Management. Le partage des connaissances est un enjeu crucial

Quel que soit le secteur, la création, l’utilisation et le partage des connaissances est cruciale pour permettre à l’entreprise de se doter d’un véritable avantage concurrentiel. Mais comment procéder ? Une étude recommande d’opter pour une méthode au cas par cas, tenant compte de la motivation et du niveau d’autonomie de chaque collaborateur.

Par Oscar Llopis, professeur assistant en stratégie et en innovation à Rennes School of Business et Nicolai J.

L’objectif : améliorer la satisfaction et le sentiment de reconnaissance des collaborateurs en facilitant le partage du fruit de leur travail, et permettre à l’entreprise de bénéficier de ces échanges intra-organisationnels. Il faut trouver une approche adéquate afin d’adopter soit une politique globale pour créer des conditions de travail optimales, soit, comme suggéré dans l’étude exposée, une réponse plus individuelle aux besoins et aux motivations de chacun.

Source : Management. Le partage des connaissances est un enjeu crucial

Publicités

L’épuisement professionnel ne serait pas seulement causé par le travail

Un article paru sur le site « Techno Science » le 20 septembre 2014 aborde une récente étude menée par le Professeur Steve Harvey, professeur de management et doyen de l’École de gestion John-Molson à Concordia  et par le Professeur Alain Marchand, professeur à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal, publiée dans la revue Social Psychiatry and Psychiatric Epidemiology, étude consacrée à l’influence du cadre de vie dans la survenue de l’épuisement professionnel.

 

En une phrase, selon cette étude, l’épuisement professionnel ne serait pas seulement causé par le travail.

Source: www.stress-info.org

(techno-science) …Ainsi, les personnes moins sujettes aux problèmes de santé mentale seraient celles qui vivent en couple avec de jeunes enfants et ont un revenu de ménage supérieur, peu de conflits travail-famille et un accès facile à un réseau social de soutien hors du travail.

Bien sûr, les facteurs professionnels demeurent importants. À preuve, on recense moins de problèmes de santé mentale lorsque les employés sont encouragés au travail, que leurs attentes en matière de reconnaissance professionnelle sont satisfaites et que leur emploi semble assuré. L’utilisation plus pertinente de leurs compétences limiterait également les risques de dépression; cela souligne l’importance d’attribuer des tâches stimulantes.

See on Scoop.itRisques, Santé, Environnement