Responsabilité sociale des distributeurs : démêler le vrai du faux

La FCD, en partenariat avec l’Essec et Pwc, publie une étude qui passe au crible les différents aspects des politiques RSE des enseignes de la distribution. Et selon l’étude, les entreprises ont fait des efforts : les politiques RSE se sont globalement toutes améliorées entre 2012 et 2014. Des mesures en faveur du développement durable à l’implication sociale et sociétale, les distributeurs sont sur tous les fronts avec à la clef une meilleure image de marque et employeur. Vraiment ? On a voulu vérifier.

Source : Responsabilité sociale des distributeurs : démêler le vrai du faux – Nouvelles de France Portail libéral-conservateur

Publicités

Invendus alimentaires : un nouveau marché prometteur

En France, chaque année, 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées ou jetées. 2,3 millions au seul niveau de la distribution. Pour y remédier, des entreprises comme Comerso et Phenix proposent aux grandes surfaces la prise en charge de leurs invendus alimentaires de A à Z. Une aubaine pour tous : les associations collectent davantage, les magasins bénéficient d’une défiscalisation sur leurs dons, Comerso et Phenix trouvent leur compte via une commission sur l’économie générée.

Source : Invendus alimentaires : un nouveau marché prometteur

Colruyt contrôle les producteurs de ses marques propres

See on Scoop.itPertinences sociétales

Depuis mai 2013 Colruyt a fait contrôler les conditions de travail chez 34 producteurs de ses marques propres. Parmi ceux-ci seuls quatre satisfaisaient aux exigences.

congruence-RSO‘s insight:

(…) Chez les 30 autres producteurs par contre des irrégularités ont été constatées. Ces derniers ont reçu un plan d’amélioration et seront à nouveau audités au cours de cette année… Colruyt Group effectue déjà des audits dans des usines non-européennes depuis 2002.

 

D’ici la fin de l’année, Colruyt compte auditer 70 autres producteurs. D’ici 2016 Colruyt veut  avoir contrôlé tous les producteurs dans les pays à risques et d’ici juin 2018  90% d’entre eux devront obtenir une évaluation positive.

 

En demandant à ses fournisseurs de signer le Code de Conduite [fondé sur les droits de l’homme et sur les règles de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)], Colruyt Group veut contribuer à :

– améliorer les conditions de travail chez ses producteurs hors de l’Union européenne

– la prévention et la suppression du travail des enfants.

 

================

 

Colruyt [Colruyt Group, entreprise familiale belge multinationale) est une chaîne de supermarchés belge, qui a débuté à Lembeek, près de Hal. Colruyt porte le nom du fondateur de l’entreprise familiale, Franz Colruyt. Le nombre de magasins au 31 décembre 2013 ; 225 en Belgique, 62 en France et 2 au Grand-duché de Luxembourg.

 

Le néerlandais Albert Heijn et du hard-discounter Lidl sont ses principaux concurrents.

 

L’entreprise Colruyt France possède ses marques propres (bio-Time, Kelvin, Ringis, Everyday selection) et la marque de distributeur de Francap (belle france, les délices de belle france) partagée par les distributeurs de Francap (coccinelle, cocci-market dans l’ouest…).

 

On notera l’engagement du groupe, qui se traduit par « RSE », « une abréviation signifiant Responsabilité sociale de l’entreprise. »

See on www.retaildetail.be