est pas un domaine « protégé ». Il faut avoir le courage de dire qu’on ne peut plus, aujourd’hui, défendre une neutralité du sport par rapport aux défis sociétaux et aux agendas politiques.

Il importe, en premier lieu, de continuer à dénoncer les inégalités et les discriminations – volontaires ou involontaires, conscientes ou inconscientes, institutionnelles, collectives ou individuelles, de quelque sorte que ce soit – que l’on y rencontre.

Lutter contre les discriminations dans le sport demande de la lucidité | Pertinences sociétales | Scoop.it

 

Droits de l’homme: minorités, travailleurs migrants… La Belgique face à l’ONU

Lutte contre le racisme et la discrimination, droits de l’enfant, droits des LGBTI, droits des demandeurs d’asile, traite des êtres humains… Pour le second examen périodique universel (EPU) de la Belgique devant le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) est brièvement revenu ce mercredi après-midi sur les progrès réalisés en la matière depuis le premier examen, en mai 2011….

Sourced through Scoop.it from: www.rtbf.be

See on Scoop.itPertinences sociétales

Mettre une robe n’est pas un crime

Mettre une robe n’est pas un crime

Actualités du 25-06-2015 / Maroc
A la suite de l’arrestation de deux jeunes filles arrêtées à Inezgane pour avoir porté des robes, la mobilisation va crescendo.  Une pétition a été mise en ligne sur Avaaz.org sous le titre « Mettre une robe n’est pas un crime ». Et ils sont déjà des milliers à l’avoir signée en solidarité avec les deux «accusées» nées respectivement en 1992 et 1996,  et qui sont poursuivies en liberté provisoire. Leur audience est prévue pour le 6 juillet.
See more at leconomiste.com

Maroc: jugées pour s’être promenées en robe

Sollicités, les ministères de l’Intérieur et de la Communication n’ont pas réagi pour l’instant. Une pétition en ligne « Mettre une robe n’est pas un crime » avait recueilli ce midi presque 8000 signatures.
Le site de l’hebdomadaire Tel Quel rappelle de son côté les acquis de la Constitution de 2011, adoptée dans le contexte des Printemps arabes, en matière de droits des femmes. Mais l’article 483 du code pénal prévoit toujours des peines de un mois à deux ans de prison pour « outrage à la pudeur« .
See more at lefigaro.fr

Maroc : deux femmes poursuivies en justice pour leurs robes « indécentes »

Après l’épisode des tenues légères de Jennifer Lopez, lors de sa participation au festival Mawazine et celle de la jupe courte en Algérie, c’est au tour de la robe de faire parler d’elle au Maroc. Le 18 juin, le quotidien Assbah révèle l’affaire de deux étudiantes marocaines harcelées puis arrêtées car elles portaient des robes jugées « indécentes ».

Les faits se sont produits le 14 juin alors que les deux jeunes femmes faisaient leurs courses au souk d’Inezgane. Elles ont été interpellées par un commerçant pointant du doigt leurs robes jugées « contraire aux bonnes mœurs » indécentes, puis une foule les a encerclées, malmenées et brutalisées. Alertée, la police judiciaire s’est rapidement rendue sur place, mais a donné raison a la foule et a arrêté les deux jeunes femmes.

See more at afrik.com

 

Décision de justice, le 6 juillet

Maroc: Les deux femmes jugées pour leur robe «provocante» innocentées

«Cet acquittement est positif et signifie que porter ce type de vêtement n’est pas un crime», a déclaré à l’AFP la présidente de la Fédération de la ligue des droits de femmes (LDDF), Fouzia Assouli. (…) Dans le sillage de ce procès, la police avait arrêté début juillet deux hommes accusés d’avoir agressé ces deux femmes. Ils risquent un mois à deux ans de prison. Leur procès n’a pas encore commencé.

lire +

 

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter