• Articles récents

  • Archives

  • Méta

  • Publicités

Mini-Revue de presse RSO – mars 2013

Extraits des scoops   » Pertinences sociétales « ,  » Risques, Santé et Environnement « ,  » L’Effet Lepidoptera  » (mars 2013) – revue de presse RSE/RSO.

Développement durable.

  • Ministère de la protection de l’environnement. D’ici 2015, un système de gestion de base sera formé pour contrôler le risque environnemental engendré par les produits chimiques dangereux.
  • Le bilan des émissions de GES peine à s’installer dans les entreprises. Lire +
  • Un dépotoir chimique au fond de la mer : les milliers de tonnes d’armes chimiques immergées depuis 1945 représentent un danger mortel pour l’homme et pour l’environnement. Rongés par la corrosion,  les fûts et autres obus menacent de libérer leur cocktail empoisonné. Lire +
  • La justice européenne a tranché : les déchets sont des ressources. Le déchet n’est juridiquement plus systématiquement considéré comme une nuisance mais comme une ressource potentielle.
  • L’obsolescence programmée, bientôt interdite ? Le groupe écologiste du Sénat a déposé, le 18 mars, une proposition de loi pour lutter contre l’obsolescence programmée et faciliter la réparabilité des produits. Elle pourrait être intégrée à la loi de consommation, prévue avant l’été. Lire +
  • Immobilier de bureaux : le Newside, la performance environnementale [ HQE « Exceptionnel » et LEED « Platinum », labellisé BBC et en attente de la certification BREEAM « Excellent » ] au service des utilisateurs.  Lire +
  • Les prémices de l’agriculture urbaine. Les Nations Unis ont estimé récemment  que la population sur la surface du globe serait de 9 milliards de personnes à horizon 2050, soit une augmentation de près de 40% par rapport à la situation actuelle. Lire +

Normes & Lignes directrices.

  • Les outils pour accompagner l’utilisation de l’ISO 26000. Comment intégrer le Développement durable dans la stratégie des entreprises? … sélection d’outils, de bonnes pratiques et d’actualités sur le sujet. Lire +

XP X 30-029… ‘Méthodologie d’identification des domaines d’action pertinents et importants de la responsabilité sociétale d’une organisation’.

XP X 30-027 … Rendre crédible une démarche de responsabilité sociétale basée sur l’ISO 26000.

AA 1000 … Travaux relatifs à la fiabilité des données extra-financières.

  • Systèmes de management intégrés. Lire +

Les enquêtes annuelles sur l’application des normes de systèmes de management ISO (NSM) montrent une augmentation constante,dans le monde entier, du nombre des entreprises certifiées conformes aux normes ISO 9001(management de la qualité) et ISO 14001(management environnemental).

Si la taille de ces entreprises n’est pas précisée dans ces enquêtes,  on sait, par expérience, qu’aux Pays-bas et dans d’autres pays, les petites et moyennes entreprises (PME) sont de plus en plus nombreuses à se doter de multiples systèmes de management. Certaines ont du reste du mal à implanter les systèmes décrits dans les normes et auraient besoin d’aide.

Santé.

  • Les Français ont plus de pesticides agricoles dans le sang que les Américains et les Allemand, alors que l’Invs attribue 3000 décès par an à la pollution en France et que des médecins dénoncent la gravité de la situation et réclament des mesures sanitaires. Lire +
  • L’utilisation des médias sociaux comme source d’information sur la santé. Portail internet et santé… Lire +
  • Le gouvernement japonais fait pression sur les populations pour quelles retournent vivre dans les zones contaminées. Lire +
  • 59% du thon consommé aux Etats-unis n’est pas du thon… après le cheval dans les lasagnes, le scandale des étiquettes sur le poisson.  Lire +

Innovations.

  • Les smart grids ou réseaux intelligents en français : l’innovation qui devrait booster l’emploi dans le secteur de l’énergie.  Les smart grids sont des réseaux électriques capables de contrôler, d’analyser et d’ajuster de manière adéquate les flux d’énergie entre les fournisseurs et les consommateurs. Un dispositif innovant à la fois écologique, économique et porteur d’avenir en matière d’emploi,  qui suscite l’intérêt des pouvoirs publics. Lire +

Ressources humaines.

  • L’imbrication de la qualité de vie au travail et de la vie privée : une enquête sur la qualité de la vie de l’INSEE a permis d’examiner la plupart des indicateurs de qualité de vie définis dans le rapport Stiglitz, Sen, Fitoussi, … dont les risques psychosociaux. Lire +
  • Deux accords d’entreprise clés ont été signés par la direction et les organisations syndicales de l’Apec.

Le premier concerne la prévention des Risques Psychosociaux (RPS), le second accord porte sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, portant sur quatre domaines d’action : l’embauche, la promotion professionnelle, la rémunération ainsi que l’articulation entre activité professionnelle et exercice de la responsabilité familiale.

  • La qualité de vie au travail : vers un renouvellement des politiques RH. Ce séminaire de formation vise à présenter aux acteurs RH et dirigeants d’entreprise les travaux conduits par le réseau Anact sur les démarches de qualité de vie au travail. Lire +

Observatoire rse.

  • British airways récompensée pour son programme de responsabilité sociétale. Lire +
  • 600 assureurs africains appellent les États à mettre en place des Fonds de garantie automobile. Les assureurs africains membres de la FANAF ont planché durant trois jours sur le thème : Assurance et risques sociaux. Lire +
  • La FANAF (Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines) s’engage dans la lutte contre la fraude  et décide d’associer les parties prenantes (autorités de tutelle, médecins experts et agents d’affaires) aux processus d’indemnisation des victimes. Elle prévoit que l’indemnisation des victimes soit directement libellé au nom des bénéficiaires et non des mandataires.
  • Les dix géants de l’agroalimentaire et leurs politiques sociales. Oxfam publie un classement des entreprises du secteur alimentaire et des boissons selon leurs politiques sociales. Lire +

Les dix sociétés restent excessivement opaques concernant leurs chaînes d’approvisionnement agricoles, ce qui rend leurs déclarations en matière de développement durable et de responsabilité sociale difficiles à vérifier.

Nestlé et Unilever font preuve de la plus grande transparence quant aux pays dans lesquels elles s’approvisionnent. Cependant, aucune société ne fournit suffisamment d’informations sur leurs fournisseurs.

Selon ISO 26000, ‘une organisation peut améliorer la crédibilité de ses déclarations concernant la chaîne d’approvisionnement en dressant la liste des endroits où ont lieu les activités. ‘Le lancement de la campagne Oxfam la face cachée des marques aura lieu dans une douzaine de pays, dont les États-unis, la Chine,le Brésil et des pays européens.

  • Actions contre le travail des enfants. L’initiative s’inscrit dans un plan d’action défini par Nestlé en réponse à un rapport rédigé par la Fair Labor Association(FLA) sur la chaîne d’approvisionnement de la société dans le pays d’Afrique de l’ouest. Lire +

Gouvernance.

  • Les patrons suisses sauteront sans parachute. Le peuple suisse a accepté à une large majorité, le 3 mars dernier, l’initiative populaire lancée par M.Thomas Minder qui vise à limiter les rémunérations des dirigeants de grandes entreprises. Lire +
  • L’institut HLM de la RSE installe son conseil d’orientation. Quelle gouvernance et quel dialogue avec les parties prenantes l’organisme HLM engagé dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) doit-il mettre en oeuvre et comment définir la responsabilité de l’action de celui-ci vis-à-vis de son territoire. Lire +
  • RSE/RSO : le Libor manipulé ?! …Une juge américaine doit décider si les banques peuvent être poursuivies. Seize établissements sont accusés d’être en « cartel » pour manipuler le taux interbancaire. Le nouveau ‘système de gouvernance sociétale’ est à l’oeuvre ! Lire +

“La ‘pression sociétale’ conjointement exercée sur la ‘eréputation’ des ‘organisations mondialisées’ par les normes internationales, la Justice et le buzz des ‘parties prenantes’ sur les ‘Réseaux sociaux’ pourrait bien amener prochainement même les organisations les plus récalcitrantes à ajuster significativement leurs comportements et leurs pratiques.

