La loi sur le devoir de vigilance des donneurs d’ordre est votée

Au niveau international, le G7 de 2015 avait déjà abordé le sujet et encouragé les entreprises à améliorer la transparence et la « responsabilité » de leurs chaînes d’approvisionnement.

Article 1er : « Le plan comporte les mesures de vigilance raisonnable propres à identifier les risques et à prévenir les atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l’environnement, résultant des activités de la société et de celles des sociétés qu’elle contrôle […], directement ou indirectement, ainsi que des activités des sous-traitants ou fournisseurs avec lesquels est entretenue une relation commerciale établie, lorsque ces activités sont rattachées à cette relation. »

 

Nous rappelons que le « devoir de vigilance » est abordé dans la norme de comportement ISO 26000:2010, notamment en termes de domaines d’action liés aux questions centrales (droits de l’Homme, responsabilité sociétale, redevabilité et transparence, relation avec les parties prenantes…). La norme en donne la définition suivante : « démarche globale, proactive d’identification, visant à éviter et atténuer les impacts négatifs sociaux, environnementaux et économiques, réels et potentiels, qui résultent des décisions et activités d’une organisation sur tout le cycle de vie d’un de ses projets ou activité. »

Source : La loi sur le devoir de vigilance des donneurs d’ordre est votée – Stratégies Logistique

Ovseo : Gloria Paraiso-Jossou sur les pratiques RSE au Sénégal

Le panel RSE au Sénégal/Afrique et ODD présenté par la directrice de RS Consulting lors de la cérémonie de lancement officiel des activités de l’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (Ovseo) et présidée par Mme Ramatoulaye Dieng Ndiaye a permis « d’apprécier les  pratiques de la RSE/RSO au Sénégal à la lumière de la norme l’ISO 26000 et  à  l’aune des ODD », a martelé Mme Paraiso-Jossou. Qui poursuit que ce « panel a non seulement permis de découvrir la norme « hors norme » qu’est l’ISO 26000 considérée comme la référence sur le plan international en matière de responsabilité sociétale, mais également a permis de situer la perception qu’ont les entrepreneurs sénégalais en particuliers, et africains en général de la RSE/RSO ».

Source : Étiquette – ISO 26000

Où en est la RSE au Maroc?

A l’occasion d’un prochain colloque sur la RSE, retour sur cette manière de penser l’entreprise et état des lieux de ce qu’il se fait au Maroc.

 

Organisé par le cabinet de conseil en RSE Déclic et la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM), l’événement a pour but de vulgariser le concept de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) auprès des entreprises marocaines en invitant des sociétés qui ont déjà initié une démarche RSE.

Source: telquel.ma

On reproche souvent aux entreprises d’utiliser la RSE comme moyen de communication, c’est ce qu’on appelle le « greenwaching ». Et Radia Cheikh Lahlou [directrice associée de Déclic] ajoute, « dans certaines démarches RSE, il y a du cosmétique mais les démarches de stricts ‘greenwaching’ sont de moins en moins possibles, les parties prenantes le font savoir ». Elle fait par exemple référence aux ONG qui épinglent souvent de grandes multinationales lors de leurs campagnes de publicité. On pense par exemple à Green Peace qui avait parodié une vidéo de Dove pour critiquer son utilisation de l’huile de palme.

 

Depuis 2007, la CGEM décerne un label RSE. Aujourd’hui, 69 entreprises sont labellisées. La certification est vérifiée régulièrement, et des entreprises l’ont déjà perdue.(…) Après une visite de travail il y a quelques années, le CNPS [Conseil national du patronat du Sénégal] a pris le label RSE de la CGEM comme modèle pour en instaurer un au Sénégal.

See on Scoop.itPertinences sociétales

…le Conseil de l’UE adopte la directive sur la publication d’informations extra-financières

Le Reporting extra-financier est un élément fort du changement vers une économie mondiale durable basée sur la combinaison d’une rentabilité à long terme tout en assurant une justice sociale et la protection de l’environnement. Le reporting contribue également à la transparence des entreprises sur leurs impacts envers la société.
En date du 29 septembre 2014, le Conseil de l’UE a adopté la directive sur la publication d’informations extra-financières faisant suite à l’adoption de ce projet par le Parlement européen en février 2014. Tous les pays à l’exception de l’Estonie ont voté pour. La directive européenne représente la première législation continentale sur le reporting de l’information non-financière. Les parties prenantes comme les actionnaires, les investisseurs mais aussi plus largement les citoyens seront bénéficiaires de cette mesure. La directive doit désormais être publiée au Journal officiel de l’UE et entrera en vigueur dans 20 jours.

Source : blog-materiality-reporting.com

lire les communications de l’UE… Rapports non financiers, Responsabilité sociale des entreprises: une nouvelle stratégie de l’UE pour la période 2011-2014

lien court : http://wp.me/p2OxiV-g5

Altran, rapport RSE 2013 : la culture de l’innovation…

Dans son Rapport RSE 2013, publié début juillet 2014, ALTRAN se présente comme le ″Leader mondial du conseil en innovation et ingénierie avancée″.

 Altran accompagne les entreprises dans leurs processus de création et de développement de nouveaux produits et services….[et] a pour ambition de promouvoir l’innovation technologique au service de l’intérêt général.

Notre objectif est de partager une vision commune, le souhait d’une démarche responsable de progrès permanent, durable et mesurable, s’appuyant sur des valeurs simples et fortes dans lesquelles chaque collaborateur peut se reconnaître et se projeter.

Philippe Salle, président-directeur général.

 

ALTRAN_RSE_2013_FR

Éclairage sur les domaines clés du rapport

On retiendra la mise en avant de 3 domaines (l’innovation, le développement, les engagements), ainsi que la mise en place d’une approche globale visant à répondre à l’excellence recherchée par les clients et le ″bien-être recherché par les collaborateurs″.

  • L’innovation : ″En 2013, l’innovation, notre ADN, était une nouvelle fois au cœur de nos actions… N O U S sommes des Innovation Makers. ″.

La promotion de l’innovation se traduit par :

les expertises des collaborateurs ; l’esprit d’innovation; les programmes & innovation ; l’analyse des impacts du conseil en innovation ; le blog innovation-makers.com; les concours d’innovation interne; l’ Innovation Makers Award ; la création d’innovations responsables

A travers son métier, le conseil en innovation et en ingénierie avancée, Altran interagit avec ses parties prenantes et développe des outils d’échange permettant l’information, la consultation et le dialogue.

 

  • Le développement : technologie et compétences.

Altran accompagne

les entreprises dans leurs processus de création et de développement de nouveaux produits et services.

le développement de projets innovants auprès des collaborateurs, à travers le mécénat de compétences et les partenariats.

Altran développe

des programmes centrés sur les parcours de carrière, la gestion de la performance, la formation et le développement des ressources humaines.

… et aide des jeunes talents dans le développement de leur projet entrepreneurial.

 

  • Les engagements dans le respect des dix principes du Pacte mondial

Depuis 2009, Altran soutient les dix principes du Pacte mondial des Nations unies en matière de droits de l’homme, de normes du travail, de respect de l’environnement et de lutte contre la corruption.

A ce titre Altran ″renforce son engagement à contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d’emploi″  et ″en faveur de la diversité et de l’égalité des chances″; propose à chaque salarié  ″un parcours au sein de l’entreprise favorisant leur engagement et leur satisfaction″.

Au plan environnemental et pour la protection de l’environnement, le Groupe s’est engagé ″à développer plusieurs projets axés sur la mesure, la réduction des émissions de co2 et le développement de solutions innovantes plus respectueuses de l’environnement″.

Les attentes identifiées des parties prenantes deviennent des axes d’engagement et de progrès″ et constituent le cœur des actions envers ses clients, fournisseurs, actionnaires, collaborateurs.

Altran RSE2013_parties prenantes__60f3886d6c

Analyse des écarts entre le rapport RSE 2013 et le rapport RSE 2012

En ciblant les références sémantiques propres à chaque domaine, on notera des marges de progrès sur les domaines abordant la Société civile, les Techniques, le Contrôle, les Finances.

  • Droits civiques, Donation, Egalité, Femmes, Pouvoirs publics, Salariés/Collaborateurs, Syndicalisme …
  • Biocarburants, Energie, Matériaux, Métaux…
  • Charge, Mesures, Pression, Température…
  • Dépense, Etablissements financiers, Investisseurs, Dette…

On regrettera que les Communautés locales, la Législation et les droits, les Institutions soient peu ou prou détaillées.

En complément, les domaines suivants apparaissent en sous-éclairage :

  • Risques et Gestion des risques : Alerte, Prévention, Surveillance …
  • Environnement : Eco-conception, Recyclage…

On notera que la notion d’″espace de travail″ fort présente dans le rapport 2012 (1) a sémantiquement glissé vers ″lieu de travail″ [aménagement raisonnable du lieu de travail nécessaire à la réalisation de leurs missions].

(1) nombreux espaces de convivialité et de rencontres…. En créant un espace convivial, propice à l’échange, … espaces collectifs et collaboratifs plus propices à la créativité et à la qualité de vie au travail.

La convivialité a donné le pas au bien-être…

 

Nota : les constats et commentaires proviennent d’une analyse comparative entre le contenu du RDD2013 et celui des exigences de la norme internationale ISO 26000, via la méthode de cotation appréciative ConvergenceRSO de LOG’ins consultants

=> l’indicateur « Sim26k » de l’offre « ConvergenceRSO » de LOG’ins consultants situe le Rapport Développement Durable 2013 ALTRAN à 43% de convergence avec la norme internationale de comportement ISO 26000, et ce en progression par rapport à 2012.

=> l’indicateur « Ess26k » de l’offre « ConvergenceRSO » de LOG’ins consultants situe le Rapport de référence 2013 ALTRAN dans le 3° décile de son tout dernier panel 2013 de 33 rapports annuels.

 

 

Sources :

  • Rapport Responsabilité Sociétale de l’Entreprise – RSE 2013
  • Rapport Responsabilité Sociétale de l’Entreprise – RSE 2012
  • Pages institutionnelles : Rapport RSE 2013

 

On notera que…

Les exigences du Carbon Disclosure Project sont très complètes et précises. … Dans le cadre de son reporting RSE (comprenant le chapitre RSE intégré à son document de référence 2013 et son rapport RSE 2013), Altran a publié pour la première fois en 2014 des informations environnementales sur un périmètre suffisant pour être significatif, consolidées pour l’ensemble du Groupe et vérifiées par un tiers (avec un avis sur la sincérité). Ainsi, le périmètre des informations sur les émissions de CO2 a progressé d’un à dix pays entre 2011 et 2013. Ces dix pays représentent 82 % du chiffre d’affaires du Groupe en 2013.

Selon Frédéric Fougerat, directeur de la communication du Groupe « L’objectif d’Altran est de mieux mesurer les réductions d’émissions de CO2 obtenues grâce aux initiatives mises en oeuvre, et de définir des axes de progrès communs à tout le Groupe ».

Lire+…

Responsabilité sociétale : la norme ISO 26000 est confirmée en l’état pour une nouvelle période de trois ans

See on Scoop.it – LABELS Construction
“ Trois ans après la publication de la norme ISO 26000, l’examen de ce document de référence a conclu à sa confirmation en l’état. Un nouvel examen systématique…

Source: chabbic.tumblr.com

(…) Publiée en 2010, l’ISO 26000 vient de passer le cap de ses trois ans d’existence. Comme toute norme, elle a été soumise à un examen systématique par le comité à l’origine de sa publication, en l’occurrence le groupe de travail international sur la Responsabilité sociétale. Plusieurs possibilités s’offraient à lui : décider de l’annulation de la norme, de sa révision ou de son amendement, de sa confirmation en l’état ou se sa confirmation avec correction.

See on Scoop.itPertinences sociétales

Les enjeux inhérents de la RSE dans l’activité des entreprises en Afrique.

See on Scoop.itPertinences sociétales

(AfriqueCroissanceVerte) La Responsabilité sociale et environnementale (RSE) tend à devenir l’une des préoccupations majeures dans le cadre de l’activité des entreprises.

Retour avec Pierre Jacquemot, chercheur associé à l’IRIS, sur les enjeux inhérents à cette RSE dans l’activité des entreprises en Afrique.

congruence-RSO‘s insight:

(…) Les approches ont évolué depuis une décennie dans des cadres de plus en plus normatifs. Le renforcement des principes internationaux (OIT, OCDE, ONU), est une tendance de fond qui oriente à présent les entreprises françaises à l’étranger….De leur côté, les donneurs d’ordre, à l’instar de la SFI (filiale de la Banque mondiale), de la Banque africaine de développement (BAD) ou de la COFACE et de Proparco (filiale de l’Agence française de développement), demandent de plus en plus à ce que les entreprises soumissionnaires possèdent des qualifications RSE.

See on afriquecroissanceverte.com