• Articles récents

  • Archives

  • Méta

Plusieurs retraites universelles sont possibles, énonce Thomas Piketty

Le débat public doit dépasser la vision binaire imposée par le gouvernement et se saisir des véritables enjeux, plaide l’économiste.

lemonde.fr – 07/12/2019

 

Le pouvoir en place tente d’enfermer la discussion dans le schéma suivant : soit vous soutenez mon projet (au demeurant très flou) ; soit vous êtes un archaïque défendant des privilèges d’un autre temps et refusant tout changement.

Le problème de cette vision binaire est qu’il existe en réalité de multiples façons de bâtir un régime universel, mettant plus ou moins l’accent sur la justice sociale et la réduction des inégalités, depuis la « maison commune des régimes de retraite », défendue de longue date par la CGT, jusqu’au projet présenté dans le rapport Delevoye.

En 2008, j’avais publié avec Antoine Bozio un petit livre indiquant des pistes possibles d’unification des régimes. Cet ouvrage comportait de nombreuses limites, et les discussions qui ont suivi m’ont permis de préciser plusieurs points essentiels (PDF ici).

Corriger les écarts d’espérance de vie

A la réflexion, la méthode directe me semble impraticable. Mieux vaut assumer clairement la méthode indirecte, en introduisant, dans le calcul des retraites, un traitement plus favorable des bas et moyens salaires par comparaison aux hauts salaires, afin de corriger les écarts d’espérance de vie.

 

Tags : #retraite #salairedécent #travaildécent #ODD #RSE #InégalitésSociales #pénibilité

Corée du Sud: Amnesty dénonce les conditions de travail des ouvriers agricoles

Séoul – Heures de travail à rallonge, intimidations et abus divers, les ouvriers agricoles immigrés en Corée du Sud connaissent un sort peu enviable, a accusé Amnesty international dans un rapport publié lundi.

Source: www.lexpress.fr

(…) Intitulé « Récolte amère », ce rapport est fondé sur des entretiens menés par l’ONG de défense des droits de l’Homme avec des dizaines d’ouvriers agricoles dans le pays.

« L’exploitation des ouvriers agricoles migrants en Corée du Sud est une tâche pour le pays », a déclaré Norma Kang Muico, chargée de mission de l’ONG sur les droits des travailleurs migrants dans la région Asie-Pacifique.  « Les autorités ont créé un système honteux qui permet au trafic (d’êtres humains) à des fins d’exploitation et au travail forcé de s’épanouir », a-t-elle accusé. « Si des Sud-Coréens se retrouvaient piégés dans un tel cycle d’abus, cela ferait scandale et cela serait justifié ».

See on Scoop.itRisques, Santé, Environnement

Au Pérou, les avancées de la lutte contre le travail des enfants

La campagne « La rébellion du balai » fait évoluer le regard des Péruviens sur les petits domestiques, surtout des filles provenant des régions andines. …

Source: www.la-croix.com

Lancée par l’Organisation internationale du travail (OIT) et la branche néerlandaise de l’ONG « Terre des Hommes » pour les 25 ans de la Convention internationale des Droits de l’Enfant, cette campagne veut sensibiliser la population péruvienne aux conséquences néfastes du travail domestique des mineurs.

 

Le problème est grave au Pérou. Plus de 110 000 enfants y servent comme domestiques, à Lima et dans les grandes villes de la côte. Un quart de ces enfants a entre 6 et 11 ans, alors que l’âge minimum pour commencer à travailler est de 14 ans. Seul le Brésil fait pire, le Mexique, la Colombie et Haïti se classant derrière le Pérou.

See on Scoop.itPertinences sociétales

Un travail décent… à 10 ans

Des syndicats pour les enfants travailleurs du Pérou. Rencontres avec Gissela, Allisson et Nieves.

En ce 20 novembre, jour de commémoration de la Convention internationale des droits de l’enfant, la courageuse adolescente est à la tête d’un cortège de jeunes manifestants. Ils sont environ 2 000 enfants, venus de tout le Pérou jusqu’à Lima, la capitale, pour faire connaître le mouvement des Nnat’s.

Source: www.gazettedesfemmes.ca

Le travail des enfants en chiffres

> Selon Bénédicte Manier, auteure de l’ouvrage Le travail des enfants dans le monde (La Découverte, 2011), il y aurait des associations d’enfants travailleurs dans une quarantaine de pays, mais elles ne rassembleraient qu’une infime minorité d’entre eux. Comme les enfants travailleurs (estimés à 300 millions sur la planète par le Bureau international du travail), les organisations d’enfants travailleurs existent à l’échelle mondiale.

> Selon l’UNICEF, 33 % des enfants travaillaient au Pérou entre 2002 et 2012, (36 % des filles et 30 % des garçons). En revanche, même si plus de filles travaillaient, elles étaient aussi nombreuses que les garçons à accéder à l’école secondaire, soit 82 %.

> Vingt millions de travailleuses dans le monde ont moins de 12 ans, et 53 millions sont soumises à des activités dangereuses.

 

Lire notre revue de presse sur les Droits de l’Homme

https://convergencerso.wordpress.com/category/droits-de-lhomme-2/

 

 

 

See on Scoop.itL’Effet Lepidoptera

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Catégories

  • Suivez-moi sur Twitter