  • Les restrictions d’Israël sapent l’économie palestinienne. De nombreux Palestiniens en âge de travailler n’ont pas la possibilité de développer les compétences professionnelles susceptibles de les rendre compétitifs dans l’économie mondiale. C’est ce qu’indique un rapport de la Banque mondiale publié mardi 12 mars, avant une réunion de donateurs prévue le 19 mars à Bruxelles. Lire +

Selon ISO 26000,’pour favoriser le développement du capital humain les organisations peuvent… mettre à profit la politique  et les initiatives sur le lieu de travail pour améliorer les capacités et l’employabilité des personnes’.

‘Par définition,l’employabilité concerne les compétences et les qualifications qui permettent à une personne d »obtenir’ et de ‘conserver’ un travail décent.

  • Le Womens Network pour développer les compétences : General electric(GE) soutient les employées dans le développement de leurs compétences et de leur carrière professionnelle. Il existe plus de 150 centres Women’s Network dans 43 pays, avec au moins 20 000 membres actives à travers le monde.  Lire +

Initiative locale.

  • L’Insertion veut gagner la confiance des entreprises. Un ‘P’tit Déj entreprises’ a été organisé par trois SIAE (Structure d’insertion par l’activité économique) que sont l’Agerad, les Compagnons Bâtisseurs et Viti Gironde. Lire +
  • Mieux vaut penser le changement que changer de pansement. Alors que Guillaume Porcheron, chargé de mission développement durable pour la ville de Vélizy-villacoublay, nous conduit, nous journalistes et blogueurs, avec son minibus à Vélizy, il nous parle de sa ville, de ses mutations, de son avenir. Et d’après ce que j’ai pu en voir, ça bouge et ça innove à Vélizy ! Tracer des axes de réflexion, décliner des orientations en considérant que toutes les solutions peuvent s’inspirer de la nature, c’est le principe du biomimétisme. Un principe qui pourrait sans doute être adapté à la ville de demain. Lire +
  • Initiative locale … pour aider les ‘groupes vulnérables’ en grande précarité.  Le conseil municipal de Herstal en Belgique a pris la décision d’interdire au supermarché local Carrefour de jeter ses invendus et l’obliger d’en faire don aux associations d’aide alimentaire. Lire +
  • Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires. « Quels dispositifs de gestion pour les entreprises sociales et solidaires?  La recherche éclairée par la méthode des cas« . C’est le sens de l’appel à communications lancé pour la 1ère Journée de Recherche Internationale GESS (Gestion des entreprises sociales et solidaires) organisée par l’Institut de Recherche en Gestion (IRG,Université Paris-Est) le 12 décembre 2013. L’appel court jusqu’au 30 juin 2013. Lire +
  • Camif lance la consolocalisation. Lire +
  • Le 9 avril prochain, la Chambre régionale de l’économie Sociale lancera officiellement le site www.achats-responsables-ca.org… Ce site est le fruit d’un travail collaboratif entre la CRESCA, les SIAE (structures d’insertion par l’activité économique), le Conseil régional, la DIRECCTE et la MACIF. Lire +

Concilier développement économique et développement social urbain.  L’Institut Jacques Delors, introduit la journée « Concilier développement économique et développement social urbain: la place des chefs de projet politique de la ville »,organisée par le centre de ressources »Profession Banlieue ».

Handicap.

  • Handicap : lancement du réseau social professionnel de tous les talents

Talenteo et Yupeek connectent le handicap au web 2.0 en lançant le réseau social professionnel de tous les talents carrefour collaboratif et accélérateur de rencontres entre professionnels en situation de handicap en veille,en recherche d’emploi; et les missions handicap, les entreprises et les recruteurs.

Programmes.

  • Le PNUE, Programme des nations unies pour l’environnement, a publié son troisième rapport sur l’Avenir de l’Environnement en Afrique. Lire +

Le rapport sur l’Avenir de l’environnement en Afrique, constate que statistiquement 28% des maladies en Afrique sont liés aux risques environnementaux. La diarrhée, les infections respiratoires et le paludisme représentant 60% des impacts connus de l’environnement sur la santé. On notera que les solutions proposées en réponse aux préoccupations convergent avec les recommandations de l’ISO 26000.

  • Engagés durablement pour le Développement durable : tous les ans depuis 2002, le Ministère de l’écologie, du Développement durable et de l’énergie orchestre la semaine du Développement durable. Cette année, le rendez-vous est fixé du 1er au 7 avril avec pour thème, la transition énergétique. Lire +
  • Lancement d’un programme de bourses d’étude pour accélérer la transition vers l’économie circulaire. Lire +

La Fondation Ellen Macarthur et The Schmidt Family Foundation s’unissent aux plus grandes universités mondiales pour former la prochaine génération de dirigeants. Les deux organisations lancent un programme de bourses d’étude pour accélérer la transition vers l’économie circulaire.

 

Groupe social.

  • Les réseaux féminins en quête d’influence. Lire +
  • MAROC : la participation féminine à la mise en œuvre de la Constitution. Lire +
  • Femmes de mérite dévoile ses finalistes. Près de 150 personnes ont récemment assisté, au Capitole de Québec, au dévoilement des finalistes du concours Femmes de mérite organisé par la YWCA Québec. Ainsi 33 finalistes réparties dans 11 catégories se sont fortement démarquées. Lire +

 

Observatoire rse.

  • Publication du 6ème baromètre Organisation internationale du travail : 3 actifs sur 10 déclarent avoir été victimes d’au moins une discrimination dans le cadre de leur activité professionnelle. Lire +

L’étude consacre un Focus aux discriminations à l’égard des seniors (p.28),  lesquelles sont jugées unanimement graves. Le refus d’embauche ou de formation des plus de 50 ans, ou leur mise au placard, sont jugés comme des comportements inacceptables. Il s’agit néanmoins de pratiques qui tendent à devenir courantes.

  • Entrepreneuriat social’ : qu’est-ce qui motive les jeunes ? Favoriser le progrès sociétal, renforcer les conditions de vie des personnes dans le besoin : les jeunes aspirent au changement via l’entrepreneuriat social, relève l’association Enactus, à l’origine d’un état des lieux sur le sujet. Lire +
  • Vers une nouvelle consommation: Terra Nova publie un rapport pour réinventer l’abondance. Lire +
  • Une promotion interne efficace de la responsabilité sociale des entreprises permet d’attirer et de conserver les meilleurs employés. Lire +

E-réputation.

  • Comment Findus tente de rétablir sa réputation sur le web. Le géant suédois du surgelé ne veut plus entendre parler « d’affaire Findus ». En France, il a confié à une agence d' »e-réputation »le soin de « nettoyer » la toile des mentions gênantes. Une pratique efficace ! Lire +

Dynamique sectorielle.

  • Maison Moderne signe la Charte de la diversité. L’éditeur de paperjam, qui compte 12 nationalités différentes parmi ses employés, est engagé désormais officiellement dans la promotion de la diversité. Lire +

Insolite.

  • La culture de la stupidité serait à l’origine de la crise financière de La City. Une étude anglo-saxonne (À stupidity-Based Theory of Organizations] note que l’intelligence des salariés est découragée systématiquement en temps de crise.  Lire +

Extraits des scoops   » Pertinences sociétales « ,  » Risques, Santé et Environnement « ,  » L’Effet Lepidoptera  » (mars 2013) – revue de presse RSE/RSO.

Publicités

Les groupes vulnérables … nouvelles parties prenantes des processus décisionnels

La norme NF ISO 26000, parue en novembre 2010, définit l’expression « Groupe vulnérable » comme un « groupe d’individus partageant une ou plusieurs caractéristiques qui constituent la base d’une discrimination ou de circonstances défavorables en matière sociale, économique, culturelle, politique ou touchant à la santé … « . … ou « en situation de risque« . Le « groupe d’intérêt spéciaux » (1) des personnes âgées en fait partie.

Si l’on aborde la « collectivité » (immeuble, lotissement, territoire urbain, territoire rural, couronne périurbaine …) comme une « Organisation« , la sphère des personnes âgées représente un des chaînons, fragilisé par le risque d’isolement et la paupérisation dans certains quartiers. La norme précise que « … toutes les parties prenantes d’une organisation n’appartiennent pas à des groupes organisés qui ont pour but de représenter leurs intérêts face à des organisations spécifiques. » … Négliger ou ignorer de nombreuses parties prenantes non organisées est un facteur de risque supplémentaire pour la société civile et les générations futures.

S’agit-il d’une discrimination ? La norme relève que, dans les pratiques, « … la discrimination peut également être indirecte …  » tant au plan de la Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs, qu’au plan du développement local

La norme s’appuie sur le guide 71 de l’ISO/CEI (2) adressé aux normalisateurs et destiné à répondre aux besoins des personnes âgées … Elle précise que « les capacités des individus dans un groupe d’âge donné sont très variables. »

Au plan local, l’attention et le soutien apportés aux personnes âgées, les modalités de leur prise en charge, les événements ciblés à leur attention … résultent de la formulation d’une politique socio-économique, recommandée par Agenda 21… »il convient de modifier les institutions de manière à ce que les personnes âgées ne soient pas entièrement tributaires de leur famille ».  Ces améliorations reposent … « sur l’instauration de liens d’association entre les secteurs public, privé et communautaire … » et sur la participation des personnes âgées au processus décisionnel.

L’ensemble de ces démarches doit s’inscrire dans les principes d’action, précise le programme ACTION 21 de la Conférence des Nations Unies, adressé aux gouvernements.

L’analyse de la structure démographique d’un territoire est donc essentielle.

(1) cf. Agenda 21

(2) ISO/CEI Guide 71:2001, Principes directeurs pour les normalisateurs afin de répondre aux besoins des personnes âgées et de celles ayant des incapacités.

Les personnes âgées, … un précieux nœud de réseau !

 silhouettes-827423__180La définition d’une personne âgée dépend du contexte, sachant que le vieillissement est un processus progressif, précise la plate-forme Wikipédia, mais résulte d’un « construit social » selon certains sociologues. L’OMS (1), comme la réglementation française, définit une personne âgée à partir de 60 ans. Serge Guérin (2), sociologue, classifie quatre types de seniors.

Toute une palette de termes désigne les personnes âgées : senior, 3ème âge, 4ème âge ou grand senior, jeunes vieux, vieux, grand âge  …  et, eu égard au vieillissement de la population, invite au questionnement sur leur « rôle » dans la société civile et sociale.

Dorénavant, le jeune retraité s’investit dans des missions sociales et de proximité, prend en charge des actions familiales (… ses petits enfants en aidant les jeunes parents, … ses parents en portant attention au 4ème âge) … et se trouve ainsi « responsabilisé« . Ne s’agit-il pas d’un « marqueur sociétal » ? La stabilité spatiale de sa situation procure ainsi un point de raccrochage pour les « nomades » (la génération Y).

D’autres exemples illustrent cette nouvelle fonction de « pivot » : actions et relations de voisinage, liens avec les commerces de proximité, engagement associatif, veille locale, démarche d’une reconnaissance envers ses aînés, aide sociale …

Il convient qu’une société, à des fins de continuité, ne « néglige » pas ce groupe fragile, à la fois mémoire et héritage.

(1) Organisation Mondiale de la Santé.

(2) « L’invention des seniors » (Hachette Pluriel, 2007)

lien court : http://wp.me/p2OxiV-O

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter