Rendre accessible les produits locaux

Sensibiliser et rendre accessible, y compris aux plus précaires, les produits locaux : voilà le défi que se sont lancées dix instances territoriales et associatives.

150 familles ont déjà bénéficié de deux achats groupés passés à titre « expérimental ». Lancé, ce projet d’alimentation durable et pour tous doit maintenant se structurer. Une réunion décidera de son avenir le 25 février.

Source : L’Est Républicain

Permalien :https://wp.me/p2OxiV-PO

Publicités

Les communautés Emmaüs

Les communautés Emmaüs, solution de dernier recours pour les plus démunis

Entièrement indépendantes, ces structures accueillent des personnes aux profils variés et sans limite de temps, contre la seule promesse d’effectuer leurs heures de travail obligatoires. Reportage à Longjumeau, dans l’Essonne.

Pour devenir « compagnon », comme on appelle les membres des communautés Emmaüs, il suffit d’être majeur et d’accepter de travailler : aller récupérer les objets ou meubles donnés par des particuliers,  tenir la caisse de la boutique où ils sont vendus, participer aux tâches ménagères, etc. « L’exclusion démolit les gens. Lorsqu’ils arrivent chez nous, il faut tout reconstruire, affirme Patrick Azra. Les compagnons sont des personnes dont la société ne veut pas, qui réparent des objets dont la société ne veut plus et ainsi, se réparent eux-mêmes. »

Remarquable définition !

Source : leparisien.fr

150 initiatives solidaires à découvrir à Paris cet été

Depuis sa création en 2017, sous l’impulsion de la ville de Paris, Les Canaux, est une véritable vitrine de l’innovation sociale et écologique à Paris. Le lieu a pour vocation de sensibiliser le public aux enjeux de la ville durable et solidaire, au commerce responsable et à l’éco-conception à travers une programmation d’événements festifs et engagés.

Jusqu’au 2 septembre, des entrepreneurs sociaux, des associations, des entreprises d’insertion et des start-up innovantes vont présenter leurs solutions en matière d’alimentation, de gestion des déchets, de tourisme solidaire ou encore d’économie circulaire ou de sport inclusif, en prévision de l’organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024.

Du lundi au dimanche, des événements sont organisés sur la terrasse des Canaux. Vous trouverez le programme complet ici.

Source :  up-inspirer.fr/


Permalien : https://wp.me/p2OxiV-MF

Solidarité : l’association « Let’s go ! »

AINSI EST NÉE LET’S GO, non pas à Kinshasa, mais étrangement à Evry, dans la banlieue parisienne.Au départ, Let’s go est un collectif, un groupe dont l’objectif est la perte de poids.

Sur les conseils de son médecin généraliste, Huguette MVUEMBA, une maman franco-congolaise, décide de rassembler 10 filles pour pratiquer la course à pieds. Rapidement, ce mouvement se répand à une échelle mondiale, par le biais des réseaux sociaux. Elle parvient jusqu’à rassembler 50 femmes, des mères de famille, jeunes et moins jeunes, au pied de la Tour Eiffel, pour un entraînement sportif avec un coach avisé.

(…) Let’s go se donne alors pour mission d’éveiller les liens mères/enfants, de favoriser les échanges intergénérationnels, de soutenir les jeunes filles devenues mamans très jeunes par choix ou par défaut, et surtout de les encourager dans la poursuite de leurs études…

Source : Pressenza – Si la République démocratique du Congo, RDC, était une femme, elle nous dirait « Let’s go ! »

Un artiste distribue des doses de « Préjugix » contre les préjugés

Un artiste du Lot-et-Garonne a fait distribuer samedi dans les pharmacies de Villeneuve-sur-Lot 5.000 boîtes de « Préjugix », une performance d’art contemporain destinée à donner la parole à des associations, estimant que la cause qu’elles défendent est victime de préjugés, a-t-on appris auprès de l’artiste.

Sourced through Scoop.it from: www.respectmag.com

(…) « C’est un projet hybride qui touche à la culture, la santé, la solidarité, le social », s’est félicité Patrick Delpech auprès de l’AFP. « Il s’agit d’un objet d’art contemporain », dit-il, car « c’est une utopie totale de prétendre soigner les préjugés ».

See on Scoop.itPertinences sociétales

Lutte contre la grande exclusion : signature d’un pacte parisien

Anne Hidalgo a fait de la lutte contre la grande exclusion la « grande cause » de sa mandature. Le Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion a été signé le 18 février avec tous les partenaires concernés. Ses actions se mettront en place de 2015 à 2020.

Un objectif : construire un nouveau Pacte entre l’ensemble des acteurs des politiques de solidarité

Source: www.paris.fr

See on Scoop.itPertinences sociétales

 

Pacte parisien de lutte contre l'exclusion

cliquer sur l’image pour accéder au format pdf

 

Faisant de la lutte contre la grande exclusion la grande cause de sa mandature, et de la solidarité … le fondement de la Ville de Paris, Anne Hidalgo a, dès 2014, fédéré l’ensemble du Conseil de Paris autours de ces grands principes.

On citera les éléments clés du plan d’actions, dont certains sont déclinés des mesures du plan national de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale en matière de gouvernance  :

– assurer l’aide sociale à l’enfance;
– favoriser l’accès à l’emploi durable;
– accès à des solutions de logement adaptées, avec un accompagnement social lié au logement;
– appliquer la charte de prévention des expulsions locatives;
– améliorer les conditions de vie des familles;
– prioriser l’accès à la santé des personnes en situation de précarité;
– répondre aux besoins fondamentaux des personnes et aux besoins en matière de prise en charge sanitaire;
– doubler le nombre de restaurants solidaires
– mettre en place un système de repérage des situations à risque et définir la notion de référent pivot;
– favoriser l’accès à la culture (…)

L’ensemble de ces opérations compléteront les actions déjà engagées (décloisonnement, partage d’informations, optimisation des moyens, mobilisation des acteurs engagés) et seront de nature à les améliorer.

 

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter