• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

La RSE « est une manière de vivre »

Dans une tribune publiée sur le site Bref Eco, le philosophe Marc Halévy développe une approche intéressante de la RSE en montrant qu’il s’agit avant tout d’une conception de la vie et des relations humaines.

« Toute entreprise est une personne morale aux yeux du Droit. Une personne, donc, comme les autres, comme vous et moi. Un organisme vivant inscrit dans un tissu serré des relations avec la société civile. Une de ces relations est, bien sûr, la relation d’emploi : relation qui peut être respectueuse ou méprisante, épanouissante ou aliénante, joyeuse ou maussade… »

Source : La RSE « est une manière de vivre »

Publicités

Les contraintes légales, un frein à la philanthropie ?

Les règles et contraintes administratives encadrant la création d’une fondation sont autant de difficultés à l’établissement d’un vrai secteur de la philanthropie en France. Celui-ci ne doit pas en effet être vu comme un concurrent aux politiques publiques mais comme un complément et un apport de la société civile au bien-être collectif et au bien commun.

Sourced through Scoop.it from: www.carenews.com

See on Scoop.itL’Effet Lepidoptera

Genève démocratise les cours d’éthique

Tous les étudiants des facultés genevoises ont désormais accès à deux semestres d’introduction sur ce thème. En attendant la création d’un cours en ligne dès l’année prochaine.

Source: www.bilan.ch

«Ce cours est né de la Convention d’objectif 2012-2015, cosignée par le Conseil d’Etat», explique Jean-Dominique Vassalli, recteur de l’Université de Genève. Les deux semestres de cours d’éthique mis en place font partie des axes transversaux prioritaires. A noter que l’Université de Fribourg dispense également un cours interfacultaire réservé aux sciences.

«L’objectif est de prendre conscience que les réponses aux grands comme aux petits problèmes de la vie sont complexes et qu’elles font appel non pas à des réactions mais à une réflexion. Notre tendance à réagir immédiatement est souvent mauvaise conseillère», explique Ghislain Waterlot, professeur de philosophie et d’éthique, coresponsable de ces cours avec le professeur François Dermange.

See on Scoop.itPertinences sociétales

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter