• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

Grand Débat national : la naissance du citoyen sociétal

@rawpixel – Pixabay

Grand débat national… Pour parer toute critique, le gouvernement publie régulièrement toutes les données collectées, accessibles sur la plate-forme data.gouv.fr

Le Gouvernement est attaché à la transparence du Grand Débat et cette exigence de transparence est également portée par le collège des garants.
Ainsi, l’ensemble des contributions au débat, qu’elles aient été envoyées par voie postale, par courriel ou via les formulaires en ligne, seront à terme accessibles à tous.
Les restitutions de réunions d’initiative locales, les réponses aux questionnaires, les cahiers citoyens ouverts dans les mairies, les contributions libres, seront progressivement et régulièrement mis en ligne sous licence libre.

 

Cartographie des contributeurs

Au 6 février, selon les estimations faites par Le Figaro, le taux d’interactions fait apparaître une France divisée en 2 (supérieur à 9 contributions pour 10000 habitants pour les territoires situés en dessous de la Loire).

Notre analyse

En ligne avec sa méthodologie proposée,  LOG’ins Consultants s’est intéressée aux contenus publiés (champs des questions ouvertes) et appliquera sa méthode de forage et profilage de thésaurus sur les Contributions déposées au 17/2/2019 sur l’espace de participation « L’organisation de l’État et des services publics« .

 

Tendances sémantiques et marqueurs conceptuels

L’analyse sémantique portée sur ce corpus de 12,6 millions de mots permet de déterminer les concepts  clés des contributions citoyennes :

  • Service public et système social
  • Éducation, formation, écoles, apprentissage
  • Droit, justice, réglementation
  • Transport, mobilité et conducteurs
  • Santé, médecine, hôpitaux et handicap
  • Finance, financiers, actionnaires et banques
  • Ville et collectivités
  • Emploi, travail, recrutement, chômage
  • Communication, concertation, médiation
  • Système social et aides
  • Impôts, services et administration
  • Organisation, institutions et management

 

Il en émane de fortes attentes exprimées par les citoyens, ainsi que des insatisfactions comme des satisfactions.  Citons quelques illustrations :

  • Attentes en termes de mises en place d’actions probantes, d’accessibilité, d’améliorations, de dialogues, de sécurité de l’emploi.
  • Attentes et vigilance quant à la planification de plans d’investissement, de formation, de santé, d’urbanisme.
  • Insatisfactions sur la digitalisation des contacts (interlocuteurs, services) et traitements : déshumanisation de la relation.
  • Attentes sur les moyens et aides adaptées aux personnes vulnérables (personnes âgées) : accueil, accompagnement, aidants familiaux, personnes en situation de handicap.
  • Satisfactions sur le système de santé et le système social (à préserver et à protéger), sur les implications du corps enseignant et du personnel soignant.
  • Constats et témoignages sur les accidents de la vie (santé, emploi), les accidents de la route.
  • Insatisfactions sur les choix en matière de politique santé : ancrage territorial des médecins spécialistes ou généralistes notamment en zones rurales, localisation des établissements de santé, absences de proximité.

« Accès aux services », dont « Accès aux services essentiels » émergent des constats et propositions citoyennes. Il s’agit d’une des questions centrales de responsabilité sociétale #ISO26000 #RSE #RSO [Responsabilité Sociale des Entreprises/Organisations] et de responsabilité de l’État.

  • Assurer, garantir, améliorer, éliminer les obstacles… telles sont les attentes exprimées par la communauté web et la société civile.

 

© https://convergencerso.wordpress.com/2019/02/12/acces-aux-services-essentiels-question-centrale-iso26000/

 

Convergence des contributions avec les recommandations de l’ISO 26000

Le processus de la « prise de décision » interpelle le citoyen, qui souhaite transparence et efficience sur le mécanisme de décision. La décentralisation (pour une meilleure proximité, rapprocher la prise de décision du terrain) en est un des leitmotivs. On citera :

  • Au plan général … Moins de centralisme, plus de délégation avec prise de décision au plus près du besoin.
  • Déléguer responsabilités et compétences au niveau local pour que le Maire (ou les élus locaux) puisse prendre des décisions collégialement avec le conseil municipal et prendre des décisions adapté à la vie économique et sociale de [sa] ville. Les cas cités concernent, entre autres, la santé, les services sociaux, les services administratifs, la vitesse routière…
  • Introduire le citoyen (non élu) dans le processus, pour qu’il soit associé directement aux prises de décisions.
  • Accorder aux agents de l’autonomie pour une meilleure efficience.

Parmi les autres contributions alignées sur les recommandations sociétales, on citera :

  • accès aux services, accessibilité aux services essentiels, accès à l’éducation, accès à la justice,
  • développement économique, activités économiques et ancrage / développement local,
  • protection sociale et politique sociale,
  • rôle de l’État,
  • qualité de vie,
  • bonnes pratiques et amélioration continue,
  • droits de l homme,
  • protection de l environnement, impact environnemental, changement climatique,
  • vie privée et données personnelles,
  • dialogue social,
  • emploi et plein emploi,
  • formation et programmes de formation,
  • lutte contre la corruption.

La maturité de la société civile prend toute sa dimension responsable et de bon sens au travers de ce Grand Débat National. Les entreprises, les organisations syndicales et/ou professionnelles, la sphère politique devraient s’y référer. Le contenu de la loi Pacte a suscité quelques émois. Certains entrepreneurs souhaitent saisir la balle au rebond, les ONG en sont les marqueurs et les « lanceurs d’alerte ».  Engagement sociétal, implication sociétale, le citoyen RSO-minded est né !

 

(c) LOG’ins Consuttants – 2018

Mobilité ( août 2018)

 


Comprendre le processus de traitement des données :

 


Licence de réutilisation des données

Afin de déterminer les droits et les devoirs des réutilisateurs, la mission Grand Débat a adopté la licence ouverte d’Etalab, que vous vous engagez à respecter en téléchargeant les données mises à disposition sur ce site ou en utilisant les API.
Voici les principales caractéristiques de cette « Licence Ouverte / Open License » :

  • une licence ouverte, libre et gratuite, qui apporte la sécurité juridique nécessaire aux producteurs et aux réutilisateurs des données publiques ;
  • une licence qui promeut la réutilisation la plus large en autorisant la reproduction, la redistribution, l’adaptation et l’exploitation commerciale des données ;
  • une licence qui s’inscrit dans un contexte international en étant compatible avec les standards des licences Open Data développées à l’étranger et notamment celles du gouvernement britannique (Open Government Licence) ainsi que les autres standards internationaux (ODC-BY, CC-BY 2.0).
  • une exigence forte de transparence de la donnée et de qualité des sources en rendant obligatoire la mention de la paternité.

Publié le 11/03/2019 -Mis à jour le 13/03/2019

Permalien : https://wp.me/p2OxiV-QS

Publicités

La montée en puissance des formations à la QVT

Pourquoi la QVT devient un sujet majeur en entreprise> Parce que la QVT est un sujet prioritaire de la RSE.

Comme nous l’avons déjà évoqué dans un article publié sur ce blog, la responsabilité sociale des entreprises, ou RSE, recouvre des enjeux environnementaux et éthiques, mais aussi sociaux et humains. Outre le développement de l’employabilité des salariés, l’hygiène, la sécurité et la santé des salariés sont des thématiques incontournables dans toute politique de RSE crédible : des sujets directement liés à la QVT.

Source : La montée en puissance des formations à la QVT

DDR16… QVT vs RPS… des préoccupations et des préventions multiformes (4)

Près de la moitié des salariés considère la Qualité de Vie au Travail comme un critère essentiel de motivation dans leur travail. C’est le constat relevé par Parlons RH (avril 2016).

(c) Parlons RH (capture infographie)

(c) Parlons RH (capture infographie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les documents de référence, sources d’information pour une veille curative ?

Les documents de référence 2016 [déposés par les entreprises auprès de l’AMF (1) et publiés entre janvier et avril 2016] sont des publications intéressantes pour connaitre les engagements, les démarches de prévention et les actions de déploiement des politiques « santé » relatives aux RPS et à la QVT (Qualité de Vie au Travail).

LOG’ins Consultants a souhaité en savoir + et s’est intéressé aux contenus de ces rapports.  Quelles sont les tendances ?

 

La Qualité de Vie au Travail

La QVT est évoquée dans 30% des documents. Voire la qualité de vie de ses collaborateurs (familiale, professionnelle, équilibre de vie). L’ambiance de travail n’est citée que par 2% des documents et le bien-être par 9%. Ces ratios sont toutefois à relativiser par rapport aux 17% qui invoquent le climat social et aux 79% qui se dotent d’une organisation du temps de travail. Gestion de la charge de travail et optimisation de l organisation du travail sont mentionnés à la marge.

L’accompagnement de proximité est cité (3%). Pour parvenir à de meilleures situations, les sociétés privilégient dorénavant le coaching (30%).

Enfin, les conditions de travail (80%), les  conditions de santé et de sécurité au travail (56%),  l’environnement de travail (44%), les TMS – Troubles Musculo-Squelettiques (16%), la pénibilité au travail (9%) sont la cible de toutes les attentions en interne et/ou chez les sous-traitants & fournisseurs. On appréciera le fait que des espaces de discussion sur le travail soient mis à disposition (MAROC TELECOM).

On regrettera que la réduction de la pénibilité, la notion de « qualité des  relations de travail » ou « qualité des relations humaines » ne soient citées que par 2% des sociétés.

Enfin, 6% indique le label Great place to work.

 

Près de la moitié des salariés considère la Qualité de Vie au Travail comme un critère essentiel de motivation dans leur travail. C’est le constat relevé par Parlons RH (avril 2016).

 

Comme illustrations, on citera…

VICAT

Par le travail en équipe, le coaching, les formations et le partage des meilleures pratiques, les objectifs sont d’identifier les talents féminins, (…)

Le management direct et de proximité, toujours ouvert aux échanges avec le personnel, est un des facteurs clé de succès du dialogue social et de ce bon climat social. (…) Aucun événement significatif n’est venu perturber le dialogue social ou le climat social

(…) la prise en compte dans l’élaboration des produits, très en amont, de la pénibilité au travail pour nos propres employés ainsi que pour ceux de nos clients dans la mise en oeuvre des solutions.

world-1185076__180(…) le Groupe renforce sa culture santé sécurité (…) Les analyses d’accidents, les supports de sensibilisation, les outils de communication et tous les documents en matière de prévention, de santé et de sécurité sont mis en commun sur une base de données en réseau accessible aux préventeurs et aux managers. (…)  le plan de formation du Groupe est resté concentré sur la sécurité et la santé au travail, l’environnement, l’optimisation des performances industrielles et la performance commerciale.

 

ACCOR

Améliorer la qualité de vie au travail et promouvoir la santé (…) Suite à une enquête sur les risques psychosociaux et à l’élaboration d’un diagnostic pénibilité, un accord sur la santé et les conditions de travail au sein de l’hôtellerie a été signé en France en septembre 2013  pour une durée de trois ans.

 

(c) loreal.fr

(c) loreal.fr

L’OREAL

Les conditions de travail, définies dans le code de conduite sont contrôlées notamment sur les sites de production des fournisseurs (94 audits ont été réalisés en 2015). 6 sites fournisseurs font l’objet d’un programme ciblé d’accompagnement.

 

 

TELEPERFORMANCE

(…) ces enquêtes ont été menées auprès de plus de 100 000 salariés dans 41 pays. Elles permettent de continuer à déployer de nombreuses procédures pour améliorer les conditions de travail et d’intégration des collaborateurs (…)  permettent d’adapter les conditions de travail aux caractéristiques psychophysiologiques des salariés.

(c) teleperformance.com

(c) teleperformance.com

Satisfaction des salariés. Une enquête de satisfaction des salariés de grande envergure est réalisée chaque année. (…)  et améliorer tout ce qui permet de générer reconnaissance et satisfaction des salariés.

Le taux d’absentéisme moyen s’élève à 7, 3%(contre 7, 1%l’an dernier) avec quelques disparités en fonction de l’environnement social et réglementaire local:

Cette politique s’appuie sur un management de proximité et de larges enquêtes de satisfaction auprès de ses collaborateurs. (…) espaces communs, zones de travail, espaces de formations, espaces détente et de repas (cafétéria, salle de pause) et délivre des préconisations en termes d’éclairage, d’acoustique, de technologies de l’information et de la communication, de sécurité, de management de proximité

(…) Passion 4u est une initiative mondiale pour promouvoir le bien-être et une meilleure qualité de vie au travail, grâce à la sensibilisation à des sujets liés à la santé et à la réduction du stress des collaborateurs. (…) encourager la reconnaissance

 

FAURECIA

L’engagement de Faurecia en matière de sécurité et des conditions de travail se traduit par une diminution constante du nombre d’accidents du travail depuis 2003.

Les maladies professionnelles déclarées dans l’ensemble du Groupe concernent essentiellement des troubles musculosquelettiques. (…) des démarches ont été engagées par Faurecia depuis plusieurs années pour mieux prendre en compte la pénibilité des postes (…)  66%des maladies professionnelles enregistrées au sein reconnus par les instances appropriées.

 

LAFUMA

(..) analyses par des groupes de salariés visant à améliorer les conditions de travail. (…) il est apparu que des conditions de travail pénibles pouvaient exister notamment dans les fonctions logistiques:

(…) un accord sur la prévention de la pénibilité au travail (Sherpa Logistique…); Suite à ces audits, un rapport évaluait la performance sociale et environnementale des sous-traitants

 

KORIAN

Le 26 janvier 2012, Korian a négocié en France avec ses partenaires sociaux un accord de Groupe concernant l’ensemble des établissements, filiales et sous-filiales détenues à plus de 50% en France, relatif aux conditions et à la pénibilité au travail. Cet accord a notamment pour objet d’identifier l’ensemble des risques professionnels inhérents au secteur d’activité (risque de TMS, infectieux, psycho-sociaux, chimique, etc.) et de définir les mesures de prévention et de correction – tant au niveau physique que mental – liées aux conditions de travail. (…) ce que l’ambiance de travail au sein des établissements soit en constante amélioration. (…) Phönix adhérait ainsi au programme great place to work, (…)

 

A customer pushes a shopping cart along an aisle at a Casino supermarket in Paris, France, on Thursday, July 21, 2011. Casino Guichard Perrachon SA's board said a proposal by GAMA to merge Cia. Pao de Acucar with Carrefour SAÕs Brazil unit is contrary to its own and investors' interests. Photographer: Fabrice Dimier/Bloomberg

Casino supermarket in Paris, France, 2011 Photographer: Fabrice Dimier/Bloomberg

CASINO GUICHARD

Cette étude a permis de confirmer les attentes des collaborateurs quant à l’engagement social et solidaire de GPA, la qualité de vie, (…) en avril 2015, en France, un accord sur la durée du travail, les avantages sociaux et les conditions de travail prévoyant, entre autre, une amélioration significative des dispositifs en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ainsi que sur l’équilibre vie professionnelle vie privée,

 

CREDIT MUTUEL ARKEA

Un baromètre de la qualité de vie au travail a été lancé fin 2015 sur le périmètre de l’unité économique et sociale (représentant près des trois quarts des salariés du groupe), (…)

 

INTERPARFUMS

En vue de se conformer à la nouvelle législation relative à la pénibilité du travail, (…) 2011 Trophée «Great Place To Work » – Prix spécial de l’Inspiration

 

lire la partie (1), la partie (2), la partie (3)

(1) Autorité des marchés financiers

convergenceRSO

 

 

 

Notre méthode d’analyse 

Sur les documents de référence 2016 & 2015, LOG’ins Consultants a appliqué sa méthode d’analyse via sa gamme de services ConvergenceRSO, qui comprend :

  • un positionnement relatif (par comparaison avec un panel) > Quartile d’un panel de contenus similaires (standard ou personnalisé).
  • un positionnement détaillé, relevant d’expressions terminologiques (ET) et d’expressions voisines (EV) de l’univers de référence normatif.

Comment situer la communication (sociale, sociétale, environnementale…) des DDR par rapport à l’ISO 26000

Pour illustrer les résultats, nous vous invitons à lire notre livre blanc  Téléchargez le Livre Blanc (jan15) et à parcourir les pages de notre blog ConvergenceRSO et sa rubrique Cotation

Autres sources d’information :

Nos actualités 

… Notre curation RSO

… Les impacts des décisions sur la santé et l’environnement (actualités RSE/RSO)

L’Effet Papillon ou la Représentation de l’influence d’un phénomène sur une situation ultérieure… (actus du Web)

Twitter : #docderef

images : Pixabay, shutterstock, GIR, Getty-images

 

Biblio

Comité 21… Cahier Bien-être et Développement durable

Parlons RH

 

lien court : http://k6.re/sforu

Indice du progrès social : les 10 pays africains les mieux classés

L’ONG américaine The Social Progress Imperative a publié la troisième édition de son rapport annuel évaluant le progrès social à travers le monde. Retour sur les performances des pays africains. Dans sa dernière étude, publié le 8 avril et intitulée Social Progress Index 2015, l’ONG américaine The Social Progress Imperative mesure ‘l’indice du progrès social’ de 133 pays

Source: economie.jeuneafrique.com

(…) Le rapport définit le progrès social comme étant « la capacité d’une société à répondre aux besoins humains fondamentaux de ses citoyens, en leur permettant d’améliorer leur qualité de vie et de créer des conditions permettant à l’ensemble des individus d’atteindre leur plein potentiel ».

 

Les pays scandinaves (la Norvège, la Suède, l’Islande et la Finlande) figurent au sommet de ce classement, accompagnés du Canada, de la Suisse et de la Hollande.

 

Maurice, qui occupe la 36ème place du classement, est le pays d’Afrique enregistrant l’indice le plus élevé (73,66) et figure parmi les pays à l’indice du progrès social « moyen-supérieur », aux côtés de la Grèce et l’Argentine.

See on Scoop.itPertinences sociétales

L’OCDE invite les internautes à définir la qualité de vie

See on Scoop.itPertinences sociétales
Sécurité, revenus, emplois, environnement: quels sont les critères qui forgent la qualité de vie? C’est la question posée par l’OCDE aux internautes des pays membres de l’organisation.

congruence-RSO‘s insight:

L’indice le plus connu en la matière est l’IDH, indice de développement humain, qui s’appuie sur trois éléments clefs (espérance de vie, niveau d’éducation, parité de pouvoir d’achat). Mais l’IDH parvient-il réellement à définir la qualité de vie d’une population d’un pays? Doutant de sa pertinence, l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique) a défini son propre indice en 2012: l’OCDE Better Life Index.

 

La santé est le critère n°1 des Suisses ayant actuellement répondu au questionnaire de l’OCDE dans la définition de la qualité de vie.

 

Et vous ? … répondez au questionnaire en ligne sur la page d’accueil « Better Life Index »

 

See on www.bilan.ch

Journée mondiale de l’environnement : à quoi sert-elle ?

See on Scoop.itPertinences sociétales

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement est à l’origine de cette journée internationale du 5 juin. Son but est de soulever  les questions essentielles de la protection de l’environnement et ses conséquences sur la qualité de vie des populations et la survie de notre planète.

 

L’organisme met en exergue des « points noirs » à traiter de toute urgence, parmi lesquels la lutte contre la destruction de la couche d’ozone, la lutte contre la déforestation, la préservation de la qualité des réserves d’eau et la lutte contre la désertification et la sécheresse. L’édition 2014 met en avant la protection des petits insulaires en développement (PEID), autrement dit les petites îles à l’écosystème fragile.

See on actualite.lachainemeteo.com

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter